NIGLOLAND : NON À L’EXPLOITATION D’OURS ET D’ANIMAUX SAUVAGES.

Depuis plusieurs années, le parc Nigloland (Dolancourt, Aube) n’a pas trouvé meilleure idée que de confier ses animations estivales à des dresseurs d’animaux sauvages.

Longtemps animés par la compagnie de montreurs d’ours et de loups Aïtawak, de Sylvie et Benoît Motton, ces spectacles sont désormais assurés par la compagnie Arkann créée par Benoit Motton suite à sa séparation. Malgré les nombreux messages reçus par le parc Nigloland, l’exploitation d’animaux sauvages est devenue une attraction récurrente.

Comme d’habitude, l’exploitation animale est justifiée par une pseudo-sensibilisation du public… quoi de mieux en effet pour comprendre ce qu’est un ours que de le voir au bout d’une laisse faire du toboggan ?

Cette année encore, un ours noir et des ratons-laveurs vont devoir répéter inlassablement leurs numéros dans l’espoir d’obtenir pour récompense quelques fraises Tagada, tournant en rond dans un enclos trop petit pour eux.

AVES France rappelle que la place de ces animaux n’est pas dans des fêtes de village ou des parcs d’attractions. Les animaux ne sont pas des clowns.

Demandons à Nigloland de mettre un terme définitivement à leurs spectacles animaliers.

Comment agir ?

AVES France vous propose plusieurs actions :

Posted in Animaux captifs and tagged , , , .

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.