La Scala : l’ours de la discorde. #ours #Poliakov

Samedi 19 novembre 2016, la boîte de nuit La Scala de Guipry-Messac (Ille-et-Villaine) a eu la mauvaise idée d’inviter le couple de montreurs d’ours « Les Poliakov » d’Animal Show (SAS Animal bien-être), pour animer la fête du cirque. L’ours Micha et un ara ont été exhibés dans la discothèque et le public invité à prendre des photos avec ces pauvres animaux, évidemment pas à leur place.

C’est le lendemain de l’évènement que des militants nous ont alerté et nous ont transmis les photos de la soirée, photos que nous avons immédiatement partagées sur les réseaux sociaux, provoquant une indignation générale, largement reprise par la presse.

Daniel Jacob a répondu pour AVES France à plusieurs interviews, comme celle-ci pour France info (journal + radio) : http://mobile.francetvinfo.fr/animaux/bien-etre-animal/la-presence-d-un-ours-dans-une-boite-de-nuit-bretonne-scandalise-les-defenseurs-des-animaux_1932229.html#xtref=acc_dir ainsi que dans l’émission « Vos animaux », le dimanche entre 6h et 8h avec la vétérinaire Laetitia Barlerin sur RMC.

Suite à la mobilisation, le responsable de la discothèque a affirmé qu’il ne ferait plus venir d’animaux dans ses établissements. Merci à tous pour vos nombreuses réactions. Bravo à la presse de s’être fait le relai de l’exploitation animale !

Pour rappel, une pétition a été créée contre la présence d’animaux dans des boîtes de nuit. Nous ne sommes pas initiateurs de cette pétition, mais nous vous invitons à la signer : https://www.change.org/p/animal-planet-interdire-les-animaux-en-boite-de-nuit?recruiter=496643069&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

Vous pouvez également soutenir notre campagne contre les montreurs d’ours en visitant notre site dédié www.montreurdours.aves.asso.fr ou en faisant un don via la page : https://www.helloasso.com/associations/aves-france/collectes/montreurs-d-ours-sortons-la-france-du-moyen-age

Cirque Christina Zavatta : pas d’ours polaire, juste une tromperie…

Il y a quelques jours, Daniel m’a envoyé la photo de l’affiche d’un cirque qui s’est installé récemment à Ivry-sur-Seine et sur laquelle on pouvait voir deux ours polaires et l’inscription suivante : « Elsa & ses ours blanc ».

Nous avons essayé de contacter la mairie d’Ivry-sur-Seine qui était fermée et des bénévoles ont donc contacté le cirque au numéro inscrit sur l’affiche afin de s’assurer qu’ils n’y aurait pas d’ours polaires dans ce show.

Après plusieurs tentatives infructueuses, nous avons appris qu’heureusement, il n’y avait pas d’ours polaires, mais que le numéro était interprété par des « mascottes » déguisées en ours.

Affiche racoleuse, tromperie, détournement de license (pour laquelle le service juridique de Disney a été saisi), une belle faute d’orthographe aussi, mais ouf ! Pas d’ours ! En tout cas pas cette fois-ci.

Merci à tous ceux qui ont relayé sur les réseaux sociaux et nous ont permis de dénouer cette affaire !

Euphorie ? Amiens et Compiègne accueillent pour Noël un cirque exploitant un ours et des éléphants

La société Impérial Show propose, en toute modestie, ce qu’elle qualifie comme « Le Plus Prestigieux des Spectacles de Noël à vivre en famille ». Pourtant, vous êtes nombreux à refuser d’emmener vos enfants voir des cirques qui exploitent des animaux, comme ce sera le cas du 26 novembre au 4 décembre 2016 à Amiens et du 10 au 18 décembre 2016 à Compiègne.

Ce cirque met en scène une dizaine d’animaux : watusis, lamas, chevaux, chameaux, chiens et même l’ourse TIMA et 5 éléphants ! Avant d’acheter vos tickets, pensez bien au calvaire que vivent ces animaux dans les cirques, et demandez-vous quel dressage ils ont subi pour répondre aux exigences de leur dresseur.

Je vous invite à écrire cordialement à la Société Impérial Show (michel@imperialshow.fr) afin de lui expliquer pourquoi vous refusez de vous rendre dans les cirques avec animaux. Vous pourrez également contacter la mairie d’Amiens et celle de Compiègne pour leur faire part de votre désapprobation, et mettre en copie les DDPP de l’Oise et de la Somme pour leur demander d’effectuer un contrôle vétérinaire avant les représentations, afin qu’ils s’assurent que les animaux ne manquent de rien. En utilisant le formulaire ci-dessous, vos emails seront envoyés à : courrier@mairie-compiegne.frmaire-amiens@amiens-metropole.comddpp@somme.gouv.frddpp@oise.gouv.fr.

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame le Maire de la ville d'Amiens,
Monsieur le Maire de la ville de Compiègne,
Mesdames et messieurs les agents de la DDPP de l'Oise et de la Somme,

Je viens de découvrir le programme du Cirque de Noël proposé par la société Imperial Show qui se tiendra dans vos villes respectives fin novembre et pendant le mois de décembre.

Par ce message, je tiens à vous faire part de mon mécontentement de voir qu’alors que de nombreuses villes prennent désormais en compte la souffrance des animaux de cirques, AMIENS et COMPIEGNE continuent d’inviter sur leur territoire des cirques avec animaux. Pourtant les mentalités changent et le public est de plus en plus nombreux à aimer le cirque, mais à ne plus cautionner l’exploitation animale. Derrière les paillettes, il y a des années de dressage, particulièrement difficiles, pour amener les animaux à reproduire des tours contre nature. Il est bien entendu hors de question que j'emmène ma famille assister à ce spectacle.

Les cas de l’ourse Tima du dresseur Pavel Vyakin et des éléphants de la GARTNER FAMILY me soucient particulièrement et j’apprécierais que les agents de la DDPP acceptent de contrôler ces dresseurs et puissent vérifier l’état de santé des animaux avant leurs prestations. De récentes images tournées par des militants du Nord de la France montrent que Tima présente des signe de stress, balançant sa tête inlassablement.

J’espère qu’un jour ces spectacles d’un autre âge seront interdits. En attendant, je ne peux que vous inviter à réfléchir sur ce qu’ont enduré les animaux sauvages pour réussir à reproduire les tours imposés par leurs dresseurs et je vous demande d'annuler cet évènement. Rejoignez donc la liste des villes qui ont pris un arrêté contre les cirques avec animaux. Je vous invite également à consulter notre site dédié aux spectacles de montreurs d’ours : www.montreurdours.aves.asso.fr

Cordialement,

Recopiez le texte ici :

Prouvez que vous n'êtes pas un robot :


Vous pouvez également demander aux mairies sur Twitter de prendre un arrêté contre les cirques avec animaux : @mairiecompiegne @AmiensMetropole


Enfin, nous vous invitons à rejoindre le mouvement citoyen qui se réunira le 26 Novembre à 13h45 devant Mégacité à Amiens pour un tractage et une sensibilisation du public avec des affiches. Merci de vous porter volontaires pour cette action sur cette page : https://www.facebook.com/events/1169827786458448/


 

L’ours Bruno tire sa révérence.

Vous aviez été nombreux à vous émouvoir pour l’histoire de l’ours Bruno. C’était en 2015 et l’association LEAL nous avait appelé à l’aide pour lui offrir une retraite paisible. Grâce à vos dons, AVES France a pu envoyer plusieurs dons à LEAL afin d’améliorer le quotidien de ce vieil ours, qui avait passé sa vie en captivité.

Aujourd’hui, c’est avec beaucoup d’émotion que nous venons d’apprendre que l’équipe de vétérinaires a décidé d’aider Bruno à s’endormir. Son état s’est détérioré rapidement et une blessure à la patte l’empêchait de sortir de sa tanière.

Ce matin à 9 heures, l’ours s’est endormi pour sa dernière hibernation. Nous savions tous que sa mort pouvait arriver rapidement, mais la douleur n’est pas moins forte. Merci. Merci à tous ceux qui ont contribué à lui offrir une fin de vie paisible. Merci aux donateurs, mais aussi aux équipes de LEAL en Italie.

Venez dire NON AU SPECTACLE D’OURS le 23 octobre à montseveroux (38)

14485056_566769573534173_6035418722516855861_n

Besoin d’un MAXIMUM de monde pour cette action organisée par AVES FRANCE ET CALI 

Lors de cette fête médiévale qui a l’air à la base sympathique, un spectacle d’ours est prévu… Nous avons besoin donc de vous tous pour enlever l’envie aux gens de venir voir ce spectacle !
Un ours n’a rien à faire dans une cage tu dois vivre en liberté. Nous vous attendons nombreux sur place pour sensibiliser les visiteurs de la fête médiévale !
La pétition à signer : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/spectacle-montseveroux-38/19757
Nous avons besoin d’un maximum de monde pour venir tracter merci de vous inscrire sur la page Cali de notre association, ou par mail à calisere38@gmail.com

Site internet 
Cordialement.

Lydie Visona

Le zoo du Faron (Toulon) donne un puma à un particulier après avoir cédé un ours aux Poliakov

Depuis des années nous dénonçons les conditions de détention des animaux au zoo du Faron.
Suite à de nombreuses plaintes rédigées par des visiteurs scandalisés qu’un tel endroit puisse exister en France, comme en témoignent les commentaires laissés sous notre article (https://www.aves.asso.fr/2012/06/la-triste-vie-des-animaux-du-zoo-faron-vos-temoignages/), nous avons lancé une pétition qui a été signée par plus de 43.750 personnes : https://www.aves.asso.fr/2014/06/petition-internationale-contre-le-zoo-du-mont-faron-a-toulon/

Suite à cette action, la DDPP du Var a demandé à la direction du zoo d’améliorer les conditions de détention d’une panthère noire, qui était maintenue en captivité dans une cage ridicule, ne répondant pas aux besoins naturels de l’animal.

Mont-Faron Toulon

Pour répondre à nos accusations, la direction du zoo du Faron s’est toujours défendue en affirmant ne pas être un zoo, mais une fauverie spécialisée dans la reproduction d’espèces menacée, et travaillant avec des vétérinaires, ce que nous avions dénoncé en février 2014, puisque les vétérinaires du CRESAM avaient écrit dans un bulletin interne qu’ils testaient leurs protocoles d’anesthésie sur les animaux du zoo… on est loin d’une mission de reproduction et de réintroduction d’animaux menacés dans leur milieu naturel !

cresamReproduction oui. Conservation, sûrement pas ! 

Le zoo du Faron laisse ses animaux se reproduire alors qu’il manque déjà d’espace pour accueillir ses propres animaux. C’est irresponsable, mais ça permet au zoo de justifier son utilité auprès des quelques visiteurs qui s’y perdent. Parfois leur discours fonctionne et les gens pensent avoir fait une bonne action en visitant cette prison pour animaux, d’autres, plus critiques, en sortent choqués et nous demandent pourquoi les autorités françaises ne font rien pour fermer cet endroit.

Malheureusement, ce n’est pas simple. Il faudrait faire évoluer la législation pour contraindre le zoo à améliorer les cages de ses pensionnaires ou le contraindre à se séparer des animaux qu’il ne peut exploiter dans des conditions décentes. Le zoo du Faron en 100 photos cauchemardesques.

DDPP_Poliakov3Mais il y a pire. Après avoir cédé un ours aux Poliakov, un couple de montreurs d’ours qui sévit en France et contre lequel nous nous battons également, nous avons appris par la presse Normande que le zoo du Faron a offert un puma à un particulier, non capacitaire ! Cette information est scandaleuse. Comment peut-on laisser un zoo qui se présence comme un centre d’élevage d’animaux menacé distribuer ses animaux à des dresseurs ou à des particuliers ? Depuis quand est-ce la mission d’un zoo de fournir les saltimbanques ou d’offrir des animaux au grand public ?

Heureusement, le Préfet du Var a refusé de délivrer le certificat de capacité à Jack Muller, qui explique dans la presse être SDF et au RSA !  Contactée par nos soins, la DDPP du Var confirme que « M. le Préfet du Var a refusé de délivrer un certificat de capacité à M. Muller. Il est envisagé de transférer l’animal vers un centre spécialisé dans la desimprégnation avant placement dans un zoo autorisé. La procédure contradictoire obligatoire avant la mise en oeuvre de la mesure est en cours. » Cependant, aucun commentaire sur le fait que la fauverie du Faron élève des animaux pour les condamner à une vie de misère !

AVES France a contacté les autorités pour demander des explications sur ces « cessions » d’animaux. Nous demandons également que le zoo ne soit plus autorisé à reproduire ses animaux, ne pouvant visiblement pas leur offrir des conditions de vie décentes. Il est intolérable qu’un zoo puisse laisser ses animaux se reproduire pour alimenter les cirques ou pour les offrir à des particuliers.

En attendant, nous vous invitons encore à déposer des avis sur le zoo du Faron sur les sites suivants :

et à signer encore notre pétition : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/mobilisation-internationale-contre-zoo-mont-faron/12210

Pavel VYAKIN et son ours au 3ème Festival International du Cirque de l’Hérault

La société Impérial Show organise du 21 au 23 octobre 2016, le troisième Festival International du Cirque de l’Hérault, au Parc des Expositions de la ville de Béziers.

Le programme sera sensiblement le même que lors des Festivals organisés en Corse quelques jours plus tôt.

AVES France vous invite à écrire à la mairie de Béziers et à la DDPP en utilisant le formulaire ci-dessous, afin de leur expliquer pourquoi vous vous opposez aux spectacles mettant en scène des ours et d’autres animaux. Lors de ce Festival, Pavel Vyakin présentera son ourse Tima, mais il y aura également les cinq éléphants de la GARTNER FAMILY et une caravane d’animaux exotiques, comme vous pouvez le voir sur le programme complet. Demandons également à la DDPP de l’Hérault de bien vouloir effectuer les contrôles habituels pour vérifier l’état de santé des animaux et que les dresseurs ont bien tous les documents légaux.

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Monsieur le Maire de Béziers,
Mesdames et messieurs les agents de la DDPP de l'Hérault,

Je viens de découvrir le programme du 3ème Festival International du Cirque de l’Hérault qui se tiendra à Béziers du 21 au 23 octobre 2016.

Par ce message, je tiens à vous faire part de mon mécontentement de voir qu’alors que de nombreuses villes prennent désormais en compte la souffrance des animaux de cirques, BEZIERS continue d’inviter sur son territoire des cirques avec animaux. Pourtant les mentalités changent et le public est de plus en plus nombreux à aimer le cirque, mais à ne plus cautionner l’exploitation des animaux. Derrière les paillettes, il y a des années de dressage, particulièrement difficiles, pour amener les animaux à reproduire des tours contre nature.

Les cas de l’ourse Tima du dresseur Pavel Vyakin et des éléphants de la GARTNER FAMILY me soucient particulièrement et j’apprécierais que les agents de la DDPP acceptent de contrôler ces dresseurs et puissent vérifier l’état de santé des animaux avant leurs prestations.

J’espère qu’un jour ces spectacles d’un autre âge seront interdits. En attendant, je ne peux que vous inviter à réfléchir sur ce qu’ont enduré les animaux sauvages pour réussir à reproduire les tours imposés par leurs dresseurs et je vous demande d'annuler cet évènement. Rejoignez donc la liste des villes qui ont pris un arrêté contre les cirques avec animaux. Je vous invite également à consulter notre site dédié aux spectacles de montreurs d’ours : www.montreurdours.aves.asso.fr

Cordialement,

Recopiez le texte ici :

Prouvez que vous n'êtes pas un robot :

festival-du-cirque-de-l-heraul_3356957038996829779

Pavel Vyakin et son ourse Tima signalés en Corse et dans le Pas-de-calais

En cette fin d’année 2016, le dresseur Biélorusse Pavel Vyakin s’offre un séjour en France pour exhiber son ourse Tima, âgée de 21 ans, dans plusieurs Festivals.

Du 7 au 11 octobre 2016, ils se produiront à SARROLA-CARCOPINO pour la Sixième édition du Festival International du Cirque de Corse.

Du 14 au 16 octobre 2016, ils seront à BASTIA pour la Sixième édition du Festival International du Cirque de Corse.

Enfin, ils se rendront dans le Pas-de-calais du 10 au 13 novembre 2016, à LONGUENESSE, pour la Huitième édition de Longuenesse Générosité.

 

Merci d’écrire courtoisement aux mairies afin de leur faire part de votre mécontentement et aux DDPP afin de leur demander d’effectuer les contrôles habituels. 

Pour Sarrola-Carcopino, écrire à Monsieur le Maire et à la DDPP de Corse du Sud : accueil@mairie-sarrolacarcopino.fr, ddcspp@corse-du-sud.gouv.fr, actions@aves.asso.fr

Pour Bastia, écrire à Monsieur le Maire et à la DDPP de Haute Corse : maire@ville-bastia.fr, ddcspp@haute-corse.gouv.fr, actions@aves.asso.fr

Pour Longuenesse, écrire à Monsieur le Maire et à la DDPP du Pas de Calais : mairie@ville-longuenesse.fr, ddpp@pas-de-calais.gouv.fr,  actions@aves.asso.fr

 

12987128_10153940650150049_347646493362816797_n

© Merci à La France dit STOP aux cirques avec animaux pour la vidéo et ce signalement.

Pétition : Soutien à Envronville, qui a annulé la venue de l’ours Micha des Poliakov en 2015

Le 10 septembre 2015, quelques jours seulement après l’émotion provoquée par les vidéos de l’ours Micha tournées par l’association AVES Fance à Crépy-en-Valois, où l’on voyait le pauvre ours contraint de marcher sur un ballon en équilibre sur des rails et de prendre des postures de soumission devant le public, un habitant de Envronville, petite commune de Seine-Maritime, nous a confié avoir reçu un flyer pour la fête médiévale du village, qui devait se dérouler le dimanche 27 septembre 2015 sur le terrain de foot d’Envronville. Sur ce document, il est écrit qu’un « spectacle avec les ours Poliakov » aurait lieu de 16h à 18h, avec les ours Bony et Micha.

En quelques jours, le comité des fêtes d’Envronville a reçu des milliers d’emails pour demander aux organisateurs de cette fête médiévale d’annuler la prestation de l’ours. Madame Prevost  a entendu nos arguments et a pris conscience de son erreur d’avoir fait appel aux Poliakov. De toute façon, le maire d’Envronville n’a pas autorisé la manifestation, pour des raisons de sécurité, et le contrat a été rompu, ce dernier ne comportant aucune clause d’annulation. La mairie ne pouvait pas garantir la sécurité du public par rapport à la présence de l’ours, ni faire face à une manifestation de militants de la cause animale. 

Un an plus tard, Mme Prevost a rappelé l’association AVES France pour l’informer qu’un huissier était venu lui apporter une facture de 1800€ de la société cyniquement dénommée ANIMAL BIEN ETRE, la société du couple de dresseurs d’ours Poliakov. 

Evidemment, le comité des fêtes d’Envronville estime qu’il n’a pas à payer cette facture, puisque le contrat a été rompu, mais les Poliakov ne l’entendent pas de cette oreille.

Nous avons été des milliers à leurs demander d’annuler ce spectacle.
Soyons des dizaines de milliers à les remercier et à leur apporter notre soutien moral.
Soyons aussi nombreux à dire, par la signature de cette pétition, aux Poliakov que nous dénonçons et continuerons à dénoncer leurs spectacles indignes.
Nous sommes nombreux à saluer la décision courageuse prise par le comité des fêtes d’Envronville.
Annulez cette facture pour un spectacle qui n’a pas eu lieu. 

SIGNEZ LA PETITION :
http://www.mesopinions.com/petition/animaux/soutien-envronville-annule-venue-micha-poliakov/24620

L’ours Micha des Poliakov aux Médiévales de La Queue en Brie (94) les 17 et 18 septembre 2016

### BREAKING NEWS 14/09/2016 ###

En quelques jours, vous êtes un millier à avoir utilisé notre formulaire pour demander l’annulation du spectacle de montreurs d’ours à la mairie de La Queue en Brie. Merci à tous. Grâce à notre mobilisation et avec l’aide d’autres associations, nous avons réussi à convaincre la mairie d’annuler la présentation des Poliakov. Voici leur communiqué de presse : 

http://www.leparisien.fr/la-queue-en-brie-94510/a-la-queue-en-brie-le-spectacle-de-l-ours-micha-n-aura-pas-lieu-13-09-2016-6117249.php

Communiqué de presse
L’Entente Sportive Caudacienne (ESC) a sollicité la ville de La Queue-en-Brie pour organiser un weekend médiéval les 17 et 18 septembre prochain en lui fournissant une organisation et un programme d’actions.

Compte-tenu de l’intérêt historique et pédagogique de cette festivité, des documents fournis par le Président de l’ESC et du respect des consignes de sécurité émises par le Préfet, le Maire a accepté la tenue de cet évènement. 

Toutefois, Monsieur le Maire a reçu plusieurs courriers, emails, pour attirer son attention sur une maltraitance de l’ours Micha par ses propriétaires ; animal prévu dans le cadre de cette festivité. Monsieur le Maire, n’étant pas l’organisateur de cette fête médiévale mais étant responsable de la sécurité sur son territoire, a préféré demander au Président de l’ESC d’annuler la présentation de l’ours.
Le Maire

Jean-Paul FAURE-SOULET

### Archive de l’action pour rappel ###

Une fois de plus, on nous signale la présence des Poliakov et du pauvre ours Micha les 17 et 18 septembre 2016, pour les journées du patrimoine. Les « festivités » auront lieu au stade Léo Lagrange, 10 route de Villiers, 94510 La Queue en Brie.

Merci de participer nombreux à la cyber-action lancée par l’association AVES France. En remplissant le formulaire ci-dessous, vos messages seront envoyés aux organisateurs (Entente Sportive Caudacienne), au Maire de La Queue en Brie et à la DDPP du Val-de-Marne pour leur demander l’annulation du spectacle des montreurs d’ours.

A la demande de militants du 94 et des environs, voici une page évènement pour coordonner une action contre la présence des Poliakov à La Queue en Brie les 17 & 18 septembre 2016.

A la demande de militants du 94 et des environs, voici une page évènement pour coordonner une action contre la présence des Poliakov à La Queue en Brie les 17 & 18 septembre 2016 : https://www.facebook.com/events/735152866633443/

 

-> cyber action terminée ! 

affiche-ma-d-jpg