Pandémie de Covid-19 en Indonésie : Patrick Rouxel a besoin de vous pour venir en aide aux ours malais.

La pandémie de coronavirus qui touche de très nombreux pays n’a pas épargné l’Indonésie, où Patrick Rouxel s’est installé avec son association AIDER LES OURS depuis plusieurs années. Aujourd’hui, seul contre Goliath, il est resté sur place pour aider autant d’animaux que possible avec les moyens à sa disposition. Il y a tellement d’animaux qui vivent dans des conditions lamentables en Indonésie, et le COVID-19 ne fait qu’empirer les choses. AVES France vous invite à faire un don pour lui apporter votre aide :

Propulsé par HelloAsso

Le message de Patrick Rouxel :

Pendant l’année 2019 et début 2020 nous avons réussi à finir la construction des 15 enclos forestiers à Samboja Lestari pour ses 72 ours malais du Borneo Orangutan Survival Foundation (BOSF), et nous avons aussi construit un enclos de 1 hectare pour 5 ours au refuge du Orangutan Foundation International (OFI). Nous sommes actuellement en train de transférer les ours dans ces nouveaux enclos. Pour en savoir plus : http://aiderlesours.org/2019-2/

L’arrivée inattendue de 9 oursons à Samboja Lestari depuis Septembre 2019 nous a gardé bien occupés. Les plus petits ont besoin d’attention 24 heures sur 24 et les plus grands ont besoin d’être promenés en forêt et de recevoir de l’affection afin qu’ils puissent devenir des adultes sains et confiants malgré le fait d’avoir été capturés et privés de leur mère dès leur plus jeune âge. J’espérais que nous puissions tenter de relâcher certains de ces oursons à la vie sauvage comme je l’avais fais dans mon film Life is One, mais avec la crise actuelle du COVID-19 qui frappe aussi l’Indonésie, il n’est plus possible de planifier de tels projets.

Une fois que tous les ours de Samboja Lestari seront installés dans leurs nouveaux enclos et que la crise du COVID-19 sera derrière nous, j’espère me rendre dans un autre refuge appelé le Wildlife Rescue Centre (WRC) à côté de Jogjakarta sur l’ile de Java. Ce refuge abrite environ 150 animaux de toutes les espèces, du crocodile à l’orang-outan, et tous ont besoin de meilleures conditions de vie. Ma prochaine mission sera donc de rendre la vie de ces animaux (et des employés) plus agréable. Mais pour l’instant le WRC fait face à de grandes difficultés financières car ils dépendent des dons des bénévoles étrangers qui ont tous annulés leurs séjours. Le refuge à besoin d’aide pour nourrir les animaux et payer ses frais de gestion. Pour en savoir plus, je vous invite à visiter le blog de Aider les Ours : http://aiderlesours.org/category/blog/

Au nom des ours et de tous les animaux que je parviens à aider grâce à votre soutien, merci.

Bon courage et bonne santé.

Patrick Rouxel
www.aiderlesours.org
Page Facebook : https://www.facebook.com/pg/sunbearoutreach/posts/

Ours malais : aidons Pampy à retrouver sa liberté dans les forêts d’Indonésie

Chez AVES France, nous sommes admiratifs du travail effectué en Indonésie par Patrick Rouxel et son association Aider les ours. En Indonésie, les ours malais sont menacés par la déforestation, la chasse et le trafic. Patrick a décidé de leur dédier une partie de sa vie et travaille d’arrache-pied pour sortir les ours de leurs cages et leur offrir des enclos forestiers. Depuis plusieurs années, nous essayons de le soutenir en parlant de son formidable travail, comme lors de la Journée mondiale pour sauver les ours 2017 où il nous avait permis de diffuser son film « Life is one », qui raconte le retour à la vie sauvage de 3 oursons malais.

Aidons Pampy à rejoindre la vie sauvage

Aujourd’hui, Patrick poursuit la construction des enclos au refuge du Borneo Orangutan Survial à Samboja, en Indonésie. Fin septembre, il nous apprenait que 7 nouveaux ours du deuxième refuge de BOS à Nyaru Menteng allaient bientôt pouvoir vivre dans ces nouveaux enclos.

Pampy, une oursonne de 5 mois, n’ira pas dans un enclos car Patrick souhaite lui offrir une chance de retrouver sa liberté. Deux « mamans de substitution » passeront leurs journées avec Pampy, qui les suivra comme elle le ferait avec sa propre mère jusqu’à ce qu’elle devienne de plus en plus indépendante et décide de faire sa vie seule, vers l’âge de 2 ans. Cette méthode de « l’accompagnement » a déjà été utilisée pour d’autres ours. Ceux d’entre vous qui ont eu la chance de voir le film Life is one savent que c’est une méthode qui demande beaucoup de temps et de patience aux mères de substitution.

La première « maman » de Pampy est déjà sur place à Samboja et passe ses journées en forêt avec elle. Patrick recherche actuellement une deuxième bénévole qui puisse consacrer les 18 prochains mois à Pampy. Pampy sera équipée d’un émetteur radio pour pouvoir la suivre, puis l’emmener dans un site au coeur de Bornéo où les deux mamans continueront de l’accompagner jusqu’à son indépendance.

Bien sûr, tout cela nécessite de l’argent et c’est la raison pour laquelle AVES France appelle à soutenir Patrick Rouxel et son association Aider les ours. Vous pouvez faire vos dons via AVES France. La totalité des sommes collectées seront rapidement envoyées à l’association pour que Pampy puisse être correctement prise en charge.

 

Comment aider les ours malais ?

 

 

© Photos : Patrick Rouxel – Aider les Ours

Collecte pour les ours malais – Faites vos dons !

Comme vous le savez, Patrick Rouxel oeuvre depuis plusieurs mois en Indonésie pour offrir des conditions de vie décentes à plusieurs dizaines d’ours malais captifs. La situation sur le terrain est dramatique. Vous êtes nombreux à avoir suivi les aventures des trois premiers ours sauvés par son association et la construction d’un premier enclos forestier. Ce n’était qu’une première étape. -> Faire un don pour les ours malais.

Désormais, Patrick Rouxel et son association Aider les ours ont besoin de vous pour sauver plusieurs dizaines d’ours.

Durant les 6 mois passés à BOS Samboja Lestari, Patrick a construit de nouvelles cages et rénové les plus anciennes, améliorant ainsi la vie de vingt ours malais. Il n’y a plus un seul ours à Samboja enfermé dans les anciennes prisons métalliques de 1,25 m2. Ils sont maintenant dans des cages de 4 à 25 m2, avec des plateformes en bois et des hamacs. Les trois derniers ours à être transférés dans de nouvelles cages sont Dawai, Kecil et Apang. Cette amélioration de leurs conditions de détention est bien sûr insuffisante. L’objectif est que tous les ours de Samboja puissent avoir accès à des enclos forestiers.

Dawai-before-01

Le prochain projet de Aider les Ours, en collaboration avec BOS, sera de finir la construction d’un enclos de 4,14 hectares à côté de là où les ours se trouvent actuellement. Il y a cinq ans, ce terrain fut délimité pour la construction d’un grand enclos pour les ours, mais le projet fut abandonné. Le budget nécessaire pour réparer/refaire la clôture existante, pour y ajouter une clôture électrique, pour construire 3 nouvelles et pour faire un enclos d’apprentissage (où les ours se familiarisent avec la clôture électrique) est d’environ 62 000 €. Aider les Ours et BOS espèrent pouvoir récolter les fonds pendant l’été pour que Patrick puisse retourner à Samboja en Septembre afin de superviser la réalisation de ce projet.

AVES France vous encourage donc à faire des dons pour ce projet.
Pour vous encourager à soutenir ce projet, vos dons seront récompensés par de petits cadeaux.
Ainsi, selon le montant de vos donations (qui ouvrent toutes droit à une déduction fiscale), vous pourrez recevoir un marque-page, une brochure ou des bracelets Bearz Ours malais.
Nous comptons sur vous pour partager cette collecte, afin de pouvoir réunir une partie de cette somme dans les plus brefs délais. Les ours malais comptent sur vous. -> Faire un don pour les ours malais.