Jardins secs de Brigitte et Serge Lapouge

SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_178_1321959152

Voilà un ouvrage qui tombe bien. Après plusieurs semaines de temps très chaud et sans pluie, garder un jardin pimpant ou pire, un potager qui produit, relève du miracle.
Cet ouvrage propose une foule de conseils aussi bien pour les jardins d’agrément que pour les potagers afin de s’adapter au manque d’eau. Cela ne concerne pas seulement les habitués qui vivent plus au sud et ont l’habitude de devoir gérer la terre avec peu d’eau, mais aussi les jardiniers des départements qui étaient jusqu’ici épargnés. Le changement climatique nous affecte tous, le jardin est le premier lieu où l’on peut s’en rendre compte.

Ce qu’il faut retenir de ce livre dont les très belles photos laissent rêveur, c’est que chacun doit expérimenter différentes techniques sur son lopin de terre, rien ne remplace une observation quotidienne de sa terre. Ces fameuses techniques relèvent du bon sens et se retrouvent d’un guide à l’autre : cultures sur buttes ou en lasagnes, sol amendé notamment grâce au compost, choix de plantes ou légumes peu gourmands en eau, et bien sûr, les deux auteurs chantent les louanges du paillis, geste primordial au jardin.

Bref, pour maintenir une certaine biodiversité au jardin, épargner la terre et l’eau et s’adapter tant bien que mal à ces épisodes de sécheresse de plus en plus fréquents, suivez les conseils de ce guide, et expérimentez dans votre jardin. Ne gaspillons plus !

Posted in Chronique littéraire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.