A lire : Famille presque zéro déchets

couv_famille_zd_300

Trier ses déchets, ça peut être vraiment fun. Si. Et si en plus de trier, vous décidez de réduire drastiquement vos déchets, ça peut-être encore plus rigolo et socialement plus enrichissant.

Cet ouvrage c’est Ze guide, écrit par une famille un peu déjantée, qui a créé son blog avant de se lancer dans l’aventure de l’écriture d’un bouquin. Vous y retrouvez les illustrations et textes pleins d’humour de Bénédicte et Jérémie.

Alors soyons clair, ils ne vous proposent pas la solution parfaite, elle n’existe pas car le consommateur n’a pas toujours le choix hélas, même si on peut réduire considérablement son empreinte. Donc, votre mission, si vous l’acceptez, sera d’atteindre leur score : pour une famille de 4 personnes, produire 15 litres de déchets par mois !

Comme eux, il vous faudra repenser votre mode de vie, votre façon de voir les choses, vider vos placards, tester, réussir, échouer, vous amuser, vous interroger, vous renseigner, apprendre, partager, accepter le fait de passer parfois pour un original, donner l’exemple, créer, réfléchir. Ce faisant, votre vie sociale va progressivement changer, vous allez découvrir que traquer les déchets peut à terme vous simplifier la vie, vous permettre de faire des économies, vous donner du temps, luxe suprême.

L’avantage de ce guide, c’est que l’auteur ont déjà essuyé les plâtres, il ne vous reste plus qu’à marcher sur leurs traces et vous adapter selon que vous vivez en ville ou à la campagne. On ne vous dit pas que les débuts sont faciles, mais vous serez probablement étonnés de constater que vous pouvez vous passer de bien des choses.

Après, cela devient un réflexe, une seconde nature.

On le dit et on le répète même si peu de monde a envie de l’entendre, mais on traverse une crise écologique majeure. C’est un fait. Certains vous diront que le changement ne peut s’opérer qu’à grande échelle, hors du politique, point de salut. Je ne suis pas tout à fait d’accord. Chacun d’entre nous peut agir à son niveau et cela fait une différence. Certaine. Commencer par les déchets, c’est réalisable. Et sans vous en rendre compte, vous poursuivrez avec d’autres actions, moins de voiture et plus de marche, consommer des produits bio, vous impliquer localement. Bref, ne plus être passif.

Ce guide est donc un gros coup de coeur, que je recommande chaudement. Vous n’en ferez pas un déchet supplémentaire car il faudra le faire circuler, le prêter, le réutiliser. Zéro déchets, on vous dit !

Posted in Chronique littéraire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.