Non à Valentin le 10 mai à la Baillée des filles aux Ponts de Cé

Le pauvre ours Valentin continue d’être exhibé dans toute la France. Avant d’être à Malzieu (48)  les 11, 12,13 mai 2018 (voir notre action), il sera exhibé aux Ponts de Cé (49) le 10 mai.

AVES France a envoyé un courrier au Sénateur Maire des Ponts de Cé pour lui demander d’annuler la prestation du montreur d’ours. En voici un court extrait :

Le 10 mai 2018, Frédéric Chesneau et son ours Valentin participeront à votre fête médiévale. Ils feront 275 kilomètres pour venir « amuser » vos administrés. Dès le lendemain, son ours devra assurer trois autres jours de spectacle à Le Malzieu, commune qui se trouve à 575 kilomètres de la vôtre ! Pour rentrer chez eux, ils feront encore près de 500 kilomètres. En quatre jours, Valentin aura passé 1350 kilomètres sur les routes de France. Pensez-vous réellement que sa vie soit aussi rêvée que ce qu’a pu vous raconter son dresseur ?

Notre courrier au Maire des Ponts de Cé

Demandons via le formulaire ci-dessous l’annulation de cette exhibition indigne de notre époque.

La pétition est envoyée aussi à la DDPP pour un contrôle dans le cas où l’exhibition serait maintenue.

Valentin au Pont de Cé (49) le 10 mai

Madame, Monsieur,

Aves France demande l'annulation de la venue de l'Ours Valentin à Pont de Cé le 10 mai 2018.

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il leur est souvent demandé d'exécuter des tours contre-nature.

Les montreurs d’ours savent que le public tolère de moins en moins l’exploitation d’animaux sauvages pour animer des fêtes. Je ne crois pas en leur discours qui tente de justifier la présence sur scène d’un ours par le côté éducatif de ces présentations. Le comportement des ours lors de ces spectacles ne ressemble en rien à celui d’un ours dans son milieu naturel. On ne sensibilise pas le public en avilissant un être vivant et en le forçant à faire des numéros sous la contrainte.

Car toute démonstration d’animaux, même si la mise en scène est savamment étudiée pour rendre le dressage « naturel », entraîne de la part des dresseurs contraintes, brimades, souffrances et cela même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public, ni les bruits ambiants (applaudissements, musique…).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement, de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

Ce message est envoyé à la DDPP de votre département en lui demandant de venir contrôler l'état sanitaire de l'ours et de tous les animaux qui seront présents, la conformité des certificats de capacité des propriétaires d'animaux et du dresseur et si l'ensemble des normes de sécurité requises seront respectées dans le cas où l'exhibition serait maintenue.

En tant que défenseur des animaux et sympathisant d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

**your signature**

1,564 signatures

Partagez cette action avec vos amis :

   

Posted in Animaux captifs and tagged .

10 Comments

  1. ASSEZ ASSEZ de torturer les ours pour les exhiber !! Ce ne sont pas des animaux faits pour cela !! Honte aux Maires des communes qui acceptent ces prestations !!!!

  2. Jusqu ou va la betise humaine??!!
    Pour une fete Medievale?? Nous ne sommes plus au Moyen Age je crois.
    C est de la maltraitance. Cet ours Valentin devrait se trouver dans son milieu naturel ou un sanctuaire au milieu des siens. Maiscertainement pas a faire le  » clown »!!
    Cet homme n a aucun respect pour la vie animale.
    Honte aux maires qui acceptent ce genre de spectacle

    • Malheureusement vous vous doutez bien que ce n’est pas aussi simple, puisque l’activité de montreur d’ours est encore légale en France. Soyez assurée que nous ne ménageons pas nos efforts pour tenter de faire évoluer la législation et convaincre le public de ne plus assister à ces spectacles.

  3. Moi j’ai vu une de ses représentations, et bien Valentin est loin d’être maltraité,il a une remorque climatisée. à aucun moment il n’ai forcé à faire le clown pour amuser les touristes. On est très loin de l’image que vous voulez faire ressortir, du montreur d’ours moyenâgeux, pas d’anneau dans le nez, pas de fouet. Il est comme un membre à part entière de cette famille. Chez lui il bénéficie d’un grand parc arboré. Alors oui un ours est mieux en liberté mais s’il vous plais ne foncez pas tête baissée sans vous renseigner .Le monsieur qui s’occupe de lui est très respectueux de l’animal !

    • C’est assez intéressant de lire que la propagande de monsieur Chesneau pour justifier son activité trouve de l’écho dans son public. Son ours a une belle remorque climatisée dans laquelle la loi l’autorise de séquestrer son ours jusqu’à quatre jours. Quel chance. 4 jours dans une remorque qui fait quelle taille ? Combien d’heures reste-t-il dedans ? Combien de kilomètres parcourt-il dans cet abri de fortune que vous semblez trouver si confortable ? Rien qu’entre le 10 et le 13 mai, il fera 1350 kilomètres. 1350 KILOMÈTRES. Vous trouvez réellement que nous n’avons aucune raison de dénoncer le sort de Valentin ?

      Son dresseur est très habile pour manipuler l’opinion. Pour convaincre son public qu’un ours est mieux en captivité que dans la nature. Pardon, mais nous combattrons toujours ce discours mensonger et trompeur. Et nous avons bon espoir de faire évoluer notre législation pour enfin voir disparaître les montreurs d’ours en France, comme ils ont disparu dans pas mal de pays.

    • Avez vous la moindre idée de ce qui a du se passer pour que cet ours soit docile ??? Vous vous contentez, comme au cirque, de regarder un spectacle de paillette sans prendre en compte la partie dressage !!!! C’est affligeant et reflète bien votre manque absolu du monde du dressage ou votre volonté de refuser la maltraitance sous couvert d’un respect fallacieux pour votre plaisir du spectacle.

Laisser un commentaire