Urgent : Cyber-action contre l’exploitation de l’ours Valentin à Saint-Léonard de Noblat les 17 et 18 août 2019

C’est une information qui a bien failli passer inaperçue si elle ne nous avait pas été signalée par une militante de la cause animale : l’ours Valentin sera exploité à Saint-Léonard de Noblat les 17 et 18 août 2019. Cette année, la fête médiévale est organisée en même temps que la fête de la viande bovine limousine…

Valentin sera les 15 et 16 août à Monflanquin, puis les 17 et 18 août à Saint-Léonard de Noblat. Il devra donc parcourir plus d’un millier de kilomètres en 4 jours !

Nous vous invitons à contacter la mairie de Saint-Léonard de Noblat via le formulaire ci-dessous. S’il vous plaît, nous ne cessons de le répéter, mais RESTEZ COURTOIS. Nous n’obtiendrons rien dans la violence et les invectives. Demandons au maire d’annuler ce spectacle et continuons nos actions pour que le ministère de la transition écologique et solidaire interdise prochainement ces spectacles d’un autre âge.

ATTENTION : la messagerie de la mairie est sécurisée par l’anti-spam Mailinblack. Vous devrez cliquer sur un lien et valider un formulaire pour que votre message soit correctement délivré. 

Monsieur Alain DARBON, Maire de Saint-Leonard-de-Noblat, Madame Estelle DELMOND, deuxième adjointe responsable de la coordination des associations et des animations. Je suis consterné d’apprendre que comme en 2017, la mairie de Saint-Leonard-de-Noblat a choisi de programmer un montreur d’ours lors de sa fête médiévale. Je considère qu'un ours n'a pas à être exhibé de la sorte dans une fête médiévale. La Fédération des Vétérinaires Européens recommande à toutes les autorités « d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux. » Un ours, même né en captivité depuis plusieurs générations, comme c’est le cas de Valentin qui a été acheté à un zoo, a le même patrimoine génétique qu’un ours sauvage. Cela signifie qu’il a les mêmes besoins. Un ours a besoin de calme et d’ombre, pas d’être transporté dans une remorque climatisée pour être exhibé devant la foule. Un ours a besoin d’un vaste territoire pour chercher sa nourriture, et notamment des baies, pas de manger des chamallows. La nature de cet ours est pervertie par sa relation imposée par son dresseur. En 2018, l'association AVES France a estimé que les ours de Frédéric Chesneau ont parcouru plus de 17000 kilomètres pour être exhibés dans des fêtes comme la vôtre. J'apporte mon soutien aux actions d'AVES France, qui milite pour que ces spectacles soient interdits à court terme. Aussi, je vous invite à annuler la venue du montreur d’ours lors de la fête médiévale de Saint-Leonard-de-Noblat les 17 et 18 août prochains. Bien cordialement,
Posted in Animaux captifs and tagged , , .