L’ours Valentin au chateau de Comper à Concoret (56) le 5 et 6 août

L’ours Valentin encore une fois exhibé, cette fois-ci à Concoret dans le Morbihan le 5 et 6 août.

Envoyons nos protestations aux organisateurs à l’aide du formulaire ci-dessous. Vos protestations seront aussi envoyés à la DDPP à laquelle nous demandons de venir faire une visite d’inspection.

Même si nos protestations ne font pas annuler l’exhibition, nous montrons que nous pistons les montreurs d’ours et que nous ne lâcherons jamais rien !

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message : nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Je viens de découvrir ce qui est organisé dans le cadre des médièvales de brocéliande le 5 et 6 Août au chateau de Comper à Concoret. Je suis encore une fois consterné de constater la présence de l'ours Valentin qui sera exhibé lors de cette manifestation.

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il est souvent demandé aux animaux d'exécuter des tours contre nature.

Je suis loin d’être convaincu, comme le vendent ceux qui proposent ce type de spectacle, par le côté éducatif de ces présentation où les animaux ne sont pas observés tels qu’ils le seraient dans leur milieu naturel.

Toute démonstration d’animaux, même si cela n’est pas visible, entraîne de la part des dresseurs contraintes, brimades même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public ni les bruits ambiants (applaudissements, musique, etc …).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

Ce message est envoyé à la DDPP de votre département en lui demandant de venir contrôler l'état sanitaire de l'ours Valentin et de tous les animaux présents, la conformité des certificats de capacité des propriétaires d'animaux et du dresseur et si l'ensemble des normes de sécurité requises sont respectées dans le cas ou vous maintiendrez l'exhibition.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

Retrouvez AVES France à la marche contre le spécisme à Paris le 26 août

A l’occasion de la Vegan Place qui aura lieu en simultanée avec la marche contre le spécisme le 26 août, place de la république à Paris, AVES France vous attend sur son stand en partenariat avec Radio Parole d’Animaux où vous pourrez faire connaissance avec l’équipe de l’association.

Vous pourrez vous informer sur les actions de l’association en France et dans le monde en partenariat avec des structures locales qui s’investissent dans la sauvegarde et la préservation d’espèces menacées.

Vous découvrirez aussi les nouveaux produits éthiques dont la vente servira à aider au financement de projets en faveur des animaux.

Et pourquoi pas vous inscrire comme bénévole pour nous aider dans nos missions !

Rendez vous donc le 26 août à paris, place de la république à partir de 11h et marchons pour dire non au spécisme !

 

 

 

 

 

 

 

Bearz : de nouveaux projets pour notre marque éco-solidaire

Comme un pari fou, nous avions lancé il y a deux ans la marque Bearz. Le but ? Collecter des fonds pour les associations qui oeuvrent en faveur des espèces menacées en vendant des bracelets en bois. Aujourd’hui, ce sont près de 900 bracelets qui ont été vendus et près de 5.000 euros redistribués aux associations partenaires.

Afin de poursuivre le développement de la marque Bearz, AVES France lance une nouvelle collecte sur Ulule. Nous espérons collecter 738 euros avant le 15 août 2017, afin d’investir dans une machine à badges professionnelle, qui nous permettra de réaliser badges, aimants et porte-clés personnalisés.

Cela nous permettra de vous proposer de nouveaux objets originaux avec des designs militants, dont les bénéfices permettront encore de financer de beaux projets pour les animaux. Ces nouveaux objets pourront comporter des slogans, des photos ou des dessins en faveur de la protection de la nature et la défense des animaux, comme par exemple « Non aux tirs de loups », « Huile de palme, non merci ! », « Renard : utile, pas nuisible !, « Laissez nous vivre en paix avec une image de blaireau… ».

 

Mieux encore, nous pourrons répondre aux demandes des autres associations et leur fournir des badges à tarif préférentiel… parce que chez AVES France, la solidarité passe avant tout !

Nous comptons sur la solidarité pour que cette collecte atteigne rapidement son objectif. Vos dons seront déductibles des impôts et vous recevrez des contreparties selon l’importance de votre soutien.

L’ ours Valentin à Volonne le 29 et 30 juillet pour les 20 ans des gueux

Encore une ville qui n’a pas compris que l’on était plus au moyen-âge !!

Nous ne cesserons de dire et nous affirmons car nous avons assistés plusieurs fois aux exhibitions de l’ours Valentin, ce n’est pas une présentation pédagogique « La pédagogie (du grec παιδαγωγία, direction ou éducation des enfants) désigne l’art de l’éducation. Le terme rassemble les méthodes et pratiques d’enseignement requises pour transmettre des compétences, c’est-à-dire un savoir (connaissances), un savoir-faire (capacités) ou un savoir-être (attitudes). »  et le message sur la protection de la nature est inexistant.

Encore une ville ou le bien-être animal est le dernier de leur souci…

Demandons aux organisateurs et à la commune de renoncer à la présence de l’Ours Valentin au nom de la protection de la nature en évitant de faire appel à des animaux sauvages captifs à l’aide du formulaire ci-dessous :

Votre prénom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet du mail (obligatoire)

Votre message : nous vous proposons ce texte que vous pouvez personnaliser. Merci toutefois de rester courtois !

Madame, Monsieur,

Je viens de découvrir ce qui est organisé dans le cadre de la fête médievale le 29,et 30 juillet à Volonne. Je suis encore une fois consterné de constater la présence d'un ours qui sera exhibé lors de cette manifestation.

Je suis opposé à l'exploitation indigne des animaux dans des exhibitions où il est souvent demandé aux animaux d'exécuter des tours contre nature.

Je suis loin d’être convaincu, comme le vendent ceux qui proposent ce type de spectacle, par le côté éducatif de ces présentation où les animaux ne sont pas observés tels qu’ils le seraient dans leur milieu naturel.

Toute démonstration d’animaux, même si cela n’est pas visible, entraîne de la part des dresseurs contraintes, brimades même s’ils s’en défendent.

Les animaux subissent le stress du transport - souvent long - et ne supportent ni la présence du public ni les bruits ambiants (applaudissements, musique, etc …).

J'attire votre attention sur l'aspect sécuritaire qui est du ressort des organisateurs, notamment en présence d’animaux sauvages dont le comportement dû au stress ou au bruit peut-être imprévisible et dangereux pour les spectateurs. Malheureusement de nombreux accidents ont lieu régulièrement.

Ce message est envoyé à la DDCSPP de votre département en lui demandant de venir contrôler l'état sanitaire de l'ours Valentin, la conformité des certificats de capacité du dresseur et si l'ensemble des normes de sécurité requises sont respectées dans le cas ou vous maintiendrez l'exhibition.

En tant que défenseur des animaux et sympathisants d'AVES FRANCE, je vous demande de renoncer à ce type de spectacle où les animaux sont exploités pour notre simple plaisir, sans tenir compte de leurs besoins naturels.

Cordialement

Recopiez le texte ici :

 

 

 

Land of the Bears : des pulls éthiques, durables et désormais solidaires !

Bonne nouvelle ! La marque Land of the Bears s’engage pour les ours auprès de l’association AVES France. En utilisant le code AVES2017 sur le site www.lotb.fr, vous recevrez 15% de réduction sur votre panier et 5% seront reversés à AVES France pour ses actions en faveur des ours !

Land of the Bears, c’est quoi ?

AVES France est très soucieuse des partenariats qu’elle signe. Chez nous, pas de greenwashing, nous aimons que nos partenaires soient sensibles aux causes que nous défendons. Alors quand une marque comme Land of the Bears accepte de nous aider, nous disons OUI et sans aucune hésitation !

Land of the Bears est une jeune marque de vêtements révolutionnaires. Leurs pulls ne sont pas tricotés avec de la laine ou du coton, très gourmand en eau — et en pesticides. Ils sont conçus avec une fibre innovante baptisée NATURA dont la production ne consomme qu’un unique litre d’eau par kilo. Natura est également certifiée Oeko-Tex standard 100, ce qui garantit qu’aucun produit toxique pour le corps et pour l’environnement n’a été utilisé de la conception à la production. La fibre, comme les pulls, sont fabriqués en Europe, ce qui limite l’empreinte carbone liée au transport et les scandales humains liés à l’exploitation de travailleurs pauvres dans l’industrie textile.

Doux, durables et désormais solidaires !

Les pulls Land of the Bears sont doux et très agréables à porter. Tricotés avec plus de 2400 fils par aiguille, ils vous tiendront chaud, leur couleur durera dans le temps et vous pourrez les laver en machine jusqu’à 75° sans les abîmer (mais nous recommandons un lavage à basse température pour limiter la consommation d’énergie). Pas de boulochage non plus ! En résumé, votre pull vous accompagnera partout… et pour longtemps.

Les adeptes des ours apprécieront le petit logo présent sur chaque modèle. Pour homme, pour femme, col rond, col V ou cardigan, nous sommes sûrs que vous trouverez votre bonheur ! Le code AVES2017 vous fera bénéficier de 15% de réduction sur votre commande et nous recevrons 5% pour les ours !

www.lotb.fr

 

Offrez des bracelets Bearz pour un Noël solidaire ! #ours #loup #lynx

En juin 2015, nous lancions la marque de bracelets éco-solidaires Bearz (www.bearz.org) pour financer des projets de conservation des ours à travers le monde. Aujourd’hui, c’est une gamme de 21 bracelets que nous vous proposons avec toujours le même principe : 5€ minimum reversés aux associations partenaires pour chaque bracelet vendu.

Au 28 novembre 2016, nous sommes fiers de vous annoncer que 742 bracelets ont été vendus, ce qui représente 4109,84€ qui ont été reversés aux différentes associations bénéficiaires !

Quoi de mieux qu’un Noël solidaire ?
Afin qu’il y ait un bracelet Bearz au pied de votre sapin, nous faisons encore mieux ! Nous vous proposons une réduction de 10% sur le montant de votre commande avec le code : noelsolidaire, à appliquer avant de valider votre panier, pour toute commande passée avant le 15 décembre 2016.

Et vous, vous attendez quoi pour devenir l’un des ambassadeurs d’une des 8 espèces d’ours menacées, (ours polaire, ours brun, ours malais, ours à lunettesours à collier, ours noir, ours lippu et panda géant), du lynx, du loup ou des singes ?

—–> www.bearz.org <—– 

Recherche bénévoles (désespérément)

Chaque année à l’approche de l’assemblée générale, la toute petite équipe qui anime AVES France se pose la même question : avons-nous encore la force de continuer ou jetons-nous l’éponge. On nous demande beaucoup, de nombreux dossiers sont verrouillés politiquement et seules nos quelques petites victoires arrivent à nous convaincre que nous avons une utilité dans le paysage associatif français.

Pourtant, nous sommes trop peu nombreux. Nous portons l’association à bout de bras. Nous n’avons pas de salariés. Nous sommes tous bénévoles. Mais sans être avares du temps que nous consacrons à l’association, nous ne pouvons pas avec la minuscule équipe actuelle être aussi efficaces que nous le souhaiterions. Pour gagner en efficacité, nous devons d’urgence trouver de nouveaux bénévoles motivés, des bénévoles qui ne sont pas déjà saturés de travail par leur engagement auprès d’autres structures.

Il nous faut de nouveaux bénévoles pour :

  • créer un maillage sur le territoire français et pouvoir nous mobiliser lorsque cela est nécessaire (montreur d’ours signalé, atteinte à la nature ou à la faune sauvage…)
  • relancer des cycles de conférences et nos expositions sur le loup, l’ours, la naturalité, l’ours polaire et l’Arctique.
  • améliorer notre système de veille afin de dénoncer tous les futurs spectacles de montreurs d’ours.
  • améliorer encore, même si Philippe fait un superbe travail, notre site sur les Consultations publiques afin de lutter contre la chasse (notamment aux loups, renards, blaireaux, corvidés…).
  • tenir des stands et organiser des évènements, comme la Journée Mondiale pour les Ours, le 21 février 2017.
  • faire du lobbying auprès des élus, notamment contre l’utilisation des animaux sauvages pour des évènements récréatifs et pour améliorer la cohabitation avec les grands prédateurs.
  • déposer des plaintes lorsque la nature ou la faune sauvage est attaquée.

Pour cela, il faut des compétences diverses et surtout des bénévoles motivés et disponibles. Aussi, si vous souhaitez nous rejoindre, je vous invite à remplir le formulaire ci-dessous :

Les Spartiates représenteront AVES France au Raid des Alizés en 2017

Elles s’appellent Alizée, Aurélie et Lydie et ces trois jeunes femmes se sont lancé un défi : participer au Raid des Alizés en novembre 2017, une aventure nature, sportive et solidaire 100% féminine se déroulant dans un cadre somptueux : la Martinique.

-> Faire un don pour les Spartiates : https://www.helloasso.com/associations/aves-france/collectes/participation-des-spartiates-au-raid-des-alizes

Leur équipe s’appelle « Les spartiates » et elles souhaitent participer à ce Raid pour aider notre association à se faire connaître. Chaque équipe sélectionne une cause caritative ou sociétale dont elle défend les couleurs. « Le classement général déterminera les dotations qui seront directement reversées aux associations. Une raison de plus de se dépasser et donner le meilleur de soi lors des différentes épreuves », peut-on lire sur le site du Raid.

« Nous avons choisi AVES France car nous cherchions à aider la cause des animaux et votre association réalise plusieurs actions non seulement la protection des espèces, mais aussi la défense du droit des animaux dans les zoos. De plus, nous voulions aider une association qui n’a pas une couverture médiatique aussi développée que le WWF afin que notre action serve vraiment », expliquent les athlètes.

De notre côté, nous sommes ravis d’accepter cette aide originale et ferons tout notre possible pour soutenir leur équipe. D’ailleurs, nous vous invitons à leur envoyer une petite contribution afin de réunir les fonds nécessaires pour l’inscription : 8.000€.

Évidemment, si parmi vous un sponsor peut les aider à réunir cette somme, ce serait une grande aide !

Le dossier complet : Dossier de Sponsoring Raid des Alizés – Martinique 2017

-> Faire un don pour les Spartiates : https://www.helloasso.com/associations/aves-france/collectes/participation-des-spartiates-au-raid-des-alizes

Les Spartiates au Raid des Alizés 2017

Au large de la COP21, le Brésil fait face à une catastrophe écologique majeure.

Après avoir dévasté un des plus importants fleuves du pays, le mélange de boue et de résidus d’exploitation minière se déverse désormais dans la mer, menaçant la vie marine et le tourisme dans la région.

Parce que peu en ont parlé, mais que le Brésil fait face à une catastrophe écologique majeure, nous vous invitons à lire l’excellent article de Reporterre : http://www.reporterre.net/Catastrophe-ecologique-au-Bresil-le-littoral-frappe-par-la-coulee-de-boue, celui de Mediapart : https://www.mediapart.fr/journal/international/301115/au-bresil-le-pollueur-minier-vale-fait-la-loi, mais aussi à visionner le film de Le Parisien TV.

Certains l’appelle le « Fukushima » brésilienA l’aube de la COP 21 qui se tiendra à Paris, une catastrophe écologique majeure secoue en ce moment même, dans un silence quasi assourdissant, le Brésil.

Posté par Le Parisien TV sur vendredi 27 novembre 2015