Adhésion

Rejoignez AVES France, adhérez !

via HelloAsso

Faire un don

Soutenez nos actions en faisant un don déductible des impôts.

via HelloAsso

Contacts

Une question ? Une suggestion ?

Contactez-nous !

Boutique

Bracelets Bearz, porte-clefs, livres... aidez-nous via la boutique en ligne !

www.bearz.org
img_0141-1

Les mammifères de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Biotope éditions, dont nous vous avions déjà parlé pour son superbe ouvrage sur les chauves-souris, vient de publier un nouveau livre de très belle facture sur la faune de la région PACA. 

Cet ouvrage collectif est le fruit du travail de trois associations porteuses du projet (la LPO PACA, le GECEM et le GCP), mais surtout la compilation et l’analyse de milliers de données. 


Ce n’est ni un livre photo, ni un inventaire d’espèces. C’est bien plus que cela. Dans une première partie, les auteurs présentent leur méthode de travail et rendent hommage aux milliers d’auteurs des sources qui ont été utilisées pour rédiger l’ouvrage, puis ils présentent les trois groupes taxonomiques : les Chiropteres, les Mammifères marins puis les mammifères terrestres non volants. 


Les problématiques de la chasse et du piégeage, de l’impact des infrastructures routières et de la cohabitation avec le loup et les autres grands carnivores sont abordées et offrent un chapitre très intéressant avec une analyse pertinente de la situation française, en regard de celle des pays voisins. Un chapitre est consacré aux mammifères disparus, à ceux qui reviennent, et aux espèces exotiques qui ont été introduits en PACA ou dans les régions voisines. 


La deuxième partie de l’ouvrage est consacrée à la présentation des espèces présentes en PACA. Une à deux double-pages par espèce, des informations essentielles : nom, nom latin, ordre, famille, statut réglementaire, répartition, mesures, écologie, état de conservation, historique et tendance avec, systématiquement, une carte de répartition, un dessin et au moins une photo. La mise en page est aérée, très agréable à lire. 

L’ouvrage de 344 pages se termine par une bibliographie complète qui permettra aux plus passionnés de poursuivre leur étude de ces mammifères de PACA, un glossaire, un index et une présentation succincte des trois associations qui ont collaboré à ce livre. 

Vendu 39€, c’est vraiment un Atlas que nous vous conseillons, parce qu’ils n’intéressera pas seulement les habitants de PACA. Les espèces présentées dans cet ouvrage sont présentent également dans d’autres régions. À lire de bout en bout ou à découvrir au hasard d’une page. Encore une fois, bravo aux éditions Biotope qui, décidément, fait du beau travail !

Http://www.biotope-editions.com

Samedi 1er octobre 2016 : grande manifestation contre la chasse à Paris

Samedi 1er octobre 2016, AVES France sera présente pour cette grande manifestation contre la chasse.
Nous espérons que vous y serez nombreux à venir discuter avec nous !

Le Collectif du 21 septembre (75 associations), rejoint par Sea Shepherd, la Fondation Brigitte Bardot et One Voice, organise une grande manifestation pour en finir avec la chasse et le piégeage.

La chasse est un divertissement mortifère pratiqué par moins de 1,5 % de la population. Pourtant, chaque année, ce sont 30 millions d’animaux 1 qui sont abattus par les pratiquants de ce loisir ! Les chasseurs français, tuent tous les ans 25 millions d’oiseaux2, soit le quart du tableau de chasse européen !

Nous devons en finir avec ce loisir qui, bien que pratiqué par moins d’un million de personnes, s’impose 7 jours sur 7 pendant des mois (plus longue période de chasse en Europe !).

Chaque année, des randonneurs, ramasseurs de champignons, vététistes, agriculteurs sont blessés ou tués par des chasseurs. Cela sans que les pouvoirs publics ne prennent la moindre mesure :

  • Pas de limite d’alcoolémie pour les chasseurs
  • Pas de visite médicale, donc de contrôle de la vue, pour ces personnes qui se servent pourtant de leur arme dans des milieux fréquentés par d’autres usagers de la nature ! Cette mesure est pourtant obligatoire pour les tireurs sportifs qui pratiquent leur loisir dans des enceintes sécurisées…
  • La France est le seul pays d’Europe où la chasse est pratiquée pendant les deux jours du week-end. Le seul également où la chasse est ouverte tous les jours de la semaine !

Les chasseurs tentent par une imposture intellectuelle, de justifier la pratique de la chasse comme étant une indispensable « régulation » des espèces :

  • L’alouette, la bécasse ou la sarcelle ont-elles besoin de régulation ?
  • Des espèces menacées de disparition (Grand tétras, tétras lyre ; lagopède, etc…) sont toujours chassées en France !
  • Chaque année, 20 millions de faisans, perdrix et autres animaux « de tirs » sont lâchés par les sociétés de chasse pour être abattus quelques jours après. Est-ce là de la régulation ou un jeu de massacre ?
  • Les chasseurs ont multiplié par 10 en 35 ans les populations de sangliers dont ils entretiennent la
    surpopulation pour satisfaire leurs adhérents ou actionnaires.
  • Ils pourchassent souvent avec force cruauté les prédateurs naturels qu’ils considèrent comme des
    concurrents: mustélidés, renards (un million d’animaux tués/an), le loup et le blaireau provoquant ainsi des
    déséquilibres extrêmement préjudiciables à la biodiversité.

Des solutions simples peuvent être mises en place pour cohabiter intelligemment avec la faune de notre pays qui subit les contraintes du développement continu des activités humaines. Ces solutions peuvent nous permettre d’en finir avec ce loisir d’un autre âge, pour le respect du vivant et pour que chaque citoyen puisse bénéficier de la nature sans craindre de se faire tirer dessus, nous manifesterons :

Le 1er octobre de 10h à 13h, Place Joachim Bellay (Paris 1er)
La manifestation sera accompagnée de stands associatifs et de restauration sur place.

Elle sera suivie de la projection du film de Kate Amiguet : Chasseur, tueur, imposteur ?
Salle Jean Dame à 14h30 (entrée à 14h). Il sera suivi d’un débat avec la réalisatrice, Gérard Charollois (président de la CVN auteur du livre « Pour en finir avec la Chasse) et Pierre Athanaze (Président d’Action Nature, auteur du « Livre noir de la chasse)

Contact presse : Pierre ATHANAZE 06 08 18 54 55
Kate AMIGUET 00 41 079 441 71 71
Liste des associations du Collectif du 21 septembre : 269 LIFE FRANCE, Acta Antispécisme (ou Acta Gironde), Ambassade des Pigeons, Action Nature Rewilding France, AEC, Animal Cross, AEP, Animalsace, Animalibre, APIE ( Association de Protection et d’Initiation à l’Environnement), Association du Collectif Animalier du 06, Association Sauvegarde du Château de Flée, AVES France, AVF (Association Végétarienne de France), AVRE, Bio Vivre en Brie, Brouillard Définitif, CAUSA, C’est Assez, C’Topoil, CCE2A (Collectif Contre l’Expérimentation et l’Exploitation Animales), CHAMADE (CHaumière et Médiation Animalistes), C.H.A.N.T (pour une Cohabitation Harmonieuse avec les autres Animaux et la Nature sur Terre), CNPA (Collectif Nantais Pour les Animaux), Collectif Société Anti Fourrure, Combactive, CHATEAU de FLEE; Monument historique,C.RÉ.DO. Pigeons et Protection Animale, CREL (Club de Reconnaissance et d ‘Entraide aux Lévriers), CVAAD, CVN (Convention Vie et Nature), DDA (Droits des Animaux), Droit des Animaux Sud, Dignité Animale, Entre Chiens et Loups, Groupe d’Actions Animales Moselle, Guadeloupe Animaux, F.G.N. (Fées Gardiennes de la Nature), GREEN, Humanimo, INFO VEGANE, Initiatives Terre, Jack et Jessie Protection Animale, la fondation M.A.R.T. (Mouvement pour les Animaux et le Respect de la Terre), La Griffe, La Voie de l’Hirondelle, La Tribu de Sapeur, L’arche de Valudo, Le Klan du Loup, Les désobéissants, L214, Laissons Leur Peau Aux Animaux (LLPAA),Les compagnons de Freya, Ligue Universelle pour la Nature et les Animaux, Les 3 a, Les Crins Verts, Liberté Egalité Animale 49 , Matoucoeur, MFP (Mission Française pour Singes en Danger), Mouvement pour la Cause Animale, Oïkos Kaï Bios, Oiseaux Nature, Patacha, Point Info Loup Lynx, RAC (RAssemblement pour une France sans Chasse), Protection Faune Sauvage Sedan, RAN (Respect de l’Animal et de la Nature), Respectons, Initiatives Terre, Refuge “Ame’Ni’Maux”, Refuge « Amis des Bêtes », Sauvetage et Chats en Détresse, Secourisme Animalier, SSA49, SVPA ( Société Vosgienne de Protection Animale), Stop Souffrances Animales 49, Vigilance Citoyenne pour le Pâtis, Wolf Eyes Asbl .

lynx zoo faron

Le zoo du Faron (Toulon) donne un puma à un particulier après avoir cédé un ours aux Poliakov

Depuis des années nous dénonçons les conditions de détention des animaux au zoo du Faron.
Suite à de nombreuses plaintes rédigées par des visiteurs scandalisés qu’un tel endroit puisse exister en France, comme en témoignent les commentaires laissés sous notre article (http://www.aves.asso.fr/2012/06/la-triste-vie-des-animaux-du-zoo-faron-vos-temoignages/), nous avons lancé une pétition qui a été signée par plus de 43.750 personnes : http://www.aves.asso.fr/2014/06/petition-internationale-contre-le-zoo-du-mont-faron-a-toulon/

Suite à cette action, la DDPP du Var a demandé à la direction du zoo d’améliorer les conditions de détention d’une panthère noire, qui était maintenue en captivité dans une cage ridicule, ne répondant pas aux besoins naturels de l’animal.

Mont-Faron Toulon

Pour répondre à nos accusations, la direction du zoo du Faron s’est toujours défendue en affirmant ne pas être un zoo, mais une fauverie spécialisée dans la reproduction d’espèces menacée, et travaillant avec des vétérinaires, ce que nous avions dénoncé en février 2014, puisque les vétérinaires du CRESAM avaient écrit dans un bulletin interne qu’ils testaient leurs protocoles d’anesthésie sur les animaux du zoo… on est loin d’une mission de reproduction et de réintroduction d’animaux menacés dans leur milieu naturel !

cresamReproduction oui. Conservation, sûrement pas ! 

Le zoo du Faron laisse ses animaux se reproduire alors qu’il manque déjà d’espace pour accueillir ses propres animaux. C’est irresponsable, mais ça permet au zoo de justifier son utilité auprès des quelques visiteurs qui s’y perdent. Parfois leur discours fonctionne et les gens pensent avoir fait une bonne action en visitant cette prison pour animaux, d’autres, plus critiques, en sortent choqués et nous demandent pourquoi les autorités françaises ne font rien pour fermer cet endroit.

Malheureusement, ce n’est pas simple. Il faudrait faire évoluer la législation pour contraindre le zoo à améliorer les cages de ses pensionnaires ou le contraindre à se séparer des animaux qu’il ne peut exploiter dans des conditions décentes. Le zoo du Faron en 100 photos cauchemardesques.

DDPP_Poliakov3Mais il y a pire. Après avoir cédé un ours aux Poliakov, un couple de montreurs d’ours qui sévit en France et contre lequel nous nous battons également, nous avons appris par la presse Normande que le zoo du Faron a offert un puma à un particulier, non capacitaire ! Cette information est scandaleuse. Comment peut-on laisser un zoo qui se présence comme un centre d’élevage d’animaux menacé distribuer ses animaux à des dresseurs ou à des particuliers ? Depuis quand est-ce la mission d’un zoo de fournir les saltimbanques ou d’offrir des animaux au grand public ?

Heureusement, le Préfet du Var a refusé de délivrer le certificat de capacité à Jack Muller, qui explique dans la presse être SDF et au RSA !  Contactée par nos soins, la DDPP du Var confirme que « M. le Préfet du Var a refusé de délivrer un certificat de capacité à M. Muller. Il est envisagé de transférer l’animal vers un centre spécialisé dans la desimprégnation avant placement dans un zoo autorisé. La procédure contradictoire obligatoire avant la mise en oeuvre de la mesure est en cours. » Cependant, aucun commentaire sur le fait que la fauverie du Faron élève des animaux pour les condamner à une vie de misère !

AVES France a contacté les autorités pour demander des explications sur ces « cessions » d’animaux. Nous demandons également que le zoo ne soit plus autorisé à reproduire ses animaux, ne pouvant visiblement pas leur offrir des conditions de vie décentes. Il est intolérable qu’un zoo puisse laisser ses animaux se reproduire pour alimenter les cirques ou pour les offrir à des particuliers.

En attendant, nous vous invitons encore à déposer des avis sur le zoo du Faron sur les sites suivants :

et à signer encore notre pétition : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/mobilisation-internationale-contre-zoo-mont-faron/12210

festival-du-cirque-de-l-heraul_3356957038996829779

Pavel VYAKIN et son ours au 3ème Festival International du Cirque de l’Hérault

La société Impérial Show organise du 21 au 23 octobre 2016, le troisième Festival International du Cirque de l’Hérault, au Parc des Expositions de la ville de Béziers.

Le programme sera sensiblement le même que lors des Festivals organisés en Corse quelques jours plus tôt.

AVES France vous invite à écrire à la mairie de Béziers et à la DDPP en utilisant le formulaire ci-dessous, afin de leur expliquer pourquoi vous vous opposez aux spectacles mettant en scène des ours et d’autres animaux. Lors de ce Festival, Pavel Vyakin présentera son ourse Tima, mais il y aura également les cinq éléphants de la GARTNER FAMILY et une caravane d’animaux exotiques, comme vous pouvez le voir sur le programme complet. Demandons également à la DDPP de l’Hérault de bien vouloir effectuer les contrôles habituels pour vérifier l’état de santé des animaux et que les dresseurs ont bien tous les documents légaux.

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Monsieur le Maire de Béziers,
Mesdames et messieurs les agents de la DDPP de l'Hérault,

Je viens de découvrir le programme du 3ème Festival International du Cirque de l’Hérault qui se tiendra à Béziers du 21 au 23 octobre 2016.

Par ce message, je tiens à vous faire part de mon mécontentement de voir qu’alors que de nombreuses villes prennent désormais en compte la souffrance des animaux de cirques, BEZIERS continue d’inviter sur son territoire des cirques avec animaux. Pourtant les mentalités changent et le public est de plus en plus nombreux à aimer le cirque, mais à ne plus cautionner l’exploitation des animaux. Derrière les paillettes, il y a des années de dressage, particulièrement difficiles, pour amener les animaux à reproduire des tours contre nature.

Les cas de l’ourse Tima du dresseur Pavel Vyakin et des éléphants de la GARTNER FAMILY me soucient particulièrement et j’apprécierais que les agents de la DDPP acceptent de contrôler ces dresseurs et puissent vérifier l’état de santé des animaux avant leurs prestations.

J’espère qu’un jour ces spectacles d’un autre âge seront interdits. En attendant, je ne peux que vous inviter à réfléchir sur ce qu’ont enduré les animaux sauvages pour réussir à reproduire les tours imposés par leurs dresseurs et je vous demande d'annuler cet évènement. Rejoignez donc la liste des villes qui ont pris un arrêté contre les cirques avec animaux. Je vous invite également à consulter notre site dédié aux spectacles de montreurs d’ours : www.montreurdours.aves.asso.fr

Cordialement,

Recopiez le texte ici :

Prouvez que vous n'êtes pas un robot :

festival-du-cirque-de-l-heraul_3356957038996829779

12987128_10153940650150049_347646493362816797_n

Pavel Vyakin et son ourse Tima signalés en Corse et dans le Pas-de-calais

En cette fin d’année 2016, le dresseur Biélorusse Pavel Vyakin s’offre un séjour en France pour exhiber son ourse Tima, âgée de 21 ans, dans plusieurs Festivals.

Du 7 au 11 octobre 2016, ils se produiront à SARROLA-CARCOPINO pour la Sixième édition du Festival International du Cirque de Corse.

Du 14 au 16 octobre 2016, ils seront à BASTIA pour la Sixième édition du Festival International du Cirque de Corse.

Enfin, ils se rendront dans le Pas-de-calais du 10 au 13 novembre 2016, à LONGUENESSE, pour la Huitième édition de Longuenesse Générosité.

 

Merci d’écrire courtoisement aux mairies afin de leur faire part de votre mécontentement et aux DDPP afin de leur demander d’effectuer les contrôles habituels. 

Pour Sarrola-Carcopino, écrire à Monsieur le Maire et à la DDPP de Corse du Sud : accueil@mairie-sarrolacarcopino.fr, ddcspp@corse-du-sud.gouv.fr, actions@aves.asso.fr

Pour Bastia, écrire à Monsieur le Maire et à la DDPP de Haute Corse : maire@ville-bastia.fr, ddcspp@haute-corse.gouv.fr, actions@aves.asso.fr

Pour Longuenesse, écrire à Monsieur le Maire et à la DDPP du Pas de Calais : mairie@ville-longuenesse.fr, ddpp@pas-de-calais.gouv.fr,  actions@aves.asso.fr

 

12987128_10153940650150049_347646493362816797_n

© Merci à La France dit STOP aux cirques avec animaux pour la vidéo et ce signalement.

NEWSLETTER : ABONNEZ-VOUS !

COLLECTIFS ASSOCIATIFS :

AVES France participe aux collectifs :
- "Non aux chasseurs dans les écoles !"
- Collectif contre les spectacles de montreurs d'ours
- Collectif CAP Loup
- Collectif du 21 Septembre contre la chasse et le piégeage

Dons spécifiques :

Envie d'apporter votre soutien à une action en particulier ? A une de nos associations partenaires ? Cliquez sur les images ci-dessous :
Soutenez les actions d'Andean Bear Foundation pour l'ours à lunettes, le tapir et la faune d'Equateur
Soutenez le refuge pour animaux sauvages d'Equateur AmaZOOnico !
Offrez une seconde vie aux ours malais pris en charge par Patrick Rouxel !
Soutenez AVES France pour la conservation des grands prédateurs en France, contre les spectacles avec animaux, la captivité...

Nos partenaires :

One percent for the planetlush

google-grants

TURNKEY

jardinsgaia
Axess'in : Contrôle & Protection HelloAsso clicanimaux