Adhésion

Rejoignez AVES France, adhérez !

via HelloAsso

Faire un don

Soutenez nos actions en faisant un don déductible des impôts.

via HelloAsso

Contacts

Une question ? Une suggestion ?

Contactez-nous !

Boutique

Bracelets Bearz, porte-clefs, livres... aidez-nous via la boutique en ligne !

www.bearz.org
Affiche Salon animalier Saint Tricat 2016

Animaux captifs : Non au salon de la honte à Saint-Tricat (62) !

Aves france dit non à ce salon de la honte et à la venue des Poliakov  !

Pour nous soutenir et agir :

Signez la pétition 

 

Exprimez vigoureusement mais courtoisement votre mécontentement

et demandez l’annulation de cet honteux salon

en écrivant au maire :  commune-st-tricat@orange.fr

ou par téléphone : +33 3 21 35 24 77

Rejoignez-nous sur place le 15 août

(infos à venir)

LES ANIMAUX EXPLOITES COMPTENT SUR VOUS

 

unnamed

 

L’ours Valentin à Bourg le roi (72) le 26 juin

L’ours Valentin sera exhibé le 26 juin à Bourg le roi dans la Sarthe dans une fête médiévale.

Nous n’arrêterons de protester que le jour ou il n’y aura plus d’exploitation animale pour ce type de spectacle.

Voici le formulaire ou vous pouvez vous exprimer courtoisement aux organisateurs, à la mairie et demander un contrôle à la DDPP.

Merci de votre tenacité !

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Je viens de découvrir ce qui est organisé dans le cadre de la médievale le 28 juin au mépris du bien être de l'ours Valentin qui y sera exhibé.

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il est souvent demandé aux animaux d'exécuter des tours contre nature.

Je suis loin d’être convaincu, comme le vendent ceux qui proposent ce type de spectacle, par le côté éducatif de ces présentation où les animaux ne sont pas observés tels qu’ils le seraient dans leur milieu naturel.

Toute démonstration d’animaux, même si cela n’est pas visible, entraîne de la part des dresseurs contraintes même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public ni les bruits ambiants (applaudissements, musique, etc …).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

J'envoi aussi ce message à la DDPP du 72 en leur demandant de bien vouloir se déplacer pour contrôler l'état sanitaire des animaux et de vérifier la conformité des certificats de capacité.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Merci de recopier le champ de sécurité suivant : captcha

 

 

 

 

Action à Bourges contre la venue d’un dresseur d’ours

20160611_150904

Le samedi 11 juin un dresseur d’ours était à Bourges. A l’initiative de Camille une pétition pour demander l’annulation de ce “spectacle” a obtenue plus de 30000 signatures. Articles dans la presse, lettre ouverte au maire et au président du conseil départemental, contact avec le cabinet du maire rien n’y a fait, le dresseur est venu !

Une petite équipe de militants étaient présents pour distribuer le manifeste contre les montreurs d’ours signé par une quinzaine d’association dont la FBB dont le dresseur prétend avoir l’agrément.

 

20160611_150629

Voici le témoignage de Camille présente le 18 juin

“Alors, à Bourges, nous avons tracté à deux reprises samedi, 1h30 à partir de 14h30 (première représentation de Valentin à 15h) puis de 16h30 à 18h (seconde représentation à 17h30). Nous avons informé directement les gens qui entraient sur la place pour assister au spectacle et qui en repartaient. A la première distribution nous étions 3, et nous avons été rejoints par une fille qui a été informé du “tractage” par facebook, et à la seconde, nous étions 2 et une autre fille nous a rejoint par info facebook. Un magasin du centre ville (La lune noire) nous a fourni des t-shirts “ours” pour l’occasion. Une partie du groupe local Ferus est allé visiter l’expo “ours” du muséum mais ne sont pas venus au rdv pour tracter. Je n’ai pas vu les services de la ddcspp, je ne sais pas s’ils sont passés.

Dans l’ensemble, les tracts ont été bien reçus par les berruyers. Ce n’est pas l’animation qui a attiré le plus de monde parmi les activités proposées par la ville et les gens ont été très déçu de l’organisation du spectacle de montreur d’ours car mal positionné et à part le premier rang, personne ne voyait rien. De plus, le dresseur a passé la moitié de sa prestation (10 min sur 20-25min au total) à “descendre” les assos de protection et les arguments contre lui, et les gens ont été un peu “saoulés” de ces belles paroles …. une dame m’a dit que son spectacle était plein de réflexions sexistes.

Les articles parus hier et ce matin dans le journal ne font pas état de notre action, bien que j’ai eu les journalistes au téléphone et qu’ils nous aient vu. Au-delà de l’histoire de l’ours, à Bourges, les relations entre citoyens et politiques sont assez tendus et apparemment, les journalistes avaient pour mot d’ordre de ne pas parler d’éventuelles revendications.

D’autre part, le maire et le président du département ont été ajoutés sur politique et animaux :
http://www.politique-animaux.fr/pascal-blanc
http://www.politique-animaux.fr/michel-autissier
Merci à tous les militants et bénévoles qui ont participé à cette action, merci à ‘La lune noire’.
Merci à Camille pour sa ténacité!
20160611_151048

 

CAP Loup

Les anti‐loups font interdire une conférence : ont-ils peur de la vérité ?

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 14 juin 2016

Ils ont peur du loup, peur des joujoux, peur de tout. Mais pas du ridicule ! Une conférence sur la biologie des loups qui devait avoir lieu ce mercredi 15 juin à Nyons (26) vient d’être annulée sous la pression d’éleveurs. Après l’interdiction en mai dernier d’une peluche représentant un loup, les éleveurs anti-loups continuent d’imposer leur diktat.

Intitulée « Les loups, biologie d’un mythe », la conférence prévue de longue date au CFPPA(1) de Nyons a dû être annulée par cet établissement public, sous la pression d’un groupuscule d’éleveurs et du sous-préfet invoquant la menace de troubles à l’ordre public. Pourtant, cette conférence proposée par la SFEPM(2) a déjà été accueillie sans problème en plusieurs lieux du sud-est de la France depuis le début de l’année, notamment dans des lycées agricoles à la demande des enseignants ou des étudiants. Elle présente de façon dépassionnée les connaissances scientifiques disponibles sur le loup, dans le but d’informer les étudiants et les citoyens sur un sujet complexe.

Les 27-28 mai dernier, les organisateurs du Giro (tour cycliste d’Italie) avaient retiré leur mascotte lors du passage de la course en France, sous la pression d’élus locaux et de la préfecture des Hautes-Alpes obéissant aux injonctions d’éleveurs qui menaçaient de bloquer la course. La cause unique : la mascotte représentait un loup. Encore une fois, des responsables locaux se font les complices d’une poignée d’éleveurs qui dictent leur volonté d’éliminer les loups, jusqu’aux peluches à leur effigie et jusqu’aux informations scientifiques sur cette espèce.

Les éleveurs vivent de subventions publiques et doivent savoir que 80% des Français veulent protéger les loups(3). Les citoyens qui payent les éleveurs par leurs impôts vont-ils supporter longtemps qu’une minorité obscurantiste impose ainsi sa loi ? La conférence de la SFEPM(2) sera donnée en d’autres lieux y compris en Drôme, pour favoriser le partage des connaissances et l’échange avec les citoyens, particulièrement avec les agriculteurs ouverts à l’information et au dialogue. Prochaine conférence prévue : ce mardi 14 juin à 20h, à la Maison de la géologie de Puy-Saint-André (Hautes-Alpes).

Les associations de CAP Loup

(1) CFPPA : Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(2) SFEPM : Société Française pour l’Étude et la Protection des Mammifères
(3) Sondage IFOP ASPAS/One Voice, septembre 2013

www.cap-loup.fr / Les 36 associations de CAP Loup :
Fondatrices : Animal Cross, ASPAS, Ferus, LPO PACA, Mille traces, SFEPM, WWF.
Membres : ALEPE, Altaïr Nature, ANG, Asbl Wolf Eyes, ASPA Vosges, AVES France, CESB, le CHANT, COGard, CVN, Eco Volontaire Interna8onal, Fonda8on BrigiZe Bardot, GEML, GLS, GMA, GREEN, Kermit, LAEO France, Loup.org, LPO Auvergne, LPO Champagne-Ardenne, Oiseaux Nature, One Voice, Peuple Loup, RAC, Sauvegarde Faune Sauvage, SPA Lyon Sud-Est, Sur les traces du loup, Tendua.

Montreur d’ours à Loos (59) le 18 juin

Encore un montreur d’ours à Loos (59) le 18 juin. Cette fois-ci c’est au tour de Baloo d’être exhibé à la fête des gens.

Et bien nous allons encore une fois protester et demander l’annulation du spectacle de façon courtoise mais ferme. Nous demanderons aussi à la DDPP du nord de bien vouloir faire un contrôle pendant le spectacle.

Pour cela, utilisez le formulaire ci-dessous 

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Je viens de découvrir ce qui est organisé dans le cadre de la fête des gens le 18 juin au mépris du bien être de l'ours Baloo qui y sera exhibé.

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il est souvent demandé aux animaux d'exécuter des tours contre nature.

Je suis loin d’être convaincu, comme le vendent ceux qui proposent ce type de spectacle, par le côté éducatif de ces présentation où les animaux ne sont pas observés tels qu’ils le seraient dans leur milieu naturel.

Toute démonstration d’animaux, même si cela n’est pas visible, entraîne de la part des dresseurs contraintes même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public ni les bruits ambiants (applaudissements, musique, etc …).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

J'envoi aussi ce message à la DDPP du 59 en leur demandant de bien vouloir se déplacer pour contrôler l'état sanitaire des animaux et de vérifier la conformité des certificats de capacité.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Merci de recopier le champ de sécurité suivant : captcha

 

 

NEWSLETTER : ABONNEZ-VOUS !

COLLECTIFS ASSOCIATIFS :

AVES France participe aux collectifs :
- "Non aux chasseurs dans les écoles !"
- Collectif contre les spectacles de montreurs d'ours
- Collectif CAP Loup
- Collectif du 21 Septembre contre la chasse et le piégeage

Dons spécifiques :

Envie d'apporter votre soutien à une action en particulier ? A une de nos associations partenaires ? Cliquez sur les images ci-dessous :
Soutenez les actions d'Andean Bear Foundation pour l'ours à lunettes, le tapir et la faune d'Equateur
Soutenez le refuge pour animaux sauvages d'Equateur AmaZOOnico !
Offrez une seconde vie aux ours malais pris en charge par Patrick Rouxel !
Soutenez AVES France pour la conservation des grands prédateurs en France, contre les spectacles avec animaux, la captivité...

Nos partenaires :

One percent for the planetlush

google-grants

TURNKEY

jardinsgaia
Axess'in : Contrôle & Protection HelloAsso clicanimaux