Cyber-action contre l’exploitation de l’ours Valentin aux Nocturnes de Ferrières-en-Gâtinais (20 et 27 juillet – 3 et 10 août 2019)

Les 20 et 27 juillet, puis les 3 et 10 août 2019 auront lieu les Nocturnes de Ferrières-en-Gâtinais, une fête médiévale organisée par l’Association des Fêtes Historiques de Ferrières (l’AFHF).

Pour cette 36ème édition, le metteur en scène Jean-Claude BAUDOIN a choisi d’inviter le montreur d’ours Frédéric Chesneau et son ours Valentin.

Un happening est prévu mardi 16 juillet 2019 devant la mairie : https://www.facebook.com/events/948107438863531/?ti=ia

AVES France vous invite à écrire aux organisateurs et au maire de Ferrières-en-Gâtinais, Gérard Larcheron, afin de leur rappeler que ces spectacles sont indignes de notre époque et que la place des ours, c’est toujours dans la nature et pas dans une fête de village.

Aux organisateurs des Nocturnes de Ferrières, Monsieur le Maire de Ferrières-en-Gâtinais. Alors que le Ministre de la transition écologique et solidaire s'interroge sur une prochaine interdiction des spectacles exploitant des animaux sauvages captifs et qu'une large majorité de français demande l'interdiction de ces spectacles, votre association, AFHF, a fait le choix d'inviter un montreur d'ours pour cette nouvelle édition des nocturnes de Ferrières. En tant que sympathisant de la cause animale, je ne comprends pas votre choix de programmer un tel spectacle. Vous ne pouvez pas ignorer que l'ours Valentin a parcouru l'an dernier plus de 17.000 kilomètres pour les seuls spectacles qui ont été recensés par l'association AVES France. Programmer malgré tout cette animation m'interroge sur votre sensibilité au bien-être animal ou au respect du vivant. Le dresseur de cet ours affirme que son animal a été sauvé. Or, Valentin est né dans un zoo. Il a été acheté pour remplacer l'ourse Julia et sera à son tour remplacé par l'ours Lucien. Rien ne peut pas justifier l'exploitation de ces animaux à notre époque. Si ces spectacles sont encore légaux en France, ils sont interdits dans plusieurs pays d’Europe. La fédération des vétérinaires européens recommande depuis 2015 à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants en Europe. 67% des Français sont favorables à l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques (source IFOP 2019 pour 30 Millions d’Amis). Les spectacles de montreurs d’ours doivent être interdits, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate aux besoins physiologiques, mentaux et sociaux des animaux. Un spectacle d’ours représente toujours un danger pour le public, les conditions de représentation risquant de troubler la quiétude de l’animal et de le rendre potentiellement dangereux. La législation actuelle ne prend pas en compte le bien-être des animaux, l’arrêté du 18 mars 2011 permettant aux dresseurs de maintenir leurs animaux jusqu’à quatre jours dans un van, une camionnette ou une remorque. J'espère que vous prendrez en compte mon message et que vous annulerez cette animation, mais aussi que vous ne programmerez plus, à l'avenir, de spectacles exploitant des animaux sauvages.

Posted in Animaux captifs and tagged , , , , , , .

2 Comments

  1. Non a l’exploitation de l’ours valentin!! Stop à toute cette maltraitance envers les animaux sauvages

  2. Un montreur d’ours en 2019 ? N’avez vous pas l’impression de régresser ? Faîtes vous la promotion des fêtes du moyen âge ? Pensez vous que Valentin est heureux avec sa muselière ? Oyé oyé boycott.

Comments are closed.