L’ours Micha et les Poliakov étaient à la fête médiévale de Seyne-les-Alpes le 20 août 2017

Cette année, les Poliakov se font discrets. Nos recherches pour déceler leur présence dans les fêtes médiévales sont rendues particulièrement difficiles par le silence des organisateurs, qui n’annoncent plus leur participation dans les programmes. Heureusement, certaines personnes, choquées par la venue des montreurs d’ours, nous écrivent à postériori.

Bonjour, Le dimanche 20 août je me suis rendu à la fête médiévale de Seyne les Alpes sans connaître le programme et qu’elle fut ma stupeur et mon effroi lorsque j’ai vu un couple tenant un pauvre ours enchaîné, muselé, faisant des tours de cirque et le public applaudissait. Depuis ce jours je ne pense plus qu’à cette pauvre bête et sa souffrance. J’ai dit ouvertement ma position et mon mécontentement à une personne responsable de l’organisation de cette manifestation, mais pour lui c’était une grande joie d’avoir fait venir ces gens comme une surprise pour le public et pour en faire venir encore plus (quelle honte de penser à des pratiques d’un autre temps) Comment pouvons nous faire interdire ce gendre de spectacle et de garder un animal qui doit vivre en liberté et non enchainé sans compter les souffrances qu’il doit subir pour être dressé pour le spectacle.

Un article paru dans la presse locale, après la fête médiévale, nous indique que les organisateurs (l’association les Baladins de la blanche) envisagent de réitérer cet évènement dans deux ans. C’est pourquoi je vous invite à leur écrire en nombre pour leur demander de ne plus faire venir de montreurs d’ours.

L’association étant domiciliée à la mairie, vous pouvez les contacter via le formulaire ci-dessous :

 

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Monsieur le Maire de Seyne-les-Alpes,
Mesdames et Messieurs les membres de l'association "Les baladins de la blanche".

Une de vos spectatrices s'est émue de la présence d'un montreur d'ours lors de la fête médiévale qui a eu lieu le 20 août dernier à Seyne-les-Alpes. En effet, lors de cet évènement, vous avez choisi de faire venir les Poliakov et leur ours Micha.

"Le dimanche 20 août, je me suis rendu à la fête médiévale de Seyne les Alpes sans connaître le programme et qu'elle fut ma stupeur et mon effroi lorsque j'ai vu un couple tenant un pauvre ours enchaîné, muselé, faisant des tours de cirque et le public applaudissait. Depuis ce jours je ne pense plus qu'à cette pauvre bête et sa souffrance. J'ai dit ouvertement ma position et mon mécontentement à une personne responsable de l'organisation de cette manifestation, mais pour lui c'était une grande joie d'avoir fait venir ces gens comme une surprise pour le public."

L'association AVES France surveille particulièrement les Poliakov, suite à de nombreux signalements. Ces dresseurs demandent à leurs ours d'effectuer des tours contre-nature. Les membres de l'association ont également relevé à plusieurs reprises des comportements dangereux et des manquements aux soins (ours lâché à proximité du public, prise de photos avec les enfants aux côtés de l'ours, ours laissé pendant des heures dans un van en plein soleil, griffes non coupées, problème à la patte arrière entraînant des boiteries...). Malgré cela, la justice française ferme les yeux et laisse ces dresseurs exercer librement, avec la complicité des organisateurs de spectacles qui, bien souvent en connaissance de cause, les invitent dans leurs villes. De plus en plus de spectateurs refusent de voir ce genre de numéros. Régulièrement, les Poliakov sont pris à partie par des spectateurs qui s'insurgent contre l'état déplorable de l'ours qu'ils exploitent et contre le discours des dresseurs qui, en représentation, se plaignent de l'administration française et des agents de la DDPP qui osent leur demander des comptes.

En tant que défenseur des animaux et sympathisant d'AVES FRANCE, je vous demande de ne plus jamais faire appel à des dresseurs d'ours pour animer vos fêtes. Les mentalités évoluent et les gens ne s'amusent plus devant des animaux dressés. Je suis sûr que de nombreuses troupes d'artistes peuvent vous proposer des alternatives bien meilleures que cette triste exploitation d'un ours cassé par des années de dressage.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Prouvez que vous n'êtes pas un robot :

Posted in Animaux captifs and tagged , , .

Laisser un commentaire