Samedi 1er octobre 2016 : grande manifestation contre la chasse à Paris

Samedi 1er octobre 2016, AVES France sera présente pour cette grande manifestation contre la chasse.
Nous espérons que vous y serez nombreux à venir discuter avec nous !

Le Collectif du 21 septembre (75 associations), rejoint par Sea Shepherd, la Fondation Brigitte Bardot et One Voice, organise une grande manifestation pour en finir avec la chasse et le piégeage.

La chasse est un divertissement mortifère pratiqué par moins de 1,5 % de la population. Pourtant, chaque année, ce sont 30 millions d’animaux 1 qui sont abattus par les pratiquants de ce loisir ! Les chasseurs français, tuent tous les ans 25 millions d’oiseaux2, soit le quart du tableau de chasse européen !

Nous devons en finir avec ce loisir qui, bien que pratiqué par moins d’un million de personnes, s’impose 7 jours sur 7 pendant des mois (plus longue période de chasse en Europe !).

Chaque année, des randonneurs, ramasseurs de champignons, vététistes, agriculteurs sont blessés ou tués par des chasseurs. Cela sans que les pouvoirs publics ne prennent la moindre mesure :

  • Pas de limite d’alcoolémie pour les chasseurs
  • Pas de visite médicale, donc de contrôle de la vue, pour ces personnes qui se servent pourtant de leur arme dans des milieux fréquentés par d’autres usagers de la nature ! Cette mesure est pourtant obligatoire pour les tireurs sportifs qui pratiquent leur loisir dans des enceintes sécurisées…
  • La France est le seul pays d’Europe où la chasse est pratiquée pendant les deux jours du week-end. Le seul également où la chasse est ouverte tous les jours de la semaine !

Les chasseurs tentent par une imposture intellectuelle, de justifier la pratique de la chasse comme étant une indispensable « régulation » des espèces :

  • L’alouette, la bécasse ou la sarcelle ont-elles besoin de régulation ?
  • Des espèces menacées de disparition (Grand tétras, tétras lyre ; lagopède, etc…) sont toujours chassées en France !
  • Chaque année, 20 millions de faisans, perdrix et autres animaux « de tirs » sont lâchés par les sociétés de chasse pour être abattus quelques jours après. Est-ce là de la régulation ou un jeu de massacre ?
  • Les chasseurs ont multiplié par 10 en 35 ans les populations de sangliers dont ils entretiennent la
    surpopulation pour satisfaire leurs adhérents ou actionnaires.
  • Ils pourchassent souvent avec force cruauté les prédateurs naturels qu’ils considèrent comme des
    concurrents: mustélidés, renards (un million d’animaux tués/an), le loup et le blaireau provoquant ainsi des
    déséquilibres extrêmement préjudiciables à la biodiversité.

Des solutions simples peuvent être mises en place pour cohabiter intelligemment avec la faune de notre pays qui subit les contraintes du développement continu des activités humaines. Ces solutions peuvent nous permettre d’en finir avec ce loisir d’un autre âge, pour le respect du vivant et pour que chaque citoyen puisse bénéficier de la nature sans craindre de se faire tirer dessus, nous manifesterons :

Le 1er octobre de 10h à 13h, Place Joachim Bellay (Paris 1er)
La manifestation sera accompagnée de stands associatifs et de restauration sur place.

Elle sera suivie de la projection du film de Kate Amiguet : Chasseur, tueur, imposteur ?
Salle Jean Dame à 14h30 (entrée à 14h). Il sera suivi d’un débat avec la réalisatrice, Gérard Charollois (président de la CVN auteur du livre « Pour en finir avec la Chasse) et Pierre Athanaze (Président d’Action Nature, auteur du « Livre noir de la chasse)

Contact presse : Pierre ATHANAZE 06 08 18 54 55
Kate AMIGUET 00 41 079 441 71 71
Liste des associations du Collectif du 21 septembre : 269 LIFE FRANCE, Acta Antispécisme (ou Acta Gironde), Ambassade des Pigeons, Action Nature Rewilding France, AEC, Animal Cross, AEP, Animalsace, Animalibre, APIE ( Association de Protection et d’Initiation à l’Environnement), Association du Collectif Animalier du 06, Association Sauvegarde du Château de Flée, AVES France, AVF (Association Végétarienne de France), AVRE, Bio Vivre en Brie, Brouillard Définitif, CAUSA, C’est Assez, C’Topoil, CCE2A (Collectif Contre l’Expérimentation et l’Exploitation Animales), CHAMADE (CHaumière et Médiation Animalistes), C.H.A.N.T (pour une Cohabitation Harmonieuse avec les autres Animaux et la Nature sur Terre), CNPA (Collectif Nantais Pour les Animaux), Collectif Société Anti Fourrure, Combactive, CHATEAU de FLEE; Monument historique,C.RÉ.DO. Pigeons et Protection Animale, CREL (Club de Reconnaissance et d ‘Entraide aux Lévriers), CVAAD, CVN (Convention Vie et Nature), DDA (Droits des Animaux), Droit des Animaux Sud, Dignité Animale, Entre Chiens et Loups, Groupe d’Actions Animales Moselle, Guadeloupe Animaux, F.G.N. (Fées Gardiennes de la Nature), GREEN, Humanimo, INFO VEGANE, Initiatives Terre, Jack et Jessie Protection Animale, la fondation M.A.R.T. (Mouvement pour les Animaux et le Respect de la Terre), La Griffe, La Voie de l’Hirondelle, La Tribu de Sapeur, L’arche de Valudo, Le Klan du Loup, Les désobéissants, L214, Laissons Leur Peau Aux Animaux (LLPAA),Les compagnons de Freya, Ligue Universelle pour la Nature et les Animaux, Les 3 a, Les Crins Verts, Liberté Egalité Animale 49 , Matoucoeur, MFP (Mission Française pour Singes en Danger), Mouvement pour la Cause Animale, Oïkos Kaï Bios, Oiseaux Nature, Patacha, Point Info Loup Lynx, RAC (RAssemblement pour une France sans Chasse), Protection Faune Sauvage Sedan, RAN (Respect de l’Animal et de la Nature), Respectons, Initiatives Terre, Refuge “Ame’Ni’Maux”, Refuge « Amis des Bêtes », Sauvetage et Chats en Détresse, Secourisme Animalier, SSA49, SVPA ( Société Vosgienne de Protection Animale), Stop Souffrances Animales 49, Vigilance Citoyenne pour le Pâtis, Wolf Eyes Asbl .

#COP21Paris : Programme du Village Mondial des Alternatives au dérèglement climatique !

biens-communsL’association AVES France sera présente au Village Mondial des Alternatives (samedi 5 et dimanche 6 décembre 2015) dans la Thématique « Biens communs, biodiversité, eau ». Les bénévoles de l’association vous présenteront l’exposition sur l’Arctique et l’ours polaire et inviteront les enfants à jouer au jeu de l’ours (un jeu de l’oie géant sur les ours, les ours polaires et les pôles). Vous serez également invités à signer la pétition Cap Loup, à découvrir la brochure du Collectif du 21 Septembre, notre brochure sur les ours et celle sur le loup du collectif Cap Loup. Ce sera un espace ludique, pédagogique, mais surtout un moment d’échanges sur les thématiques développées par AVES France depuis 10 ans. Enfin, vous pourrez soutenir toutes nos associations partenaires en achetant des bracelets Bearz.

Communiqué d’Alternatiba pour présenter le Village Mondial des Alternatives :

Loin des fausses solutions vendues à prix d’or dans les grands palais de la capitale, le Village Mondial des Alternatives proposera les 5 et 6 décembre dans les rues et places de Montreuil de découvrir gratuitement des modes de vie et des actions alternatives que chacun-e pourra adopter sur le champ, afin de bien vivre, et de contribuer à régler la crise climatique.

VMABDOwebBIS3

Le programme du Village Mondial des Alternatives témoigne de la diversité et de la créativité du monde alternatif. Les dizaines de milliers de personnes attendues au cœur de Montreuil pourront découvrir des alternatives couvrant tous les aspects de leur vie quotidienne : un supermarché en palettes pour apprendre à consommer responsable, entrepreneurs et artisans menant leur boîte … à vélo, voitures partagées pour faire du micro-stop, scénarios réalistes et citoyens de transition énergétique, trucs et astuces pour économiser l’énergie en famille, un fournisseur et des financeurs citoyens d’énergie 100 % renouvelable, une « alternatibanque » peuplée de totems pour échanger sur l’économie sociale et solidaire et le revenu de base, une école à énergie positive pour découvrir l’éco-habitat et les mille et uns usages du chanvre, des conseils pour manger sain, durable, solidaire et local, des solutions pour calculer notre « empreinte forêt » et construire des refuges urbains de biodiversité … Les luttes contre les projets ou multinationales climaticides (aéroport de Notre Dame des Landes, TAFTA, BNP, Total…) ou les fausses solutions à la crise climatique (nucléaire, géo-ingénierie…) seront également à l’honneur.

RHONE ALTERNATIBA 1

Organisé par plus de 600 bénévoles d’Alternatiba, avec la participation de 275 porteurs d’alternatives d’une vingtaine de paysle Village Mondial des Alternatives permettra à des dizaines de milliers de personnes de se réapproprier l’espace public dans le centre ville de Montreuil, rendu piéton pour l’occasion (plusieurs rues et places de la Place Jean Jaurès face à la Mairie jusqu’au carrefour de la Croix de Chavaux).

Les visiteur-se-s pourront se désaltérer et se restaurer de bons produits bios et locaux dans les alter-buvettes et cantines du village, dans une ambiance de fête populaire rythmée par de nombreux concerts et animations. Zissis The Beast, Tournée GénéraleDgiz, Cumbia Feminista et Loca Tangata enflammeront les scènes, pendant que des fanfares, groupes de chants traditionnels et autres batucadas réchaufferont les rues du village. Des clowns, crieurs et acteurs de rue, funambules, graffeurs, street artivistes et conférenciers gesticulants occuperont l’espace public pour y offrir de nombreux spectacles et déployer des « objets généreusement modifiés » et autres installations originales sur le climat (icebergs urbains, statues qui polluent, piano solaire et rubans pour le climat…). HK et ses Saltimbanks clôtureront le village avec un concert qui s’annonce exceptionnel le dimanche.

Le Village Mondial des Alternatives se visite gratuitement, en famille ou entre amis, afin de découvrir la société post-carbone, durable, solidaire et festive qu’Alternatiba propose de généraliser partout pour résoudre la crise climatique. Le Village Mondial des Alternatives sera organisé dans le cadre du “Sommet Citoyen pour le Climat” de la Coalition Climat 21 où les visiteur-se-s pourront également découvrir à quelques pas du village les centaines de conférences et débats du Climat Forum, ainsi que le Marché paysan de la Confédération paysanne.

Manifestation du Collectif du 21 Septembre pour sortir de la chasse et du piégeage

C’est finalement place Joachim du Bellay, à Paris, devant la fontaine des innocents, qu’a eu lieu la manifestation organisée ce samedi 18 octobre par le Collectif du 21 Septembre.

La Préfecture de Paris nous a contraint à changer le lieu du rassemblement seulement quelques jours avant la manifestation, mais de nombreux militants étaient tout de même présents.

AVES France a particulièrement apprécié les échanges avec les autres représentants associatifs et remercie tous les militants présents.

Cette nouvelle action prouve que le collectif prend de l’ampleur et que nous sommes dans la bonne voie. Travailler tous ensemble nous permettra, espérons-le, de nous faire entendre par l’Etat.

Rejoindre le collectif en tant que particulier : http://www.collectifdu21septembre.org/adhesion-les-particuliers/

Rejoindre le collectif en tant qu’association : http://www.collectifdu21septembre.org/candidatures-associations/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le discours prononcé par Christophe lors de la manifestation :

 

Manifestation du Collectif du 21 Septembre

AVES France – Christophe CORET

Moi Président, j’abolirai la chasse et le piégeage. 

D’aussi loin que mes souvenirs me le permettent, je ne me rappelle pas avoir un jour entendu un candidat à la Présidentielle prononcer cette phrase. Pas même dans l’élan incontrôlable d’une anaphore. Pourquoi ? A mon avis, pas par respect des traditions ou d’une quelconque forme d’exception culturelle française. Non. Ne serait-ce pas simplement par peur ? 

Quand on regarde l’histoire des révolutions, des grands soulèvements de populations, on se dit qu’il ne vaut mieux pas chauffer des centaines de milliers, voire un million, de gens armés. Provoquer une jacquerie aurait des conséquences terribles et dans les hautes sphères du pouvoir, on pèse le poids des idées à la faveur de celui qui les défend le plus ardemment. D’un côté, nous, gentils protecteurs de la nature, défenseurs de la faune sauvage. De l’autre, un puissant lobby, organisé, capable de mobiliser en masse et d’organiser des manifestations à l’image de leur loisir, bruyantes, sanglantes, ultra-violentes, dès qu’on ose s’attaquer à leurs privilèges. Car le chasseur mécontent crie, casse, pille. La préfecture de Rouen s’en souvient. Dominique Voynet et Alain Bougrain Dubourg aussi. Nous avons tous en tête des exemples de leurs démonstrations de force. 

Alors comment, à notre tour, faire entendre nos voix ? Celles des animaux, des randonneurs, des ramasseurs de champignons, des vététistes, des familles anonymes qui ont perdu un chat, une vache, pire, un enfant, par la balle d’un chasseur indélicat ? 

Car la chasse tue. Ça paraît idiot de le dire, mais la chasse tue. Toujours pour une bonne raison. Elle tue par volonté. Elle tue par accident. Elle tue pour se défendre. Elle tue pour nous défendre. Elle tue les sangliers et les ongulés pour protéger les automobilistes et les agriculteurs. Elle tue les lapins, les blaireaux, les renards pour protéger les cultures et prévenir les maladies. Elle tue les ours, les loups et les lynx pour protéger les troupeaux. Combien de fois ai-je lu ces dernières semaines que j’étais un abruti et qu’il me faudrait plutôt remercier les chasseurs. Que demander l’abolition de la chasse est irresponsable et que nous devrions payer nous-même pour les dégâts que provoque la faune sauvage dans les champs ou sur les bagnoles. Nos visions sont opposées. Il y a quelques années encore, j’aurais essayé de discuter. Mais cette époque est révolue. Et la raison est simple. 

Pendant que nous perdons du terrain, eux avancent. Ils ont infiltré les ministères, les commissions, les préfectures. Ils ont embauché des lobbyistes. Ils ont fait voter des lois contre nous, à l’image du délit d’entrave à la chasse. Leurs fédérations sont labellisées « protection de la nature ». Ils sont invités à notre place en tant que gestionnaires et remplacent les associations de protection de la nature, là où nous même sommes devenus indésirables. Ils se propagent comme la gangrène. Ça sent la mort. 

Alors il est temps. Temps pour nous de réagir. 

Temps de crier la vérité. Que la chasse tue. 

Mais aussi et surtout de nous unir et c’est la raison pour laquelle AVES France a rejoint avec enthousiasme le Collectif du 21 Septembre. Pour montrer que nous aussi nous représentons un poids électoral. Que nous aussi nous défendons nos idées. Pour faire entendre la voix de la vie quand eux font résonner la mort. 

2ème manifestation « La chasse y’en a marre » le 18 octobre 2014 à Paris

APPEL A LA MOBILISATION

POUR SORTIR DE LA CHASSE ET DU PIEGEAGE

Pour transformer l’essai de la manifestation réussie de 2013, le collectif du 21 septembre, regroupant des dizaines d’associations, dont AVES France, vous invite le 18 octobre 2014 à 14h, Place Joachim du Bellay, devant la fontaine des innocents à Paris, pour une nouvelle manifestation.

Tout le monde est bien sûr invité à ce rassemblement, nos voix de la paix doivent se faire davantage entendre que les coups de fusil !

L’État doit arrêter de confier la gestion de la Nature aux chasseurs !

Réservez la date et n’hésitez pas à partager !

Inscrivez-vous sur facebook : https://www.facebook.com/events/618943478224608/

Voir aussi le site du collectif : www.collectifdu21septembre.org

Cliquez sur la charte des mesures proposées par le collectif pour sortir de la chasse pour l’afficher en taille réelle : Charte Plateforme Collectif SEULE_140905-17h

affichechasse4

AVES France rejoint le collectif du 21 septembre

Juin 2014, l’association AVES France décide en conseil d’administration de rejoindre le « Collectif du 21 septembre », né de la volonté des associations qui ont participé à la manifestation “la chasse y’en a marre” devant le Conseil Économique Social et Environnemental, à Paris, le 21 septembre 2013 et souhaitant représenter un courant de pensée fondé sur la réconciliation de l’homme avec l’animal et la nature.

Les représentants du  Collectif du 21 Septembre ont été reçus au Ministère de l’Ecologie lundi 30 juin.

La rencontre a été cordiale et constructive et a permis d’aborder plusieurs sujets :

  • Les modalités d’intégration du futur Comité National de la Biodiversité.
  • Certaines dispositions relatives à la nouvelle loi sur la biodiversité actuellement en discussion au Parlement  et que le  Collectif du 21 Septembre souhaiterait voir adoptées :
  1. Abolition de la chasse traditionnelle des oiseaux aux gluaux.
  2. Reconnaissance pour les animaux sauvages d’un statut « d’être sensible « .
  3. Interdiction de chasser les mammifères en période de vulnérabilité.

La FNC (Fédération Nationale de la chasse) est déjà à la manoeuvre pour les combattre… preuve que ces projets d’amendement seraient  bénéfiques pour la nature et la faune sauvage !
Les représentants du Collectif ont  par ailleurs remis aux  membres du Ministère sa « plateforme de 21 mesures simples et urgentes » à mettre en oeuvre pour sortir de la chasse et du piégeage.

A suivre…

 

Liste des associations membres du collectif : 

Animavie, CVN (Convention Vie et Nature), RAC (RAssemblement pour une France sans Chasse), CCE2A (Collectif Contre l’Expérimentation et l’Exploitation Animales), DDA (Droits des Animaux), Association Stéphane LAMART, Combactive, L214, AVF (Association Végétarienne de France), Oïkos Kaï bios, Point Info Loup Lynx, RAN (Respect de l’Animal et de la Nature), La Voie de l’Hirondelle, AVES France, La Griffe, Secourisme Animalier, Refuge « Amis des Bêtes », SVPA ( Société Vosgienne de Protection Animale), CHAMADE (CHAumière et Médiation Animalistes, Défense de l’Environnement), Association Sauvegarde du Château de Flée, Guadeloupe Animaux, Oiseaux Nature, Association du Collectif Animalier du 06.