Clap de fin pour la période complémentaire de déterrage de blaireaux dans la Vienne !

La juge des référés du Tribunal Administratif de Poitiers a suspendu en urgence l’arrêté de la Préfète de la Vienne autorisant une période complémentaire de vènerie sous terre du blaireau du 1er juillet au 14 septembre 2021 ainsi que la période du 15 mai au 30 juin 2022. AVES France et l’ASPAS avaient déposé un recours contre cet arrêté.

L’ordonnance nous a été notifiée ce 27 juillet. Nous saluons la parfaite objectivité de Madame la juge des référés qui s’est montrée très attentive aux arguments de nos avocats. De toute évidence, les preuves scientifiques que nous  avons apportées, notamment sur la dépendance des blaireautins jusqu’à l’automne ont été convaincantes.

Ainsi, la juge a retenu l’intégralité de nos arguments : l’urgence incontestable, la note de présentation lacunaire, l’atteinte susceptible d’être portée aux petits blaireaux, l’inutilité de la vènerie sous terre pour lutter contre la tuberculose bovine et le défaut de démonstration de dégâts causés par le blaireau. L’intérêt principal de ce jugement réside dans la jurisprudence qu’il constitue pour les prochains recours, nous ne pouvons que nous en réjouir !
L’ASPAS a mis en ligne l’ordonnance du jugement, vous pouvez la consulter ici => https://www.aspas-nature.org/wp-content/uploads/Ordonnance-TA-Poitiers-27-07-21.pdf

Nous espérons la même issue favorable pour les autres recours que nous avons déposés pour d’autres départements. Nous regrettons toutefois le manque d’impartialité de certains juges, qui semblent avoir pris leur décision avant même la plaidoirie de nos avocats.

Les audiences au fond des arrêtés contestés auront lieu prochainement et nous espérons vivement un jugement en notre faveur pour qu’enfin ce type de chasse ne puisse plus être autorisé de façon arbitraire.

Bien que certains préfets commencent à prendre la mesure de l’iniquité des autorisations des périodes complémentaires et renoncent ainsi à les accorder, d’autres persistent à vouloir autoriser cette chasse-loisir sans aucune raison valable.

En menant des actions conjointes avec d’autres associations, nous entendons bien  faire tout notre possible pour contribuer à l’obtention d’une meilleure protection du blaireau.

Posted in Blaireau, Chasse and tagged , , .