Résumé Assemblée Générale 2019

Assemblée Générale du 23 février 2020
Exercice 2019 – version publique résumée

Présentation du bilan par Christophe CORET, Président d’AVES France.

1/ Approbation des comptes

Fin 2019, nous étions 303 adhérents à jour alors que nous n’étions que 224 en 2018. Notre nombre d’adhérents continue d’évoluer,  ce qui prouve que nous avons raison de nous focaliser sur des actions différentes ou complémentaires des autres associations. 

Le montant des adhésions en 2019 est de 2727€. Le montant total des dons collectés est de 37205 €. L’augmentation des frais de déplacements est due à la création du spectacle Papouk (location d’un utilitaire pour les déplacements), aux différents spectacles de montreurs d’ours suivis et à une visite du refuge de Four Paws en Allemagne. Ils ont en partie été pris en charge par nos bénévoles (compensés par des dons).

 

Résumé des sujets abordés :

 

2/ Partenariats et solidarité associations :

Les partenariats avec Lush, Gifts for change, 1% pour la planète, la galerie IDA MEDICIS et le moteur de recherche Lilo nous ont permis de financer nos actions en 2019. Le partenariat avec La Poste nous a seulement apporté de la visibilité.

Nous reversons également des fonds aux associations que nous soutenons : l’association de Patrick Rouxel, CAP, l’ASPAS, le centre ATHENAS, Nous voulons des coquelicots, Andean bear foundation, notamment via les ventes dans la boutique bearz.org

Nous avons pu faire un don de 2500€ au refuge de l’Arche grâce aux utilisateurs du moteur de recherche Lilo.

AVES France a également décidé d’investir dans les actions de terrain, en créant des partenariats avec d’autres associations comme “La haie donneurs” ou “L’arbre à mots” afin de contribuer à des projets de replantations de haies ou de création de mares. A noter que la petite mare de Rouen attire déjà renards, fouines, amphibiens, mais aussi de très nombreux oiseaux, insectes…

3/ Animations et évènements en 2019 :

Tout au long de l’année les interventions, événements et animations se sont succédés.

  • Participation au comité loup (Nièvre)
  • Conférence sur les ours à la ferme Souchinet
  • Participation au colloque organisé par le sénateur Bazin,
  • Présentation d’une conférence sur les ours au Barreau de paris
  • Organisation de la conférence de Stéphan Carbonneau au musée du Havre
  • Marches pour le climat (Nevers et Paris)
  • Opérations Nous voulons des coquelicots
  • Organisation journée mondiale des ours
  • Sortie du livre Papouk
  • Tenue d’un stand aux rencontres Bourgogne Nature
  • Spectacle Papouk (l’objectif de 1500 spectateurs a été dépassé, 2500 enfants ont été sensibilisés)
  • Réalisation de deux mallettes pédagogiques sur le blaireau
  • Projection-débat autour du film le Temps des forêts à Nevers

4/ Actions sur le terrain et lobbying :

  • 7 réunions dans le cadre de la mission ministérielle sur le bien-être animal (dont la restitution devant François de Rugy le 3 juillet puis la restitution devant Elisabeth Borne, Emmanuelle Wargon et Brune Poirson le 30 août).
  • Réunions avec le collectif Convergence Animaux Politique (rencontres avec les députés / sénateurs).
  • Suivi des spectacles de montreurs d’ours et veille avec présence sur place (Moulins Engilbert 58, Villedieu-le-Château, Watten, Sully-sur-Loire, Racquinghem…). Nos photos et vidéos sont reprises par les médias, notamment grâce à l’aide de Paris Animaux Zoopolis qui a co-organisé les manifestations avec nous. Un seul spectacle a été annulé (Châteaubleau), mais plusieurs mairies nous ont affirmé qu’elles ne programmeraient plus de montreurs d’ours à l’avenir. Une manifestation a été organisée à Paris le 14 octobre avec Paris Animaux Zoopolis.
  • Visite du sanctuaire pour les ours de Four Paws à Muritz avec la Fondation Brigitte Bardot.
  • Remise de la pétition contre les montreurs d’ours à Aurore Bergé et Laetitia Romeiro-Dias, avec Four Paws et la Fondation Brigitte Bardot.

Cas des Poliakov :

Les Poliakov nous ont été signalés le 30 mai à Villedieu-le-Château. Ils ont malheureusement été informés de notre venue (AVES France et Four Paws) et ont annulé la prestation de l’ours Micha. Nous avons donc été particulièrement vigilants lorsqu’on nous a signalé la venue des dresseurs à Racquinghem le dimanche 8 septembre 2019. Nous avons assisté à la représentation et organisé un contrôle ONCFS avec l’aide de la fondation 30 millions d’amis. L’état de santé de l’ours Micha, que nous n’avions plus vu en représentation depuis plusieurs années, était particulièrement inquiétant. Nous avons transmis nos images en urgence au Ministère de la transition écologique et solidaire qui, sous la pression médiatique, a ordonné la saisie pour soins de l’ours.

AVES France a initié plusieurs actions communes (courriers, lettres ouvertes, cyber-actions) pour obtenir la saisie de l’ensemble des autres animaux, dont les ours Bony et Glasha et le singe Mina. Suite à la mort de Micha le 12 novembre, AVES France a mis la pression sur le Préfet du Loir-et-Cher pour que les autres animaux soient saisis. Bony et Glasha ont finalement été placés pour soins dans des sanctuaires le 29 novembre 2019. Nous avons pu assister à l’arrivée de Bony au refuge de l’Arche.

5/ Actions en justice :

Pour la première fois, Aves France a choisi de développer une activité juridique et de déposer des recours si nécessaire. Notre premier recours a été déposé contre la période complémentaire de la chasse aux blaireaux dans les Côtes d’Armor.

AVES France a déposé une plainte contre les Poliakov, dont le procès aura lieu le 8 avril 2020.

AVES France a également déposé une autre plainte, actuellement en cours d’instruction. Nous ne pouvons pas rendre ces informations publiques pour l’instant, afin de ne pas perturber l’enquête.

4/ Consultations publiques :

Frédéric Daniel poursuit son travail de veille avec une petite équipe de bénévoles. Tous les départements ont été suivis. Toutes les consultations publiques ont été détectées pour le dossier blaireau, sauf une. Quelques résultats encourageants :

  • V 09 Ariège 15/04/19 du 15/05/20 à ouverture générale => PC réduite (15/06/20 au 30/06/20)
  • V 24 Dordogne 17/04/19 du 15/05/20 au 15/09/20 => PC réduite (15/05/20 au 30/06/20)
  • V 32 Gers 03/04/19 du 15/05/20 à ouverture générale  => PC annulée => Non autorisée en 2020
  • V 41 Loir-et-Cher 06/06/2019 AP spécifique PCC VST du 01/07/19 au 15/09/19 et du 15/05 au 30/06 20  PC annulée => Non autorisée en 2019 et 2020
  • V 48 Lozère 25/05/19 du 01/07/19 au 15/09/20  => PC annulée => Non autorisée en 2020
  • V 51 Marne 02/05/19 du 15/05/20 au 15/09/20 => PC réduite (15/06/20 au 15/09/20)
  • V 61 Orne 29/04/19 du 15/05/19 au 15/09/19 => PC annulée => Non autorisée en 2019
  • V 70 Haute Saône 27/04/19 du 01/06/19 au 14/09/19 et du 15/05/20 au 31/05/20 => PC 2019 et 2020 annulées => Non autorisée en 2020
  • V 71 Saône-et-Loire 26/07/19 du 15/05/20 au 14/09/20 => PC 2020 annulées => Non autorisée en 2020 (décision non définitive – Un nouvel arrêté spécifique sera bientôt publié)

PC : période complémentaire

5/ Problématique des réseaux sociaux :

Nous avons cette année encore passé de trop nombreuses heures à modérer les commentaires sur les réseaux sociaux. Si nous sommes conscients que la maltraitance des animaux peut entraîner des réactions épidermiques, nous appelons à nouveau les personnes qui nous suivent à se raisonner et à ne plus publier de commentaires violents, vulgaires ou haineux. Jamais ces débordements ne feront avancer la cause animale… au contraire.

Le 5 août, le Président d’AVES France a été entendu par les services de police suite à une plainte du montreur d’ours Frédéric Chesneau. Ce dernier nous reprochait — entre autres — de ne pas avoir modéré suffisamment vite des commentaires postés par des gens qui n’appartiennent pas à l’association et qui le menaçaient de mort publiquement. Nous ne tolérons pas ces dérives, qui nuisent à nos combats.

Toute l’équipe rappelle donc que ces comportements sont intolérables et que s’ils perdurent, nous serons contraints de bloquer tous les commentaires sur les réseaux sociaux. En attendant, tout commentaire comportant des insultes sera supprimé.

Posted in Assemblées Générales.