L’ours Valentin à Peyrepertuse le 9 août 2017

L’ours Valentin aura du subir dans sa cage exigüe (mais aux normes) un voyage de près de 1600 kms pour être exhibé deux fois une demie-heure, le reste du temps il restera enfermé dans sa prison sur roue….

Ce genre d’exploitation sans maltraitance apparente doit cesser,  le moyen-âge c’est fini Mesdames et Messieurs les dresseurs d’ours et exploiteurs des animaux !

Pour demander l’annulation de ce spectacle écrivons aux organisateurs.

Exprimons à l’aide du formulaire ci-dessous notre façon d’aimer les animaux… et dans le cas ou le spectacle serait maintenu (pour info une exhibition de ce type coute 1500€ environ) demandons à la DDCSPP de venir contrôler l’état sanitaire de l’animal, le respect des normes de sécurité et la conformité des autorisations et certificats de capacités nécessaires pour ce type d’exhibition

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message : nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Je viens de découvrir ce qui est organisé dans le cadre du festival médiéval le 9 Août au chateau de Peyrepertuse. Je suis encore une fois consterné de constater la présence de l'ours Valentin qui sera exhibé lors de cette manifestation.

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il est souvent demandé aux animaux d'exécuter des tours contre nature.

Je suis loin d’être convaincu, comme le vendent ceux qui proposent ce type de spectacle, par le côté éducatif de ces présentation où les animaux ne sont pas observés tels qu’ils le seraient dans leur milieu naturel.

Toute démonstration d’animaux, même si cela n’est pas visible, entraîne de la part des dresseurs contraintes, brimades même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public ni les bruits ambiants (applaudissements, musique, etc …).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

Ce message est envoyé à la DDCSPP de votre département en lui demandant de venir contrôler l'état sanitaire de l'ours Valentin, la conformité des certificats de capacité du dresseur et si l'ensemble des normes de sécurité requises sont respectées dans le cas ou vous maintiendrez l'exhibition.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Posted in Animaux captifs and tagged .

Laisser un commentaire