AVES France est une association de protection des espèces menacées, spécialisée sur la cohabitation avec les grands prédateurs (ours, loup), la lutte contre les spectacles de montreurs d'ours (ours Valentin de Frédéric Chesneau de la compagnie Atchaka, ours Micha des Poliakov, ourse Kilian de Sylvie Pujol de la compagnie Aïtawak, ourse Tima de Pavel Vyakin...), ainsi que sur la défense de l'environnement, de la nature et de la faune sauvage mai aimée (blaireau, renard, corvidés...).

Fondée en 2005 par Christophe CORET et Sylvie CARDONA, AVES France est une petite structure animée par une poignée de bénévoles passionnés qui se démènent pour agir efficacement malgré le manque de moyens humains et financiers. Chez nous, il n'y a aucun salarié. C'est pourquoi chaque nouvel adhérent, chaque donateur, chaque bénévole compte. Vous pouvez adhérer à partir de 0,85€ par mois et l'adhésion vous donne la possibilité de consulter notre revue "A un poil d'ours" en ligne. Aidez-nous à grandir en soutenant nos actions. Rejoignez-nous ! Votre soutien est essentiel ! (*chiffres pour l'année 2017).


Solidarité

En 2017, nous avons soutenu des projets à hauteur de 16.069€*

Nos campagnes...

Adhésion

Seulement 149 adhérents à jour* ! Vite, adhérez !

via HelloAsso

Faire un don

Soutenez nos actions (don déductible des impôts). 18.845€ collectés*

via HelloAsso

Contacts

Vous avez des questions ou des suggestions ?

Contactez-nous !

Boutique

Bracelets Bearz, porte-clefs, livres... aidez-nous via la boutique en ligne !

www.bearz.org
ours Valentin

Pétition contre l’exhibition de l’ours Valentin à la Foire aux Laines de Châteaudun les 7 et 8 juillet 2018

Les 7 et 8 juillet 2018, Frédéric Chesneau et son ours Valentin participeront à la Foire aux laines de Châteaudun. Une nouvelle fois, l’association AVES France s’oppose à l’exploitation de cet ours dans les fêtes médiévales et a envoyé un courrier au maire de Châteaudun afin de lui demander l’annulation de ce « spectacle ».

La place de l’ours Valentin n’est pas devant un public !

Depuis le début de la saison 2018, nous avons déjà dénoncé la présence de l’ours Valentin à Epieds (27), Montfort-le-Gesnois (72), Les Ponts-de-Cé (49), Le Malzieu (48), Bormes-les-mimosas (83), Annoeullin (59), Pérouges (01), Janvry (91), Briançon (05) et quand il arrivera à Châteaudun, il aura déjà parcouru au minimum 6750 kilomètres. D’autres prestations prévues à la suite de celle-ci feront monter les kilomètres parcourus par cet ours à 10.000… peut-être plus car certains spectacles nous échappent probablement. 

Si nous insistons sur ces distances parcourues, c’est que l’ours Valentin sillonne la France avec son dresseur, enfermé dans une remorque. C’est loin d’être une vie idéale pour un ours. L’ours est un animal discret et solitaire. Dans le milieu naturel, l’ours a un domaine vital très vaste, pouvant atteindre plusieurs milliers de kilomètres carrés. Il fuit instinctivement tout contact avec les hommes, mais aussi avec ses congénères, à l’exception des courtes périodes pendant lesquelles les mâles et les femelles se reproduisent. Tout ceci pour réaffirmer qu’un ours n’a pas sa place dans une fête médiévale.

Trajets Ours Valentin 2018

Signez notre pétition :

Si vous partagez notre avis et que vous vous opposez à l’exploitation de l’ours Valentin, AVES France vous invite à participer à la cyber-action en remplissant le formulaire ci-dessous. Demandons l’annulation de ce spectacle d’un autre âge.

Pétition contre l'exhibition de l'ours Valentin à la Foire aux Laines de Châteaudun

Monsieur le Maire,

**your signature**

451 signatures

Partagez cette action avec vos amis :

   

 

© Photo : AdobeStock

Revue « A un poil d’ours » – Numéro 2 (juin 2018)

Couverture Revue A un poil d'ours N°2

A un poil d’ours
Numéro 2 (juin 2018)

Au sommaire : 

Editorial
Actualité des ours dans les Pyrénées
Faut-il encore baptiser les ours dans les Pyrénées
Les traces et indices : comment les reconnaître ?
Le rewilding, ou ré-ensauvagement de la nature.
Montreurs d’ours : bientôt la fin des spectacles avec des animaux ?
Mettre fin à l’exploitation des ours pour leur bile (Animals Asia)
Chasseurs pollueurs : quand les munitions plombent la nature.
Un président, ça Trump énormément !
Évènements

 


 

La revue A un poil d’ours est éditée par l’association AVES France.

La version imprimée (16 pages couleur sur papier recyclé) est accessible à tous sur abonnement ou au numéro.
Le prix au numéro est de 3€ : https://bearz.org/shop/livres/revue-a-un-poil-dours-numero-2-juin-2018//
L’abonnement annuel coûte 10€ : https://bearz.org/shop/livres/revue-a-un-poil-dours-abonnement-1-an/
Achat exclusivement via notre boutique Bearz.org.

La version numérique de cette publication trimestrielle est offerte à chaque adhérent de l’association (sauf membres donateurs) pour les remercier de soutenir nos combats. L’adhésion annuelle à AVES France coûte 10€ et est accessible dès 0,85€ par mois !  Il suffit de cliquer sur la liseuse ci-dessous et de vous identifier avec votre adresse e-mail et le mot de passe qui vous a été envoyé. Une question ? Contactez-nous ! 

Ci-dessous, la version numérique :

Treez collection bêtes à porter

Bêtes à porter : des bracelets « So Cute » pour sauver les espèces menacées chez Nature et Découvertes

Bêtes à porter
TREEZ ET NATURE & DÉCOUVERTES S’ASSOCIENT POUR UNE GRANDE CAUSE : LA PROTECTION DES ESPÈCES MENACÉES

1 bracelet acheté = 1 euro reversé.
à découvrir sur le e-shop de Nature & Découvertes ou en magasin (Paris)

Signes particuliers :

  • so cute (trop mignon)
  • made in France
  • éco-conçu
  • abordable
  • solidaire

 

Les bracelets Treez – Bêtes à porter débarquent chez Nature & Découvertes et AVES France est particulièrement fière et reconnaissante d’avoir été sélectionnée pour participer à cette aventure. Pour l’instant distribués sur Paris, les bracelets pourraient être proposés dans les autres magasins de la marque s’ils rencontrent un franc succès.

Quel avantage pour les associations bénéficiaires ? 

D’abord, nous recevrons 1€ par bracelet vendu.
Ensuite, les clients trouveront au verso de la carte le nom de notre association et le projet soutenu, ainsi qu’un lien pour obtenir plus d’informations. AVES France, qui n’est pas encore bien connue du grand public, a donc tout à gagner avec cette opération et cette exposition ! Nous espérons que les clients qui choisiront de porter un bracelet Ours viendront sur le site pour comprendre quelles sont nos actions pour les ours — dans la nature et ceux captifs, puisque les bracelets proposent de venir en aide aux ours détenus pour les spectacles de montreur d’ours.

Merci à l’équipe de Treez et à Nature & Découvertes pour leur confiance.

Toutes les infos sur : https://treez.org/betesaporter/

Acheter en ligne : ours, bonobo, tortue, éléphant.

ours Micha Poliakov

Les Poliakov en liquidation judiciaire : quel avenir pour l’ours Micha et leurs autres animaux ?

ours PoliakovOn s’étonnait de ne plus avoir de nouvelles des Poliakov. C’est pas qu’on entretenait une douce correspondance — loin de là —, mais nous avions pris l’habitude de scruter les annonces de fêtes médiévales et évènements en tout genre où ils étaient susceptibles de venir avec un de leurs trois ours, et le plus souvent avec l’ours Micha.

Nous avions dénoncé leurs dernières apparitions (Crépy-en-Valois, Arcis-sur-Aube…) et leur passage à la discothèque « La Scala » a laissé un mauvais souvenir au directeur de l’établissement, devant l’indignation générale de voir un ours débarquer dans une boîte de nuit.

Il faut dire qu’on s’en faisait beaucoup pour l’ours Micha du couple de dresseurs car ses griffes se recourbaient, qu’il avait de l’arthrose à la patte arrière gauche qui le faisait boiter, et que malgré cela, il devait marcher sur un ballon en équilibre sur des barres parallèles… Malgré nos plaintes, les inspecteurs des différentes DDPP n’ont semble-t-il jamais rien trouvé à reprocher au couple (en tout cas au sujet des ours).

La saison des montreurs d’ours bat son plein et aucun signe des Poliakov !

Bizarre autant qu’étrange ! Leur société « Animal Bien être » (sic) battait de l’aile depuis 2013 et était en cessation de paiement depuis cette date, et en poussant nos recherches, nous nous sommes rendus compte qu’un jugement avait proclamé la liquidation judiciaire le 11 février 2018.

SAS Bien être en liquidation judiciaire : quid de leurs animaux ?

A la lecture de ces informations, une question nous taraude ! Que vont devenir leurs animaux ?

Nous savons qu’ils avaient commencé à vendre certains pensionnaires puisque nous avions été informés en mai 2017 et que nous avions demandé une inspection à la DDCSPP. Mais aujourd’hui, 4 mois après la liquidation de leur entreprise, que sont devenus leurs animaux ?

AVES France a une nouvelle fois écrit à la DDCSPP du Loire-et-Cher afin de prendre des nouvelles des 3 ours et des autres animaux des Poliakov, en informant les agents qu’en cas de besoin, nous proposons notre aide pour trouver des solutions de placement pour les animaux.

Dans l’attente de leur réponse, nous espérons que tous les animaux encore détenus à ce jour par les Poliakov vont bien.

Nous espérons pouvoir vous donner très prochainement des nouvelles de l’ours Micha et de ses compagnons d’infortune.

10 associations lancent une pétition pour l’interdiction des grenailles de plomb en France.

Pétition Plomb Nature

NE LAISSONS PAS LA NATURE ET NOTRE SANTÉ SE FAIRE PLOMBER PAR LA CHASSE.

Frédéric Daniel, le responsable du dossier blaireau de l’association AVES France, travaillait depuis plusieurs mois sur cette pétition qui demande l’interdiction des grenailles de plomb en France.

Une interdiction a déjà été prise contre les munitions au plomb dans les zones humides, mais ce n’est pas suffisant. Chaque année en France 8.000 tonnes de grenailles de plomb issus de millions de cartouches de chasse sont éparpillées dans la nature.

Signez la pétition !

Et ailleurs ? Quelle réglementation ?

En Europe, la plupart des pays du nord ont légiféré sur la grenaille de plomb dans les années 90 : Danemark, Pays-Bas, Finlande et Norvège ont instauré une interdiction totale, Belgique Suède et Lettonie, une interdiction partielle. La Suisse, le Royaume-Uni, l’Espagne, Chypre, Israël et la Russie ont limité ou supprimé la grenaille de plomb. En France, l’interdiction de l’utilisation des cartouche au plomb dans les zones humides semble peu respectée, en dépit de la réglementation.

Des substituts moins toxiques ou non toxiques existent. La grenaille d’acier semble la solution idéale du point de vue environnemental.

Nous demandons que la vente et l’utilisation des munitions au plomb soit interdite en France, ceci en application du principe de précaution en raison la forte toxicité de ce métal.

Pour signer la pétition, rendez-vous sur le site créé par AVES France spécialement dédié à cette action :
https://www.petition-plomb-nature.fr/

Signataires : AVES France, Nature et Humanisme, ASPAS, Convention Vie et Nature, Collectif du 21 Septembre (AOC), Meles, Collectif Animalier du 06, ANIMAL CROSS, Pôle Grands Prédateurs, Nature Midi-Pyrénées.

Abonnez-vous à notre newsletter

COLLECTIFS ASSOCIATIFS :

AVES France participe aux collectifs :
Collectif CAP Loup
CAP : Convergence Animaux Politique
– « Non aux chasseurs dans les écoles ! »
– Collectif contre les spectacles de montreurs d’ours
– Collectif du 21 Septembre contre la chasse et le piégeage

Nos partenaires :

lush

google-grants

TURNKEY

jardinsgaia

Axess'in : Contrôle & Protection HelloAsso