Stop à la collecte pour la venue de l’Ours Valentin à Montseveroux (38)

L’association découvertes médiévales de Montseveroux vient de lancer une collecte participative sur la plateforme Kiss kiss bank bank afin de financer la venue de l’ours Valentin à leur fête courant octobre.

Non seulement cette association va profiter de l’exploitation d’un animal, l’ours Valentin et en plus elle fait payer par des donateurs le prix de cette exploitation.

Il est plus que temps de réagir à ce type d’initiative !

Ecrivez à l’aide du formulaire ci-dessous :

à Kiss kiss bank bank pour leur demander de mettre fin à cette collecte et de ne pas cautionner l’exploitation animale.

aux organisateurs et au maire de la commune pour leur demander l’annulation pure et simple du spectacle.

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Nous venons d'être informés par plusieurs de nos sympathisants de l'initiative d'une collecte pour financer la venue de l'Ours Valentin à votre fête organisée le 23 octobre.

Jusqu'où les organisateurs iront-ils pour organiser des spectacles exploitant des animaux sauvages ?

Derrière la bonhomie du dresseur d'ours et les arguments pour vendre son spectacle, la réalité est toute autre... lisez la confession d'un dresseur d'ours "http://www.cirques-de-france.fr/ce-quon-ne-vous-dit-pas"

Pour votre information, je vous invite à découvrir la carte des spectacles de montreur d'ours en 2015, sur laquelle vous pourrez constater que l'ours Valentin est souvent exploité. https://www.google.com/maps/d/edit?mid=zahk4OTfFS-I.k71lDa2qh3j8&usp=sharing

La présence soit-disant pédagogique du dresseur nous fait sourire... Comment un dresseur d'ours peut-il se faire passer pour un pédagogue alors qu'il ne connait les ours que par le dressage pour les spectacles ? Quel respect de l'animal peut-il transmettre au public alors qu'il a retiré ces animaux à la nature sauvage ? Car contrairement à ce que Monsieur Chesneau raconte, il n'a pas sauvé Valentin d'une mort certaine ; il lui a interdit une vie normale pour le contraindre à vivre en captivité. Et que fait Monsieur Chesneau de ses ours quand ceux-ci sont trop vieux pour faire le show et lui rapporter de l'argent ? Il leur offre une retraite dans un zoo : http://www.lacapitale.be/1432622/article/2015-11-27/bousval-l-ourse-julia-star-de-cinema-en-retraite-du-cote-de-l-arche. Belle philosophie pour quelqu'un qui prône le respect des animaux.

Nous attirons l'attention des organisateurs sur le fait que l'organisation de séances photos avec l'ours — malgré ce que peut vous assurer le dresseur — peut s'avérer dangereux. On ne connait jamais la réaction d'un animal sauvage, même s'il est né en captivité. La garantie de la sécurité des spectateurs est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages, dont le comportement lié au stress ou au bruit peut-être imprévisible. Malheureusement, de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle pendant lesquels les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Je demande aussi à la plateforme KissKissBankBank de mettre un terme à cette collecte et de ne plus accepter à l'avenir le financement de projets cautionnant l'exploitation des animaux.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Merci de recopier le champ de sécurité suivant : captcha

Ours et fauconnerie à Landiras (33) le 26 et 27 mars

Encore une commune qui fait appel à un montreur d’ours et à l’ours Valentin et à un spectacle de fauconnerie pour sa fête médiévale. Ces exhibitions seront comme à l’accoutumée sans intérêt pédagogique et ne permettra pas de découvrir l’espèce ni d’inciter à préserver et respecter ces animaux.  .

Protestons énergiquement mais de façon courtoise à l’aide du formulaire ci-dessous en écrivant au maire de la commune ainsi qu’aux organisateurs :

 

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Je viens de découvrir ce qui est organisé dans le cadre de la fête médievale le 26 et 27 mars dans votre commune. Je suis encore une fois consterné de constater la présence d'un ours qui sera exhibé lors de cette manifestation et d'un spectacle de fauconnerie.

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il est souvent demandé aux animaux d'exécuter des tours contre nature.

Je suis loin d’être convaincu, comme le vendent ceux qui proposent ce type de spectacle, par le côté éducatif de ces présentation où les animaux ne sont pas observés tels qu’ils le seraient dans leur milieu naturel.

Toute démonstration d’animaux, même si cela n’est pas visible, entraîne de la part des dresseurs contraintes, brimades même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public ni les bruits ambiants (applaudissements, musique, etc …).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Merci de recopier le champ de sécurité suivant : captcha

Montgeron (91) fait la part belle aux cirques avec animaux !

La ville de Montgeron a autorisé le cirque EUROPA à s’installer sur le territoire de sa commune du 26 février au 6 mars.

Aves France et le cce2a militant tous les deux pour des cirques sans animaux ont décidés de mener une action afin de demander que ce cirque ne soit pas autorisé à se produire sur la commune au nom de l’éthique animale.

En partenariat avec :

Logo-CCE-A-terminee

Nous vous invitons à écrire (de façon courtoise) à Mme le Maire de Montgeron, au Président de la communauté d’agglomération Val d’Yerres – Val de Seine pour leur faire connaitre notre position et demander à la DDPP de l’Essonne de venir contrôler l’état sanitaire des animaux et la validité des certificats de capacité à l’aide du formulaire ci-dessous :

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Du 26 février au 6 mars, la ville de Montgeron a autorisé la venue d'un cirque avec animaux dans sa commune.

L'ARTICLE L 214-1 DU CODE RURAL stipule que «Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ».

Pensez-vous vraiment que cette seule condition soit respectée dans les cirques ? (animal enfermé en cage, transports longs, manque d'isolement....) sans oublier les contraintes liées au dressage (cf dossiers : www.code-animal.com)

En tant que sympathisant de l'association AVES France et du CCE2A, je vous demande donc, au vue du non respect du code rural :

- de ne pas autoriser ce cirque avec animaux sur la commune de Montgeron

- et plus largement, comme d'autres communes l'on fait (et notamment Yerres), de mettre à l'ordre du jour du prochain conseil municipal une délibération en vue d'interdire les cirques avec animaux sur la commune.

Je demande à la DDPP de l'Essonne de s'assurer de l'état sanitaire des animaux, de la conformité des capacités et autorisations de détenir des animaux et du respect des réglementations en vigueur pour les cirques.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Merci de recopier le champ de sécurité suivant : captcha

 

 

 

 

 

 

 

Agir pour la fin des cirques avec animaux

5750_1061358210562652_215476243367569415_n

Aves France, et notamment le bureau local Nièvre, s’attache à signaler systématiquement aux aux DDPP de nos zones géographiques d’intervention l’arrivée des cirques. Activité chronophage, car une fois le cirque localisé, on tâche de s’y rendre pour prendre les photos des animaux la plupart du temps parqués à l’extérieur ou dans les camions-cages pour les fauves.

Ensuite, un courrier est adressé à la commune concernée avec un argumentaire précis, pour l’inviter à refuser les cirques avec animaux sur son territoire.

Une autre chose intéressante est de relever dans la presse locale les incidents causés par des cirques, comme dernièrement, la fuite d’un fauve du cirque de Madrid sur la commune de Decize (58).

En plus des cirques « traditionnels », nous voyons parfois des affiches mentionnant des présentations de reptiles (comme à Auxerre en juin 2014, où le propriétaire ne possédait aucune autorisation. Ses animaux n’ont pas été confisqués, hélas…). Dans ce cas là, l’ONCFS est apte à intervenir, n’hésitez pas à les contacter.

http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/2014/06/13/le-spectacle-de-reptiles-etait-illegal_11039676.html

Enfin, on peut trouver un genre de spectacle encore plus aberrant comme les aquariums ambulants de type Aquatic shark, lequel était passé à Thiers en 2012.

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/thiers/2012/04/27/aquatic-shark-en-spectacle-ce-week-end-a-pont-de-dore_1154541.html

Chacun peut agir pour aider les associations à faire interdire les cirques avec animaux. Prévenir à l’avance du passage d’un cirque, prendre des photos et envoyer des courriers de protestation aux communes qui accueillent ces cirques.

Une page facebook, La France dit stop aux cirques avec animaux,  recense les actions contre les cirques, n’hésitez pas à les avertir, à faire passer des photos et des articles de journaux. L’union fait la force !

Votre aide nous est précieuse

Ce week-end deux exhibitions de Loups et d’Ours ont eu lieu en France, l’une à Evreux avec des loups, l’autre à Chalons avec des loups et un ours.

Malgré notre veille permanente (dont nous ne vous dévoilerons pas les principes), ces deux exhibitions ne sont pas apparues ou tout au moins trop tard pour pouvoir déclencher notre action habituelle de dénonciations.

Différents collectifs comme les pisteurs de cirques nous aident dans cette traque et vous internautes, sympathisants ou adhérents à notre association vous pouvez aussi nous aider dans cette veille. Depuis Juillet vous pouvez vous inscrire à notre liste de diffusion pour nous aider à traquer ce type de spectacle (toutes les infos en cliquant ici).

Votre aide nous est précieuse, grâce à vous les mailles du filet se resserrent. C’est ensemble que nous arriverons à mettre fin à l’exploitation de ces animaux.

 

 

 

 

 

 

 

Vallauris : non au spectacle animalier du 19 au 24 décembre

11205537_10208586459125738_2987198669165627937_n

Encore une commune qui exploite l’animal sans se soucier de leurs bien être en faisant appel à des dresseurs d’ours, loups et rapaces.

Barbara Sesma a décidé de réagir en adressant une lettre ouverte au maire de Vallauris et à mis en ligne une pétition pour demander l’annulation de ce spectacle.

Aves France qui milite contre les spectacles avec animaux et notamment les montreurs d’ours et meneurs de loup ne peux que soutenir cette initiative.

Aves France demande ce jour par courrier à la DDPP de faire un contrôle afin de voir l’état sanitaire des animaux et si les autorisations sont bien en règle.

Nous vous invitons à aller signer la pétition en cliquant sur le lien suivant :

Madame Salucki, maire de Vallauris Golfe-Juan: Pour l’annulation du spectacle de Noël 2015 exhibant loup, ours et rapace

 

12291759_10208586457445696_6250310850792703542_o

 

 

 

Ours, Loups et Rapaces au marché de noël à Appietto (Corse) du 27 au 29 novembre

ACTION TERMINEE ! MERCI POUR VOTRE PARTICIPATION !

Les organisateurs du marché de noël du village d’Appietto en corse ont fait appel à Philippe Roman montreur d’ours et dresseur animalier afin de présenter plusieurs spectacles avec des ours, des loups et des rapaces.

« De nombreuses animations gratuites réjouiront les petits et les grands. Le programme du weekend  est chargé avec la venue des canti d’Aiacciu , la visite du Père Noël, la présence d’une maquilleuse pour enfants, d’une ferme d’animaux miniatures, d’un véritable carrousel ancien. Mais surtout, les visiteurs pourront rencontrer l’ours Shadow, vedette de cinéma, et assister à un spectacle de loups et de rapaces. »

Opposé à ce type d’exhibition, AVES France réagit et demande l’annulation de ce spectacle indigne du 21ème siècle.

Aidez nous !  faites entendre votre voix auprès des organisateurs à l’aide du formulaire ci-dessous :

ACTION TERMINEE ! MERCI POUR VOTRE PARTICIPATION !

 

Luant (36) recherche un spectacle de fauconnerie ou ours et loup

Une nouvelle recherche de spectacle de fauconnerie ou ours et loup a été faite sur le site ARTESINE pour une animation le 3 juillet à Luant (36). Voici le lien vers cette demande :  http://www.artesine.fr/annonce-22383-recherche-spectacle-animalier.html

Ecrivons à l’aide du formulaire ci-dessous au maire de la commune pour lui demander de renoncer (ou faire renoncer) à ce type de spectacle

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Je viens de prendre connaissance de votre demande de devis pour un spectacle de fauconnerie ou ours et loup sur le site ARTESINE. (http://www.artesine.fr/annonce-22383-recherche-spectacle-animalier.html)

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il est souvent demandé aux animaux d'exécuter des tours contre nature.

Je suis loin d’être convaincu, comme le vendent ceux qui proposent ce type de spectacle, par le côté éducatif de ces présentation où les animaux ne sont pas observés tels qu’ils le seraient dans leur milieu naturel.

Toute démonstration d’animaux, même si cela n’est pas visible, entraîne de la part des dresseurs contraintes, brimades même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public ni les bruits ambiants (applaudissements, musique, etc …).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer ou de faire renoncer les organisateurs à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Merci de recopier le champ de sécurité suivant : captcha

 

 

Le zoo d’Amnéville perd son statut de membre permanent de l’EAZA

L’établissement de Michel Louis, qui a fait l’objet d’une inspection de l’Association européenne des zoos en juin, est rétrogradé au statut de membre temporaire pour un an. En cause : son numéro de dressage de tigres, le Tiger World.

Les activités de cirque ne sont pas compatibles avec les missions des zoos. C’est la conclusion rendue par l’EAZA, Association européenne des zoos et des aquariums, qui s’est penchée sur le cas du zoo d’Amnéville cet été.

Code animal et Aves avaient conjointement, en mai dernier, demandé à l’organisation d’exclure l’établissement de Michel Louis de la liste de ses membres. Motif : l’introduction d’un numéro de cirque avec des tigres, le Tiger World, qui avait choqué tant de nombreux défenseurs des animaux que la communauté des zoos.

Lire la suite : Le zoo d’Amnéville perd son statut de membre permanent de l’EAZA

Cirques, l’envers du décor : c’est la violence

Juste une question, en passant. Le reportage de France 3 Bourgogne, suite à la série d’articles du Journal du Centre à propos du Cirque de Madrid à Decize, dévoile que des membres du cirque ont menacé des spectateurs et un journaliste. (Voir notre billet que le cirque de Madrid).

Au même moment, le journal Le Progrès dans son édition du 2 octobre 2015 nous apprend la condamnation d’un dresseur de cirque, de « la piste aux étoiles » : »Le dompteur d’un cirque a été condamné à huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour des violences aggravées commises en mars 2014 sur des militantes pacifistes de la cause animale ». Parmi ces victimes, une femme enceinte !!

Alors je pose la question à tous ceux et toutes celles qui continuent d’aller au cirque, qui y emmènent leur progéniture : si de tels individus sont capables de menacer, de frapper, et notamment des femmes, que croyez-vous qu’ils puissent faire à leurs animaux ? Comment sont dressés les fauves ? Posez-vous juste cette question…