Cyber-action contre l’exploitation de l’ours Valentin aux Nocturnes de Ferrières-en-Gâtinais (20 et 27 juillet – 3 et 10 août 2019)

### Mise à jour du jeudi 18 juillet 2019 ###

Suite à notre mobilisation et à la manifestation du mardi 16 juillet aux côtés de Paris Animaux Zoopolis, deux représentantes ont été reçues par le maire de Ferrières-en-Gâtinais. Il a pris ce soir un arrêté interdisant les représentations du montreur d’ours pour les 4 samedis lors des Nocturnes de Ferrières. AVES France tient à remercier Gérard Larcheron pour le courage dont il fait preuve en annulant les représentations du dresseur Frédéric Chesneau et l’exploitation de l’ours Valentin. 


Les 20 et 27 juillet, puis les 3 et 10 août 2019 auront lieu les Nocturnes de Ferrières-en-Gâtinais, une fête médiévale organisée par l’Association des Fêtes Historiques de Ferrières (l’AFHF).

Pour cette 36ème édition, le metteur en scène Jean-Claude BAUDOIN a choisi d’inviter le montreur d’ours Frédéric Chesneau et son ours Valentin.

Un happening est prévu mardi 16 juillet 2019 devant la mairie : https://www.facebook.com/events/948107438863531/?ti=ia

AVES France vous invite à écrire aux organisateurs et au maire de Ferrières-en-Gâtinais, Gérard Larcheron, afin de leur rappeler que ces spectacles sont indignes de notre époque et que la place des ours, c’est toujours dans la nature et pas dans une fête de village.

 

Pétition et manifestation contre le montreur d’ours à la fête de la Sange (Sully-sur-Loire) le 7 septembre 2019

L’office de tourisme de Sully sur Loire organise le samedi 7 septembre et le dimanche 8 la Fête de la Sange, un évènement qui fêtera la souffrance animale avec notamment :

  • Présentations des équipages de vénerie sous terre, petite et grande vénerie
  • Spectacle montreur d’ours avec Frédéric Chesneau (samedi)
  • Spectacle de fauconnerie et équestre avec Hippogriffe
  • Village pêche
  • Messe de St Hubert dans le parc du château (dimanche matin)…

AVES France et Paris Animaux Zoopolis vous invitent à signer cette pétition contre l’exploitation des ours de Frédéric Chesneau (Valentin ou Lucien) dans cette fête à la programmation particulièrement scandaleuse, faisant l’apologie des pires pratiques de la chasse. AVES Franceet Paris Animaux Zoopolis demandent aux organisateurs de la Fête de la Sange d’annuler ce spectacle et nous appelons d’ores et déjà nos militants à une manifestation unitaire (avec les associations anti-chasse et le parti animaliste) qui aura lieu le samedi 7 septembre à proximité du spectacle.

La pétition : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/aux-spectacles-fete-chasse-souffrance-animale/68426
La manifestation : https://www.facebook.com/events/440519123196268/

Nous dénonçons l’exploitation des ours dans les spectacles et demandons l’interdiction de ces pratiques héritées du moyen-âge. En 2018, pour les seuls spectacles recensés par notre association, l’ours Valentin a parcouru plus de 17.000 kilomètres ! Valentin est né dans un zoo aux Etats-Unis. Il a été acheté par le dresseur dans le but de remplacer son ourse Julia, désormais trop âgée pour participer aux spectacles et confiée au refuge A.S.B.L. en Belgique.

Si ces spectacles sont encore légaux en France, ils sont interdits dans plusieurs pays d’Europe. La fédération des vétérinaires européens recommande depuis 2015 à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants en Europe. 67% des Français sont favorables à l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques (source IFOP 2019 pour 30 Millions d’Amis).

Les spectacles de montreurs d’ours doivent être interdits, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate aux besoins physiologiques, mentaux et sociaux des animaux. Un spectacle d’ours représente toujours un danger pour le public, les conditions de représentation risquant de troubler la quiétude de l’animal et de le rendre potentiellement dangereux.

La législation actuelle ne prend pas en compte le bien-être des animaux, l’arrêté du 18 mars 2011 permettant aux dresseurs de maintenir leurs animaux jusqu’à quatre jours dans un van, une camionnette ou une remorque. D’ailleurs, dès le lendemain, le dresseur présentera son (ou ses) ours à Virecourt, à 400 km de distance !

Actuellement en France, une petite dizaine d’ours sont exploités dans les spectacles. AVES France, qui participe à la mission ministérielle sur le bien-être animal lancée par le ministère de la transition écologique et solidaire aux côtés d’autres associations (Paris Animaux Zoopolis, Fondation Brigitte Bardot, SPA…), demande l’interdiction de ces spectacles. Une proposition de loi visant à l’interdiction de tout spectacle itinérant ou fixe ayant recours à des ours ou des loups a également été déposée le 22 mai 2019 pour encadrer la fin de cette pratique moyen-âgeuse : http://www2.assemblee-nationale.fr/documents/notice/15/propositions/pion1969/(index)/propositions-loi

ours Valentin

Contre la venue de l’ours Valentin à la fête médiévale de Janvry les 16 et 17 juin 2018

Les 16 et 17 juin 2018, Frédéric Chesneau et son ours Valentin participeront à la fête médiévale de Janvry, dans l’Essonne. Ils devront parcourir environ 160 kilomètres aller/retour pour venir « amuser » les habitants de Janvry. En mai, d’après les signalements qui nous ont été rapportés, Valentin a déjà passé au minimum 3275 kilomètres sur les routes de France pour assurer les prestations imposées par son dresseur. En juin, ce seront au minimum 2500 kilomètres qui seront ajoutés au compteur.

La place de l’ours Valentin n’est pas dans les fêtes médiévales !

AVES France, qui vient d’avoir confirmation de la présence de l’ours Valentin et du dresseur d’ours Frédéric Chesneau (compagnie Atchaka) a écrit à la mairie de Janvry ainsi qu’aux responsables du comité des fêtes afin de leur faire connaître sa déception suite à l’annonce de la venue de l’ours Valentin (notre courrier en PDF). Nous leur rappelons que la place d’un ours n’est pas au milieu des hommes dans une fête de village et qu’on ne peut pas prétendre sensibiliser le public en avilissant un animal sauvage et en le transformant en saltimbanque. 

AVES France, comme toujours, vous invite à participer à sa cyber-action en remplissant le formulaire ci-dessous.

Merci à tous pour votre mobilisation.

Non à l'exploitation de l'ours Valentin à Janvry les 16 et 17 juin 2018

Cette action est maintenant terminée.

Date de fin: Jun 17, 2018

Signatures recueillies: 1204

1,204 signatures