STOP AUX SPECTACLES DE MONTREURS D'OURS !

Le 20 juin 2018, AVES France a décidé de lancer une pétition sur MesOpinions.com pour demander au gouvernement français de mettre un terme à l'exploitation indigne des ours dans les fêtes médiévales, les cirques et autres évènements soit-disant festifs.

La pétition a atteint 164.505 signatures lorsque nous avons obtenu gain de cause !

MONTREUR D'OURS : UNE EXCEPTION CULTURELLE FRANÇAISE ?

L'association AVES France militait depuis 2005 contre les spectacles des montreurs d'ours et l'exploitation des animaux sauvages captifs pour le divertissement. Les montreurs d'ours qui travaillaient en France étaient peu nombreux : le montreur d'ours Frédéric Chesneau de la compagnie Atchaka (ours Valentin et Lucien), Sylvie Pujol de la compagnie Aïtawak (ourse Kilian), Benoît Moton (Ours Lutchak), Jean-Philippe Roman (ours Shadow). Le montreur d'ours russe Pavel Vyakin venait parfois en France avec son ourse Tima. Le couple Poliakov, qui exploitait les ours Micha, Bony et Glasha, se sont vus retirés leurs ours suite à la mort de Micha le 12 novembre 2019. Ce sont principalement les organisateur de fêtes médiévales, mais également de marchés de Noël, certains cirques et les arbres de Noël des entreprises qui programmaient ces spectacles d'un autre âge.

AVES France a sensibilisé les politiques et participé à la mission ministérielle sur le bien-être animal en 2019.
La Loi du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes prévoit l'interdiction de ces spectacles dans un délai de 2 ans.

D'ici là, si vous prenez connaissance d'un spectacle de montreur d'ours, merci de nous en informer dès que possible.


 

Convaincre les politiques pour faire avancer la loi !

Depuis plusieurs années, avec l'aide de CAP (Convergence Animaux Politique), AVES France rencontre les députés et les sénateurs pour les convaincre d'interdire les spectacles des montreurs d'ours et de loups en France.

En 2019, AVES France a participé à la mission ministérielle sur le bien-être animal lancée par François de Rugy, reprise par Elisabeth Borne, Brune Poirson et Emmanuelle Wargon, puis enfin par Barbara Pompili.

Ce travail a permis l'adoption de la LOI n° 2021-1539 du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes. Elle prévoit l'interdiction de ces spectacles dans les deux ans, soit le 30 novembre 2023.


 

Justice pour Micha !

Procès correctionnel des Poliakov le 12 mai 2021

Pendant de longues années, nous avons dénoncé les conditions de captivité des animaux des Poliakov, dans l'indifférence générale des services de l'Etat. 

En 2019, l'ours a donné sa dernière représentation à Racquinghem alors qu'il était mourant, avec la bénédiction d'un vétérinaire. Le calvaire des animaux des Poliakov n'a que trop duré, sans que nous ne comprenions encore aujourd'hui quels étaient leurs soutiens au sein des administrations qui, normalement, avaient pour mission de protéger leurs animaux. 

Le verdict n'a pas été à la hauteur, puisque les dresseurs ont été condamnés à des peines ridicules. Le tribunal n'a pris aucune décision sur le devenir de leurs animaux. AVES France reste donc mobilisée sur le dossier.


 

Soutenir les refuges qui prennent en charge les ours !

L'ourse Franca est arrivée au Barenpark Schwarzwald, en Allemagne, fin novembre 2019. Elle n'avait jamais connu la nature. Elle était détenue par Alexandre Poliakov et Danya Bruneau, deux dresseurs connus pour avoir exploité les ours Micha, Bony et Glasha pendant de nombreuses années.

Elle vit désormais dans ce refuge pour les ours, les loups et les lynx en Allemagne, dans un enclos forestier adapté à ses besoins. Elle découvre une vraie vie d'ours, même si elle finira évidemment sa vie en captivité, auprès d'une équipe passionnée et dévouée pour les animaux.

Vous pouvez parrainer Franca ou les autres animaux du Bärenpark Schwarzwald à partir de 5€ par mois pour soutenir les actions du Barenpark Schwarzwald. Vous pouvez aussi faire un don à AVES France, sur la campagne Montreur d'ours. Nous reversons chaque année un soutien aux structures ou associations partenaires.


ALERTE MONTREUR D'OURS

Un spectacle proche de chez vous ? Alertez-nous au plus vite afin que nous puissions demander l'annulation du spectacle et lancer une cyber-action !

Alertez-nous par mail

DONNER

Pour financer nos actions contre les montreurs d'ours, faites un don !

Faire un don via HelloAsso...

UTILISER LILO

Le saviez-vous ? Le moteur de recherche LILO soutient le combat d'AVES France contre les montreurs d'ours. En utilisant quotidiennement ce moteur de recherche, vous cumulez des gouttes d'eau. Lilo les transforme en €... ça ressemble à de la magie, mais ça marche !

Utiliser Lilo

INFORMEZ-VOUS

Pour ne rater aucun spectacle, vous pouvez rejoindre notre groupe Facebook "Contre les montreurs d'ours".

Rejoindre le Groupe sur Facebook


 

Les ours Valentin & Lucien de Frédéric Chesneau

Les ours Bony, Glasha & Micha des Poliakov (Vive la fête)

L’ourse Kilian de Sylvie Pujol (Aïtawak)

L’ours Lutchak de Benoit Motton

L’ourse Samy de Sonia Lestienne et l’ours Shadow de Jean-Philippe Roman

L’ourse Tima de Pavel Vyakin

COMMENT AGIR ?

AVES France vous propose plusieurs actions :

• nous informer au plus vite si un montreur d'ours ou de loup est signalé près de chez vous

• poursuivre le travail législatif pour interdire tous les spectacles, et pas seulement les spectacles itinérants

• lutter contre le dressage des animaux sauvages, et notamment ceux exploités par l'industrie culturelle (cinéma...)

Christophe CORET

Responsable du dossier Ours


Passionné par les ours, j'ai voyagé sur les traces du plantigrade en Slovénie, en Italie et dans les Pyrénées.
J'ai vécu plusieurs années en Roumanie, dans un village fréquenté par les ours, les loups et les lynx.
Malgré la découverte d'innombrables traces de présences, lou moussu n'a jamais daigné montrer le bout de son museau...
C'est en janvier 2016, en Equateur, que j'ai eu le privilège de pouvoir observer mon premier ours dans la nature. Une magnifique ourse à lunettes.
Rencontrer l'ours est un privilège rare et un de mes plus émouvant souvenir.

Pour toutes vos questions sur les ours, faites-moi signe. Je peux vous mettre en contact avec nos différents partenaires dans le monde ou vous expliquer les positions d'AVES France sur ces différents sujets. Je privilégie les contacts par mail

Tous nos articles sur les montreurs d’ours et la captivité :

#TigerWorld Acte III : happening le samedi 6 juin 2015 devant le zoo d’Amnéville

ATTENTION : le rassemblement devant le zoo a été interdit par la préfecture. Merci de ne pas vous rendre au happening : http://www.aves.asso.fr/2015/06/le-ripoublicain-lorrain-continue-de-servir-la-soupe-au-tigerworld-damneville/ AVES France lutte depuis janvier 2014 contre TIGERWORLD, le spectacle de tigres du zoo d’Amnéville. Depuis avril 2015, plusieurs représentations quotidiennes ont lieu dans le parc zoologique qui a décidé de se transformer […]

Plus de 1500€ collectés pour l’ours Bruno en Italie !

### Ajout du 24 avril 2015 ### Bonne nouvelle ! Nous venons de recevoir le chèque de Clic Animaux. Nous avions déjà envoyé 1000€ pour Bruno et ce sont 1000€ supplémentaires qui lui seront alloués ! Merci à tous ! ############## Vous avez été nombreux à être émus par l’histoire de l’ours Bruno et a […]

Les ours de la baie d’Halong sont à l’agonie : aidez-nous à les sauver !

Signer la pétition : http://halong.animalsasia.org/savehalongbears/ Plus de vingt ours sont en train de mourir de faim des suites de mauvais traitements au Vietnam. Ces ours étaient exploités pour leur bile, dans des « fermes à bile ». Le « produit » n’est plus rentable, les propriétaires délaissent donc leurs animaux. La fondation Animals Asia appelle à […]

Les parcs zoologiques ne sont pas des cirques

AVES France a lancé une pétition en janvier 2014 contre le projet TIGER WORLD du zoo d’Amnéville. Depuis, des dizaines de milliers d’anonymes ont signifié leur désaccord avec ce projet, sans que nous ne réussissions à obtenir d’opposition de la part des professionnels du secteur. C’est désormais chose faite. Aujourd’hui, Patrick Jardin, co-fondateur du CERZA […]