Après des siècles de persécutions qui ont menacé ses populations en Europe, le loup a été sauvé in extremis par une protection légale. D’ailleurs, voilà plus de vingt ans que le loup est revenu naturellement en France, en provenance de pays voisins. Canis lupus a profité de la déprise agricole et de la bonne santé de quelques massifs forestiers pour recoloniser ses territoires. Il est cependant freiné par les éleveurs et chasseurs qui l’accusent de s’attaquer au bétail — surtout les troupeaux de brebis — et de décimer le grand gibier. Deux affirmations fausses qui n’empêchent pas des arrêtés préfectoraux pour autoriser des tirs (un quota est fixé) et un taux de braconnage important et sous-estimé.

Sylvie CARDONA

Responsable du dossier Loup et du bureau local Nièvre


Je vis et travaille dans la Nièvre, en zone rurale, entourée de prés, de bois et d’animaux sauvages. L’endroit idéal pour observer et faire des affûts. J’aime et défends la nature et les animaux depuis que je suis enfant. J’ai été bénévole pour de nombreuses structures jusqu’à la création d’Aves France à laquelle je consacre pratiquement tout mon temps libre. Je me réserve tout de même du temps pour randonner à pied et travailler dans mon potager bio !
Deux thématiques me tiennent à cœur, outre la faune sauvage de mon département : le loup et le bocage. Pour assurer diverses missions (animations public et scolaires, organisation de sorties en local, assurer une présence lors de réunions – préfecture, Conseil départemental, etc.) et travailler correctement certains dossiers, j’ai besoin d’une petite équipe de bénévoles passionnés et motivés. Je lance donc un avis de recherche !

Me contacter par mail

Nos articles sur le loup et les grands prédateurs :

CAP Loup redemande à rencontrer Ségolène Royal

Après une demande en juillet dernier restée sans réponse à ce jour, les associations de CAP Loup écrivent à nouveau à la Ministre de l’écologie pour solliciter un rendez-vous. Appuyez notre demande en continuant à diffuser et faire signer la pétition CAP Loup ! Merci à tous.   Le courrier de CAP Loup à Ségolène […]

Pétition Cap Loup : Pour que vive le loup et vive le pastoralisme

AVES France a rejoint en novembre 2014 le collectif CAP Loup. A ce titre, nous vous invitons nombreux à signer la pétition suivante : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/vive-loup-vive-pastoralisme/12096   PETITION : La France s’est lancée dans la chasse aux loups, espèce protégée, alors que 75% des Français trouvent inacceptable qu’on abatte cette espèce*. Nous interpellons Mme la ministre de l’Écologie, […]

Manifestations anti-loup : les éleveurs se trompent d’ennemi

Les manifestations d’éleveurs contre le loup de ces 25-27 novembre, organisées à l’appel de syndicats agricoles, font entendre les difficultés ressenties par la profession mais aussi une conception de l’élevage ignorant tout des enjeux actuels de protection de la biodiversité. La Fédération nationale ovine considère le loup comme un « fléau » et demande rien […]

Au loup ! par Thierry Lodé

Nous diffusons bien volontiers la tribune de Thierry Lodé* qui nous a bien plu. Jusque dans certains milieux écolo-libertaires se véhiculent de drôles d’idées noires. Voilà qu’on y crie « au loup » ! Qu’on y fait la propagande de films apparemment documentés, mais à l’argumentaire plus que biaisé, pour exiger la « régulation » […]

Plaidoyer pour des écosystèmes non désertés par les loups

AVES FRANCE étant membre de CAP LOUP, nous relayons cette tribune parue dans Le Monde. Le journal Le Monde vient de publier une tribune cosignée par un groupe de scientifiques spécialistes en biologie, accompagnés de naturalistes et de protecteurs de la nature. Certains d’entre eux représentent des associations faisant partie de CAP Loup. Cette tribune […]

Pour sauver les caribous, tuons les loups

La connerie ne connait pas les frontières, c’est bien connu, France ou Canada, même combat ! Les autorités de la Colombie Britannique n’ont rien trouvé de mieux que d’organiser l’abattage de 184 loups, programmé sur une période de plusieurs mois, et jusqu’à 4 ans, pour tenter de sauver un malheureux troupeau de caribous, dont les […]