Deux nouveaux bracelets Bearz pour montrer notre attachement au loup.

Il est attaqué de toute part, le loup. Victime du braconnage, mais aussi d’une destruction organisée par l’Etat français, avec la bénédiction de la commission européenne. Pourquoi ? Parce qu’il a été désigné bouc émissaire de l’année et seul responsable des dégâts aux troupeaux ovins.

Avant lui, il y a eu l’ours. Dans un autre registre, il y a eu cette année les bouquetins Bargy.

Aussi, AVES France, membre du collectif CAP Loup a décidé de faire imprimer 1000 brochures « les contre-vérités » (format A5, 16 pages, sur papier recyclé) qui seront distribuées sur les salons et lors d’évènements afin dé rétablir certaines vérités sur le loup.

L’édition des brochures et des documents pédagogiques sur le loup sera financée par la vente des deux modèles de bracelets Bearz à l’effigie du loup et visibles sur www.bearz.org