Le loup : Royalement condamné

Il ne se passe pas une semaine sans que le Sinistère de l’Ecologie ne produise une ineptie, une imbécillité, une décision absurde qui mette à mal la nature en France et la biodiversité.

Normal direz-vous, puisque le Sinistère est dirigé par une politicienne qui ne connait aucun dossier relatif à la faune sauvage, et ne possède aucune connaissance scientifique, si je peux en juger d’après ses déclarations fracassantes au sujet des blaireaux, des vautours mangeurs de vaches vivantes, des flamants roses bouffeurs de riz, des cormorans, des bouquetins du Bargy qui refilent la brucellose au bétail, des ours qu’il ne faut surtout réintroduire et des loups qui ne méritent rien d’autre que des brigades anti-loups. Rappelez-vous, c’est la même politicienne qui a laissé mourir le marais Poitevin.

Ah oui, parce que la dernière trouvaille de la Chef Suprême du Sinistère, c’est la création de brigades anti-loups. Une offre d’emploi relayée sur certains sites, comme cette mission locale de la Seyne sur Mer qui ajoute :
« Une super offre pour les jeunes prêts à bouger qui ont des connaissances en milieu naturel/montagne/chasse/rando.. »

Enfin, plusieurs médias relatent que « La ministre a aussi annoncé qu’elle engageait «une démarche auprès de la Commission européenne et de la Convention de Berne pour que les modes de gestion du loup soient adaptés en fonction de l’importance de sa présence sur le terrain, comme en Espagne où deux modes de gestion du loup existent».

Le nombre de loups à abattre est déjà bien élevé (d’ailleurs, un loup a été abattu en Maurienne (Savoie) le 13 juillet), la démarche de la ministre est consternante et révélatrice de son absence totale d’intérêt pour la biodiversité.

Que faut-il penser de cette ministre ? Qu’elle n’a pas les compétences nécessaires pour assurer cette fonction ? Sûrement. Qu’elle devrait démissionner ? Cela parait évident.

En attendant, nous vous suggérons d’écrire courtoisement au Ministère de l’Ecologie pour protester contre la création de cette brigade anti-loups.
Brigade-loup

Posted in Grands prédateurs (ours, loup, lynx).

6 Comments

  1. C’est fou comme ils mettent immédiatement en place des solutions dès qu’il s’agit de tuer l’Animal de nos forêts (sangliers, renards et maintenant les loups). Des tas d’associations se battent pour Protéger et Sauvegarder l’Animal et elles ont bien des difficultés à se faire entendre et vains sont leurs efforts. Il existe pourtant des solutions autre que la chasse, autre que la tuerie.
    Tout le monde est conscient de la cruauté faite aux animaux mais à quand un ministre compétent et sensible à la misère animale qui oeuvrerait POUR la PA et non contre.
    Il faudrait un jour que des présidents d’associations animales qui connaissent parfaitement la cause qu’ils défendent soient écoutés par le gouvernement afin d’apporter des solutions à tout ceci, dans le respect de toute vie animale.

  2. cette femme ministre est une calamité pour les animaux et la nature !
    elle a soif de pouvoir jusqu’à la lie que vas t elle encore tuer ,
    pauvres animaux je vous soutiens de tous coeur fuyez cachez vous …………….

  3. Il faut vraiment que l’on agisse fort et vite. C’est inacceptable. Il faut vraiment être cruelle, stupide, mauvaise, quoi encore ? pour envisager un tel recrutement. Que toutes les associations se réunissent, on ne peut pas la laisser faire une chose pareille. On a peine à croire que ce sinistère passe ses journées à pondre des imbécilités pareilles !! Et si on écrivait à l’Elysée directement ? Pourquoi pas ? On sauve la Grèce (hum…) alors pourquoi pas nos loups ?

    • Ce n’est pas une mauvaise idée, mais c’est Hollande qui demande à ses ministres de recevoir les éleveurs. Certes, il s’agit des prix de la grande distribution, mais je pense que le Pt penchera également pour eux dans le dossier « loups ». Mais bon, ça ne coûte rien d’envoyer un courrier :-))

  4. pourquoi tuer les loups? il faut que tout le monde puisse cohabiter – enfermons les brebis la nuit – je comprends les éleveurs mais de la à tuer non

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.