Adhésion

Rejoignez AVES France, adhérez !

via HelloAsso

Faire un don

Soutenez nos actions en faisant un don déductible des impôts.

via HelloAsso

Contacts

Une question ? Une suggestion ?

Contactez-nous !

Boutique

Bracelets Bearz, porte-clefs, livres... aidez-nous via la boutique en ligne !

www.bearz.org

Le loup est-il de retour dans la Nièvre ?

C’est la question que nous nous posons suite à une série d’articles parus au cours de la semaine dans le Journal du Centre. (voir notre page facebook). En effet, des moutons ont été attaqués dans le Bazois, à Chougny et l’un des éleveurs qui a eu l’idée de poser une caméra sur un tronc d’arbre, a fixé l’image d’un canidé. La préfecture a été prompte à réagir (conférence de presse, réunion en urgence et n° de téléphone pour les éleveurs qui subiraient des attaques) et nous a invité à participer à une réunion en fin de semaine prochaine. Les techniciens de l’ONCFS ont été chargés de déterminer si les attaques sont bien imputables à un loup, leurs résultats sont attendus dans les prochains jours.

Comme nous le rappelons souvent, il est naturel que le loup fasse des apparitions dans la Nièvre, il est encore en expansion géographique et les tirs autorisés par l’Etat (sans compter les actes de braconnage) participent hélas à la dispersion des individus et l’éclatement des meutes. Le loup n’est pas un danger pour l’homme, il peut l’être pour les animaux domestiques, ovins et caprins en particulier, mais les mesures de protection des troupeaux existent et sont efficaces quand elles sont correctement mises en place. N’oublions pas que le loup est un opportuniste qui préfère la facilité et le moindre effort… A choisir entre un chevreuil et un mouton, il n’hésite donc pas. Il faut donc lui compliquer la tâche (présence de chiens, clôtures adaptées, etc.) pour l’inciter à se tourner vers des proies sauvages. Notons également que des troupeaux de moutons, notamment dans le Morvan sont aussi la cible de chiens domestiques, faits divers systématiquement relayés dans la presse locale.

Nous veillerons particulièrement à la diffusion d’informations  exactes afin d’éviter toute psychose ou emballement médiatique. Nous avons déjà pu lire cette semaine, dans l’un articles du journal, l’affirmation d’un protagoniste déclarant  »

“Là, il s’agissait de tuer pour tuer. Les bêtes sont quasiment intactes”

Et bien non, le loup ne tue pas pour tuer, mais simplement pour se nourrir, comme d’autres carnivores. Cessons de prêter à canis lupus des comportements de tueur, cela est bon dans la littérature peut-être, mais pas dans la réalité. Cette affirmation « primaire » est dénuée de tout fondement scientifique.

Enfin, l’éleveur en question ayant disposé une cage-pièce à renard près de son troupeau, nous avons contacté l’ONCFS pour nous assurer que la législation sera bien respectée, le loup figurant sur la liste des espèces protégées, il n’est point question de piéger quelque animal que ce soit.

Nous espérons que les Nivernais sauront raison garder, que l’animal soit de passage ou non, et que la cohabitation paisible avec l’animal sera la priorité de la préfecture.

 

Dîner-rencontre Vegan autour du film sur les ours « Life is One » de Patrick Rouxel

Dans le cadre de la Journée mondiale pour sauver les ours, AVES France, Animals Asia France et l’association Aider les ours vous invitent à participer à une soirée exceptionnelle dans un restaurant vegan de Paris. Cette soirée sera l’occasion de discuter de l’ours dans une ambiance conviviale. Après le dîner, nous diffuserons le dernier film sur les ours malais de Patrick Rouxel, Life is One.

Le restaurant, sensible à notre cause, accepte de privatiser sa salle.

*** COMPLET *** COMPLET *** COMPLET ***

Réservez dès maintenant car le nombre de place est limité à 34 : https://www.helloasso.com/associations/aves-france/evenements/diner-rencontre-vegan-autour-du-film-sur-les-ours-life-is-one

Le tarif de la réservation est 10€ et ce montant sera déduit de la facture du repas.

Plus d’infos sur le restaurant, qui propose des plats à des tarifs très abordables ici : http://www.lepuitsdelegumesbio.fr/

Le descriptif du film de Patrick Rouxel ici : http://patrickrouxel.com/index.php/fr/films-fr/life-is-one-fr

Toutes les infos sur la journée mondiale pour sauver les ours : http://www.journéemondialepoursauverlesours.fr

 

Montreur d’ours : ne mettez pas le public en danger !

Lorsque nous alertons les organisateurs de spectacles de montreurs d’ours, nous leur rappelons systématiquement qu’ils sont responsables de la sécurité du public. Beaucoup d’entre eux s’en amusent, préférant se cacher derrière les autorisations des dresseurs et prétextant qu’ils savent ce qu’ils font. Pourtant, à plusieurs reprises, nous avons assisté à des scènes surréalistes ! Les Poliakov proposent au public de faire des photos avec leurs ours (comme sur la photo qui illustre cet article, prise à Arcis-sur-Aube (2016), ou plus récemment dans une boîte de nuit). Frédéric Chesneau, lui, assure le show en demandant à des gens du public de se laisser embrasser par son ours.

Si les animaux sont muselés (ce qui est une obligation légale), les dents ne sont pas les seules armes dont peuvent se servir les ours. Leurs griffes sont de véritables lames de rasoir et un violent coup de patte peut-être fatal !

Dans la vidéo ci-dessous, l’ourse a l’air plutôt tranquille et à l’écoute de son dresseur. Mais il suffit qu’une présentatrice télé imprudente vienne la caresser pour que l’ourse se retourne en un éclair, preuve que les ours conservent leur instinct de prédateur en captivité.

Cette fois-ci, la scène se termine bien. Un gros coup de frayeur pour tout le monde, y compris le couple de dresseurs qui a su retenir l’ourse. Mesdames, Messieurs les organisateurs de spectacles, de marchés de Noël ou autres fêtes médiévales, rappelez-vous de ces images. L’ours n’a rien à faire dans vos fêtes, à proximité du public. L’ours reste un animal sauvage. Comme n’importe quel autre animal soumis au stress, il peut avoir un comportement dangereux. 

L’ours Valentin à Saint Amand Morond (18) le 17 et 18 décembre

« Le Berry Républicain  » se fait l’écho de la présence de l’ours Valentin le 17 et 18 décembre à Saint Amand Montrond pour le marché de Noël organisé par le comité des fêtes.

Ecrivons aux organisateurs et à la DDPP du Cher pour manifester notre désapprobation sur ce type d’ exhibition à l’aide du formulaire ci-dessous :

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Je viens de découvrir ce qui est organisé par le comité des fêtes dans le cadre du marché de Noël le 17 et 18 décembre au mépris du bien être de l'ours Valentin qui y sera exhibé.

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il est souvent demandé aux animaux d'exécuter des tours contre nature.

Je suis loin d’être convaincu, comme le vendent ceux qui proposent ce type de spectacle, par le côté éducatif de ces présentation où les animaux ne sont pas observés tels qu’ils le seraient dans leur milieu naturel.

Toute démonstration d’animaux, même si cela n’est pas visible, entraîne de la part des dresseurs des contraintes même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public ni les bruits ambiants (applaudissements, musique, etc …).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

J'envoi aussi ce message à la DDPP du 18 en leur demandant de bien vouloir se déplacer pour contrôler l'état sanitaire des animaux et de vérifier la conformité des certificats de capacité.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Prouvez que vous n'êtes pas un robot :

Un montreur d’ours signalé – Les stars du cabaret en tournée pour Noël.

AVES France a reçu ce jour le témoignage d’un spectateur ayant assisté au spectacle « Les stars du cabaret en tournée pour Noël ». Après vérification du témoignage, il pourrait s’agir de Pavel Vyakin et de son ourse Tima. Nous avions cru dans un premier temps qu’il s’agissait des Poliakov et de l’ours Micha car ils travaillaient avec cette tournée en 2015 et que leur nom était cité sur le programme.

« Je viens d’assister à une représentation du spectacle « Les Stars du Cabaret » (Spectacle de Noël Imaginaria). Ce dimanche 11 décembre 2016 au Double Mixte Villeurbanne. Je suis très attristé d’avoir vue monter un montreur d’ours sur la scène pour présenter un pauvre ours (sûrement « drogué ») pour lui faire effectuer des tours ridicule. http://www.les-stars-du-cabaret.com Merci de l’attention que vous portez à mon signalement. Salutations. »

Malheureusement, nous arrivons à la fin de cet évènement.  Vous pouvez cependant écrire aux organisateurs de cet événement pour leur faire part de votre indignation et pour leur demander de ne plus faire participer d’animaux sauvages dans leurs spectacles.

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message (nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Aux organisateurs de la tournée "Les stars du cabaret en tournée pour Noël.

Un de vos spectateurs s'est ému de la présence d'un montreur d'ours dans votre spectacle "Les stars du cabaret en tournée pour Noël". Son message est éloquent :

"Je viens d'assister à une représentation du spectacle "Les Stars du Cabaret" (Spectacle de Noël Imaginaria). Ce dimanche 11 décembre 2016 au Double Mixte Villeurbanne. Je suis très attristé d'avoir vue monter un montreur d'ours sur la scène pour présenter un pauvre ours (sûrement "drogué") pour lui faire effectuer des tours ridicule."

Je suis consterné de constater que vous avez choisi de faire appel à un montreur d'ours pour animer ce spectacle de Noël. Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux et de plus en plus de spectateurs refusent de voir ce genre de numéros. Sur le programme de 2015, j'ai constaté que vous aviez travaillé avec les Poliakov, dresseurs qui demandent à leurs ours d'effectuer des tours qui vont contre leur nature. Cette année, il semble que vous ayez choisi de les remplacer par Pavel Vyakin et son ourse Tima, mais sachez que le problème n'est pas le choix du montreur d'ours, mais la présence d'un animal sauvage dans vos spectacles !

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement lié au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement des incidents ont lieu régulièrement. De plus, ces pauvres animaux qui ont besoin d'espace vivent constamment sur les routes. Combien d'heures de transport pour une prestation de dix minutes ?

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de ne plus jamais faire appel à des dresseurs d'ours pour animer vos spectacles. Les mentalités évoluent et les gens ne veulent plus voir ce genre de numéro, et encore moins à Noël !

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Prouvez que vous n'êtes pas un robot :

NEWSLETTER : ABONNEZ-VOUS !

COLLECTIFS ASSOCIATIFS :

AVES France participe aux collectifs :
- "Non aux chasseurs dans les écoles !"
- Collectif contre les spectacles de montreurs d'ours
- Collectif CAP Loup
- Collectif du 21 Septembre contre la chasse et le piégeage

Dons spécifiques :

Envie d'apporter votre soutien à une action en particulier ? A une de nos associations partenaires ? Cliquez sur les images ci-dessous :
Soutenez les actions d'Andean Bear Foundation pour l'ours à lunettes, le tapir et la faune d'Equateur
Soutenez le refuge pour animaux sauvages d'Equateur AmaZOOnico !
Offrez une seconde vie aux ours malais pris en charge par Patrick Rouxel !
Soutenez AVES France pour la conservation des grands prédateurs en France, contre les spectacles avec animaux, la captivité...

Nos partenaires :

One percent for the planetlush

google-grants

TURNKEY

jardinsgaia
Axess'in : Contrôle & Protection HelloAsso clicanimaux