Non à l’exploitation de l’ours Valentin à Virecourt (54) le dimanche 8 septembre 2019

Au lendemain de la Fête de la Sange, dédiée à la chasse, dans laquelle Frédéric Chesneau va produire son ours (alors qu’il dénonce à longueur de spectacle les sociétés de chasse qui achèteraient des ours pour les abattre aux USA), le dresseur emmènera son Ours à 400 kilomètres de là pour l’exhiber à Virecourt.

Le Comité des Fêtes du Manoir de Virecourt a en effet choisi de programmer deux présentations d’ours lors de sa 5ème fête médiévale (à 14h30 et 17h30), un spectacle baptisé sans complexe « Cultur’ours », comme si l’exploitation d’un ours captif devant un public pouvait être une manifestation culturelle…

-> SIGNEZ LA PETITION

Sur le site internet du Comité des Fêtes, on peut voir que cette fête médiévale a un budget de 32.000€, financé en partie par le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, la Communauté de Communes Meurthe, Moselle, Mortagne, la Mairie de Virecourt, Damelevières, Lunéville, Bayon et Charmes. Les organismes publics qui financent ces animations sont responsables du contenu des festivités qu’elles financent et nous leur demandons, à l’avenir, de conditionner leurs aides à l’absence d’animaux sauvages. 

AVES France et Paris Animaux Zoopolis demandent au Comité des Fêtes du Manoir de Virecourt et à ses partenaires d’annuler ce spectacle d’ours, ni artistique, ni pédagogique

Nous dénonçons l’exploitation des ours dans les spectacles et demandons l’interdiction de ces pratiques héritées du moyen-âge. En 2018, pour les seuls spectacles recensés par notre association, l’ours Valentin a parcouru plus de 17.000 kilomètres !

Si ces spectacles sont encore légaux en France, ils sont interdits dans plusieurs pays d’Europe. La fédération des vétérinaires européens recommande depuis 2015 à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants en Europe. 67% des Français sont favorables à l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques (source IFOP 2019 pour 30 Millions d’Amis).

Les spectacles de montreurs d’ours doivent être interdits, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate aux besoins physiologiques, mentaux et sociaux des animaux. Un spectacle d’ours représente toujours un danger pour le public, les conditions de représentation risquant de troubler la quiétude de l’animal et de le rendre potentiellement dangereux.

La législation actuelle ne prend pas en compte le bien-être des animaux, l’arrêté du 18 mars 2011 permettant aux dresseurs de maintenir leurs animaux jusqu’à quatre jours dans un van, une camionnette ou une remorque.

Actuellement en France, une petite dizaine d’ours sont exploités dans les spectacles. AVES France, qui a participé à la mission ministérielle sur le bien-être animal lancée par le ministère de la transition écologique et solidaire aux côtés d’autres associations (Paris Animaux Zoopolis, Fondation Brigitte Bardot, SPA…), demande l’interdiction de ces spectacles. Une proposition de loi visant à l’interdiction de tout spectacle itinérant ou fixe ayant recours à des ours ou des loups a également été déposée le 22 mai 2019 pour encadrer la fin de cette pratique moyen-âgeuse : http://www2.assemblee-nationale.fr/documents/notice/15/propositions/pion1969/(index)/propositions-loi

Nous vous remercions de signer nombreux cette pétition. Vous pouvez également laisser un avis (courtois) sur la page Facebook suivante : https://www.facebook.com/5ème-Fête-médiévale-de-Virecourt-325829798335874/

Vous pouvez aussi écrire à la mairie depuis le formulaire suivant : http://www.virecourt.mairie54.fr/fr/contact.html

Posted in Animaux captifs and tagged , , .

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.