Frédéric Chesneau et l'ours Valentin

Non à l’exploitation de l’ours Valentin lors des Médiévales de Briançon (31 juin et 1er juillet 2018)

Le 30 juin et le 1er juillet 2018, Frédéric Chesneau et son ours Valentin participeront à la fête médiévale de Briançon, organisée par l’association « Le coeur de Vauban ». L’ours Valentin devra parcourir plus de 1400 kilomètres aller/retour pour venir « amuser » les habitants de Briançon. En mai, d’après les signalements qui nous ont été rapportés, Valentin a déjà passé au minimum 3275 kilomètres sur les routes de France pour assurer les prestations imposées par son dresseur. En juin, ce seront au minimum 2500 kilomètres qui seront ajoutés au compteur. Pensez-vous réellement que sa vie soit aussi rêvée que ce qu’a pu vous raconter son dresseur ? 

L’association AVES France, qui dénonce les conditions de vie des ours captifs dressés pour les spectacles, a écrit au maire de Briançon (notre courrier en PDF) ainsi qu’à l’association Le Coeur de Vauban afin de leur faire savoir pourquoi nous désapprouvons l’exploitation des ours dans les fêtes médiévales.

La place de l’ours Valentin n’est pas devant un public et son dresseur n’est pas un sauveur d’ours !

Les ours sont des animaux discrets et solitaires. Dans le milieu naturel, l’ours a un domaine vital très vaste, pouvant atteindre plusieurs milliers de kilomètres carrés. Il fuit instinctivement tout contact avec les hommes, mais aussi avec ses congénères, à l’exception des courtes périodes pendant lesquelles les mâles et les femelles se reproduisent. Tout ceci pour dire qu’un ours n’a pas sa place dans une fête médiévale ! Comment peut-on espérer sensibiliser le public en exhibant un animal tellement imprégné qu’il ne pourrait survivre sans son dresseur ? Cette complicité est illusoire et créée de toute pièce pour faire croire au public que Valentin aime sa vie d’ours artiste. Pensez-vous réellement que sa place soit sur les routes et dans les fêtes de villages ? 

AVES France vous invite à participer en nombre à la cyber-action en remplissant le formulaire ci-dessous. Demandons l’annulation de ce spectacle d’un autre âge.

Non à l'exploitation de l'ours Valentin lors des Médiévales de Briançon

Cette action est maintenant terminée.

Date de fin: Jul 01, 2018

Signatures recueillies: 1099

1,099 signatures

Non à l’exploitation de l’ours Valentin aux Médiévales de Pérouges les 9 et 10 juin 2018

Après avoir parcouru plus de 3275 kilomètres en mai 2018, l’ours Valentin sera les 9 et 10 juin prochains à Pérouges, dans l’Ain. Nous signalons que Pérouges se trouve à 450 kilomètres de l’établissement du montreur d’ours Frédéric Chesneau et que Valentin passera encore 900 kilomètres sur les routes.

AVES France demande à Brigitte Trignac, la Président de l’Office Municipal des Fêtes ainsi qu’au Maire de Pérouges l’annulation de la venue de l’ours pour ces fêtes médiévales et leur fait parvenir un courrier (copie ici en PDF) que nous adressons également à la Direction départementale de la protection des populations de l’Ain.

CYBER -ACTION

Vous pouvez soutenir notre demande d’annulation en remplissant ce formulaire. Votre demande sera adressée à la mairie de Pérouges et à l’Office Municipal des Fêtes.

Non à l'exploitation de l'ours Valentin à Pérouges les 9 et 10 juin 2018

Cette action est maintenant terminée.

Date de fin: Jun 10, 2018

Signatures recueillies: 538

538 signatures

Frédéric Chesneau et l'ours Valentin

L’ours Valentin à la Fête des Vieux métiers de Montfort-le-Gesnois dimanche 6 mai 2018

C’est une information qui a bien failli nous échapper, mais grâce à un article de presse du site Actu.fr, nous apprenons que Frédéric Chesneau et son ours Valentin seront le dimanche 6 mai 2018 à la Fête des Vieux métiers de Montfort-le-Gesnois.

Cet évènement ajoute 300 kilomètre à notre compteur kilométrique pour le mois de mai 2018, puisque Valentin, qui est détenu à BOUGY LEZ NEUVILLE (45), se rendra :

  • à Montfort-le-Gesnois (72) le 6 mai : 300 kilomètres aller/retour
  • aux Ponts-de-Cé (49) le 10 mai : 250 kilomètres
  • à Le Malzieu (48) les 11-12-13 mai : 1025 kilomètres
  • à Bormes-les-mimosas (83) les 19-20-21 mai : 1700 kilomètres
  • soit au total pour mai 2018 et pour les spectacles dont nous avons connaissance à l’heure actuelle environ 3275 kilomètres.

Comme d’habitude, AVES France a envoyé un courrier (télécharger en pdf) à la mairie pour demander l’annulation de ce spectacle et vous convie à participer à la cyber-action ci-dessous pour appuyer notre demande. La DDPP est en copie de cette action. Vous pouvez également laisser des commentaires sur la page Facebook de la fête des vieux métiers.

On vient de célébrer le placement du dernier ours de cirque de Serbie dans un sanctuaire, mais on continue de les exploiter en France. On a vu naître une polémique sur l’utilisation d’un ours dressé pour le lancement d’un match de football en Russie, alors que le sort que nous réservons en France à ces animaux n’est pas plus enviable. Soyons sérieux. Si ces spectacles sont encore légaux dans notre pays, ils n’en sont pas moins immoraux. Extrait du courrier envoyé à la mairie par AVES France.

Chesneau Montfort-le-Gesnois 6 mai 2018

Cette action est maintenant terminée.

Date de fin: May 06, 2018

Signatures recueillies: 264

264 signatures

Non à la venue de l’ours Valentin à Bormes les mimosas les 19-20-21 mai 2018

Du 19 au 21 mai 2018, l’ours Valentin devra parcourir 1700 kilomètres pour « amuser » les spectateurs de la fête médiévale de Bormes les mimosas. Il assurera six spectacles pendant trois jours, une semaine seulement après ses prestations aux Ponts-de-Cé et Le Malzieu. Valentin aura ainsi parcouru pas moins de 3100 kilomètres en deux semaines… pensez-vous que sa vie soit aussi rêvée que ce que va raconter son dresseur ? Nous, on n’y croit pas une seconde !

Nous vous invitons à soutenir notre demande d’annulation du spectacle de Valentin en signant la pétition ci-dessous.

Pour information, vous trouverez ici le Courrier adressé au maire de Bormes-les-mimosas par AVES France.

 

Non à Valentin à Bormes les mimosas les 19-20-21 mai

Cette action est maintenant terminée.

Date de fin: May 18, 2018

Signatures recueillies: 316

316 signatures

© Image d’illustration : copie d’écran du programme de la fête médiévale de Bormes les mimosas

 

 

 

Contre les montreurs d’ours : un groupe Facebook et un nouveau site internet

Dans la lutte qui nous oppose aux montreurs d’ours, le temps compte beaucoup. En effet, plus tôt nous sommes informés de la programmation d’un spectacle mettant en scène un ours, mieux nous pouvons agir, en contactant les organisateurs, les services vétérinaires (DDPP), les maires, et parfois en lançant une pétition ou en demandant une autorisation de manifester le jour de l’évènement.

Malheureusement, beaucoup de gens ne nous connaissent pas et ne savent pas où dénoncer ces spectacles.

Pour tenter de mieux nous faire connaître et de créer un réseau d’opposants aux spectacles exploitant des ours, nous avons ajouté deux nouvelles armes à notre arsenal :

Ces nouveaux outils viennent compléter le site de l’association, que nous continuerons d’utiliser pour les cyber-actions et les annonces de spectacles, nos comptes Facebook et Twitter, notre newsletter générale (inscription depuis la colonne de droite du site) et la liste de discussion spécialement réservée aux actions contre les montreurs d’ours dont le fonctionnement est expliqué ici : http://www.aves.asso.fr/2015/07/montreurs-dours-une-liste-de-diffusion-pour-signaler-les-spectacles/

Nous espérons que ces outils et la création d’un réseau le plus dense possible nous permettra de gagner en efficacité, puisque nous ne pouvons pas compter sur les DDPP qui sont sensées faire respecter la loi, mais dont les contrôles sont rares et, le plus souvent, bienveillants à l’égard des dresseurs.