Pour le loup ! (communiqué de l’ASPAS)

AGISSEZ POUR LE LOUP !

Après la chasse aux loups en plein Parc, écrivez votre colère aux responsables !

M. Bertrand Galtier, directeur du Parc national des Ecrins, a osé ordonner que la zone coeur du Parc soit « nettoyée du loup ».

Refuser la présence d’une espèce protégée dans un espace protégé est inadmissible et illégal !

L’ASPAS et la LPO PACA ont obligé le Préfet à retirer son arrêté autorisant la battue, mais cette dernière avait déjà eu lieu le matin même. Aucun loup n’avait heureusement été débusqué et abattu, mais il aurait pu en être autrement… et impunément !

Si la cohabitation entre les moutons et les loups n’est pas possible, ce sont les moutons qu’il faut retirer de nos espaces naturels, et non les animaux sauvages !

Il nous parait primordial de réagir de façon unitaire et importante à cette nouvelle étape des attaques contre la nature.

Aussi, nous invitons toutes les associations, leurs adhérents et sympathisants à téléphoner ou envoyer des messages de protestation au président et au directeur du Parc national :

Président : Christian Pichoud Tél. 04 76 00 37 12 ou pichpn@gmail.com

Directeur : Bertrand Galtier 04 92 40 20 10 ou bertrand.galtier@ecrins-parcnational.fr

Pour que cette action soit efficace il faut agir en masse et immédiatement. Faites circuler !

Montrez que les citoyens respectueux de la biodiversité dans les parcs nationaux sont majoritaires. On ne touche pas à nos Parcs. On ne touche pas à la faune et à la flore sauvage !

Nous comptons sur vous. Les générations futures également…

Avec nos remerciements pour votre soutien

L’équipe de l’ASPAS

Collectif 21 septembre

AVES France rejoint le collectif du 21 septembre

Juin 2014, l’association AVES France décide en conseil d’administration de rejoindre le « Collectif du 21 septembre », né de la volonté des associations qui ont participé à la manifestation “la chasse y’en a marre” devant le Conseil Économique Social et Environnemental, à Paris, le 21 septembre 2013 et souhaitant représenter un courant de pensée fondé sur la réconciliation de l’homme avec l’animal et la nature.

Les représentants du  Collectif du 21 Septembre ont été reçus au Ministère de l’Ecologie lundi 30 juin.

La rencontre a été cordiale et constructive et a permis d’aborder plusieurs sujets :

  • Les modalités d’intégration du futur Comité National de la Biodiversité.
  • Certaines dispositions relatives à la nouvelle loi sur la biodiversité actuellement en discussion au Parlement  et que le  Collectif du 21 Septembre souhaiterait voir adoptées:
  1. Abolition de la chasse traditionnelle des oiseaux aux gluaux.
  2. Reconnaissance pour les animaux sauvages d’un statut « d’être sensible « .
  3. Interdiction de chasser les mammifères en période de vulnérabilité.

La FNC (Fédération Nationale de la chasse) est déjà à la manoeuvre pour les combattre… preuve que ces projets d’amendement seraient  bénéfiques pour la nature et la faune sauvage !
Les représentants du Collectif ont  par ailleurs remis aux  membres du Ministère sa « plateforme de 21 mesures simples et urgentes » à mettre en oeuvre pour sortir de la chasse et du piégeage.

A suivre…

P1030408

Toulon : le zoo du Mont Faron une nouvelle fois sous le feu des critiques (Communiqué de presse)

Moona est finlandaise. Comme de nombreux touristes, elle s’est rendue dans le sud de la France, en vacances, pour en découvrir les merveilles. Mais c’est avec un goût amer qu’elle est rentrée chez elle, choquée après sa visite au zoo du Mont Faron de Toulon.

Comme beaucoup de visiteurs, Moona a contacté l’association AVES France, qui recueille les dizaines de témoignages de visiteurs, de familles, de touristes, outrés par le triste spectacle que le zoo leur a offert. Moona a décidé de ne pas en rester là et compte bien le faire savoir. Invitée par les médias de son pays à exprimer ce qu’elle a ressenti lors de sa visite au zoo du Mont Faron, photos et vidéos à l’appui, elle pousse un cri d’alarme pour les animaux qui y sont enfermés dans des conditions d’un autre temps.

 Mont-Faron Toulon

AVES France, jusqu’alors impuissante face au mépris des autorités, a lancé une pétition internationale sur le site mesopinions.com, qui a déjà recueilli 26.500 signatures en 15 jours, déliant les langues de tous les visiteurs qui ont été attristés par leur visite du zoo de Toulon.

Puisque les dirigeants du zoo font la sourde oreille, nous comptons bien prouver que le zoo ne respecte pas les conditions de détention fixées par l’arrêté du 25 mars 2004*. Pour nous, le zoo du Mont Faron viole plusieurs articles de cet arrêté et nous comptons bien demander aux autorités sanitaires de faire respecter la législation en vigueur.

Pas un zoo, une fauverie… 

Depuis des années, les dirigeants du zoo justifient leurs aménagements minimalistes par le fait que le zoo serait une fauverie, un centre de reproduction. Les animaux auraient besoin d’une surveillance accrue. Ils parlent aussi d’un manque de moyens, souhaitant que la mairie les soutienne financièrement, alors que le zoo est une entreprise privée. Le dernier argument, c’est que le zoo ne peut pas s’étendre, du fait de sa position sur une zone classée. Des arguments qui ne tiennent pas la route, car si le bien-être de leurs pensionnaires les intéressait réellement, ils accepteraient la solution que nous leur suggérons : limiter le nombre d’animaux pour leur offrir de vastes enclos, répondant aux besoins spécifiques de chaque espèce. Mais les dirigeants préfèrent considérer que les plaintes sont minoritaires et déposées par des gens « qui ne sont pas du milieu ».

 Fauverie Mont-Faron Toulon

* Arrêté du 25 mars 2004 fixant les règles générales de fonctionnement et les caractéristiques générales des installations des établissements zoologiques à caractère fixe et permanent, présentant au public des spécimens vivants de la faune locale ou étrangère et relevant de la rubrique 21-40 de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement (JORF du 01/04/2004)

Contact presse : 

Christophe CORET
Président d’AVES France
contact@aves.asso.fr
0781 208 211
www.aves.asso.fr
CP-MONT FARON-2014 (PDF)
20140215-104821.jpg

L’ours Balou a été découvert mort dans les Pyrénées

Un article du média Toulouse7.com nous apprend que l’ours Balou, mâle de 11 ans qui avait été réintroduit en 2006, a été retrouvé mort à Melles, dans une zone dangeureuse.

Une autopsie sera réalisée afin de déterminer les causes de la mort, même si une chute semble l’hypothèse privilégiée par le réseau ours brun.

AVES France adressera dans les jours à venir une lettre à Ségolène Royal, Ministre de l’écologie, pour lui rappeler les obligations de la France sur le dossier de la conservation de l’ours brun dans les Pyrénées.

 

Photo : © Peter Wey – Fotolia.com

andeanbear

Les ours à lunettes à l’honneur dans notre boutique !

Toujours dans l’optique de soutenir Andean Bear Foundation qui oeuvre pour la conservation des ours à lunettes, AVES France vous propose quelques objets artisanaux en provenance d’Equateur.

Ces objets exclusifs vous sont proposés en quantités limitées… certains sont même déjà épuisés.

Les porte-clefs sont en bois sculpté ou pyrogravé.

Retrouvez ces produits sur notre boutique : http://aves.asso.fr/boutique/15-artisanat

L’ours Valentin aux médiévales le 7 8 9 juin et 14 15 juin aux grandes médièvales à Andilly (74)

Fréderic Chesneau, montreur d’ours exhibera l’ours Valentin aux grandes médièvales à Andilly (74)  du 7 au 9 juin et du 14 au 15 juin.

Parce que nous ne lacherons rien, écrivez aux organisateurs et à la mairie d’Andilly pour demander l’annulation du spectacle :

Madame, Monsieur

Nous pensons qu’un ours, un loup ou tout autre animal n’a rien à faire dans une manifestation bruyante avec un grand nombre de spectateurs. 

Le transport long, l’ours venant du Loiret, les conditions d’attente dans une petite cage et l’exhibition devant un public dans une ambiance bruyante, augmente le stress de l’animal et n’est pas adapté à ses besoins naturels, l’ours étant un animal discret et solitaire.

Bien que les montreurs d’ours mettent en avant le côté éducatif de ces exhibitions, notamment auprès des enfants, ne serait-il pas préférable qu’on laisse ces animaux en paix chez leur propriétaire, où les conditions d’hébergement répondent en principe aux exigences imposées par notre législation ?

L’éducation commence par le respect des animaux, le respect de leur comportement, de leurs besoins et la protection de leur environnement naturel.

Nous vous demandons, Madame Monsieur, d’annuler ou de faire annuler cette exhibition vestige d’un autre temps. »

Les organisateurs :

Le petit pays

610 route d’Annecy Jussy

74350 Andilly.

mail  info@lepetitpays.com

téléphone : 04.50.32.73.64

fax : 04.50.32.26.54
La mairie

36 chemin du champ de foire Saint symphorien

74350 Andilly

Tél : 04.50.44.21.43

Fax : 04.50.66.61.32

Email : mairie@andilly74.fr

Ecrivez à la DDPP de Haute Savoie pour leur demander d’aller contrôler l’état sanitaire de l’animal.

DDPP

9 rue Blaise pascal

BP 82

74603 Seynod cedex

Tel : 04.5033.55.55

Fax : 04.50.10.90.80

Mail : ddpp@haute-savoie.gouv.fr

 
 
 
 
 
affiche HD (10 logos) Chaparri

« Chaparri, les sept ours de la montagne sacrée » au cinéma Espace Saint-Michel

Nathalie Granger-Charles-Dominique et André Charles-Dominique ont  le plaisir de vous annoncer, en partenariat avec l’association Aves France et l’association Capuli,  la sortie au cinéma le 7 mai 2014 du film « Chaparri, les sept ours de la montagne sacrée », distribué par Hévadis Films, sur la conservation des ours à lunettes dans le Nord du Pérou.

Ce film de grande qualité a été sélectionné dans 11 festivals internationaux et nous vous invitons à le découvrir sans tarder.

Pour cette deuxième semaine d’exploitation, le film est toujours à l’affiche au Cinéma Espace Saint-Michel, (7, place Saint-Michel  75005 Paris).

Toute la programmation sur :  cinemasaintmichel.free.fr 

Toutes les infos, le dossier de presse, la bande-annonce sont disponibles sur le site www.filmchaparri.com

Un bel article est également disponible à l’adresse suivante :
http://www.froggydelight.com/article-14786-Chaparri_les_sept_ours_de_la_montagne_sacree.html

affiche HD (10 logos) Chaparri

Fotolia_53542610_S

Plus de 7500 € pour les ours !

Depuis le début de l’année 2014, AVES France réaffirme son soutien aux projets en faveur de la conservation des espèces menacées dans le monde.

Grâce à votre générosité et à celle des cosmétiques Lush, nous avons déjà versé 5500€ à Andean Bear Foundation, qui travaille activement pour sauver les ours à lunettes (et aussi les tapirs) en Equateur.

Nous avons également versé 1200€ à Patrick Rouxel pour son projet d’enclos en milieu naturel pour les ours malais. Le projet avance et ce don sera bientôt complété par 1000€ supplémentaires, collectés en partenariat avec Clic-Animaux.

Dans les mois à venir, nous espérons aussi pouvoir soutenir le refuge Amazoonico, qui a réhabilité 33 animaux dans leur milieu naturel en 2013.

Aidez-nous à en faire toujours plus. Les espèces menacées ont toujours besoin de vous et de votre générosité.

© Photo : murphy81 – Fotolia.com

tumblr_inline_n5bqvzfXbj1qgld3w

Amazoonico : bilan des réhabilitations de l’année 2013

L’an passé, Amazoonico a pu réintroduire 33 animaux dans  leur milieu naturel.

Parmi eux : 8 boas, 2 paresseux à 3 doigts, 1 buse à gros bec, 5 pericos (de la famille des psittacidae) transférés sur la côte avec le Ministère de l’environnement (MAE), 5 singes écureuils, 11 singes capucins et 1 hérisson.

Pour soutenir Amazoonico, vous pouvez adresser vos dons à AVES France depuis Hello Asso ou depuis notre boutique.

tumblr_mppovldbR31qi3xybo1_r1_500

Amazoonico a besoin de renfort sur place !

En ce moment, Amazoonico vit des moments difficiles et a besoin de renfort dans l’équipe travaillant au refuge !

Avez-vous déjà songé allier voyage et bénévolat ?! :)

Le centre ne pourrait exister sans l’aide précieuse des volontaires. Lors de votre séjour en Equateur, vous pouvez effectuer un service de bénévolat à AmaZOOnico.

Il s’agit d’être soigneur animalier et d’assister l’équipe présente sur place à l’année. Vous contribuez au confort des résidents d’AmaZOOnico (Alimentation, soin, divertissement, nettoyage des enclos, …). Toutefois, il ne s’agit pas de faire du baby-sitting, pour le bien-être psychologique des animaux il est préférable de ne pas nouer de contacts avec eux. On ne leur parle pas, on ne les touche pas, sauf en cas de nécessité.

Pour être volontaire à Amazoonico, il n’est pas nécessaire d’avoir des qualifications dans le domaine vétérinaire (même si cela peut nous aider), seulement une bonne santé physique et une forte envie d’aider la nature.

Au refuge, nous avons deux activités principales:

  1. Le soin des animaux :Chaque animal qui vit à Amazoonico demeure dans un enclos adapté à ses moeurs naturelles. Ce lieu se nettoie quotidiennement afin de le maintenir en bon état.

    Chaque animal a un régime alimentaire spécifique dont nous nous chargeons. Nous leur offrons une attention médicale lorsque c’est nécessaire et nous mettons en place des méthodes attractives (recherche des aliments, jeux, …) pour faire de son séjour une expérience intéressante qui lui sera bénéfique sur le long terme.

  2. Tourisme éducatif :

    Beaucoup de touristes visitent le refuge. Nous leur proposons un parcours guidé. Une opportunité parfaite pour leur expliquer le rôle du refuge et la façon dont ils peuvent contribuer à la conservation de la forêt. La visite des touristes est notre source la plus importante de revenus qui nous permet de faire vivre nos projets.

  3. Différents travaux :

    Autres tâches… la plantation d’arbres, l’organisation du refuge et de la nourriture, le recyclage, quelques constructions et réparations ainsi que toute activité qui apportera une amélioration au centre et à ses occupants.

La durée minimum de votre séjour à Amazoonico est de 6 semaines. En entrant en Equateur, vous recevez un visa touriste de 3 mois qui peut être étendu à 6 mois. Pour rester plus longtemps, Il faudra obtenir un autre visa auprès du consulat équatorien le plus proche de chez vous.

Mensuellement, il faut prévoir un coût de 250 dollars qui couvrira votre alimentation et logement à la maison des volontaires.

image

Des toucans, des perroquets, des singes, des félins, des boas, des anacondas, des caïmans, un tapir, des capibaras, des kinkajous, des tortues attendent votre aide :)

Contactez le refuge en anglais ou espagnol : amazoonico@gmail.com

Pour plus de renseignements en français : amigosdelamazoonico@gmail.com

Rimons twitter widget by Rimon Habib