Mourir pour défendre la nature

Dans toute l’histoire de l’écologie, du combat pour défendre la nature – et donc les hommes – ou une espèce animale, un grand nombre d’hommes et de femmes ont payé de leur vie, quel que soit le pays et l’époque. Certains noms célèbres restent dans les mémoires, Dian Fossey, Chico Mendes, parmi beaucoup d’autres. Aujourd’hui, les défenseurs de la nature gênent encore et toujours, partout. On cherche à les faire passer pour de dangereux extrémistes, des anarchistes, des fauteurs de troubles. Mais sans eux, la situation serait bien pire.
Récemment, en France, patrie des droits de l’homme parait-il, on a matraqué des militants protestant contre les corridas. On, c’est l’Etat, un président, un préfet, des gendarmes, des CRS…
Hier, en France, un jeune homme venu protester contre le projet de barrage de Sivens a trouvé la mort. Une enquête est en cours, nous n’en savons pas plus. « On » répond à la résistance et au bon sens par la violence… A chacun de méditer sur ce que devient cette France…

L’équipe d’Aves France s’associe à la douleur de tous les défenseurs de la nature et adresse ses condoléances aux proches de Rémi.

Posted in Billet d'humeur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.