Solidarité : 2250€ pour les ours et 500€ pour les mares de Hwange

Comme chaque année, lorsque nos finances nous le permettent, nous soutenons les ONG dont nous apprécions le travail. Le Conseil d’administration d’AVES France a ainsi accepté de partager 2750€ entre 5 actions :

250€ pour l’ours Bruno : 

L’année dernière, en 2015, vous avez été nombreux à vous émouvoir pour l’histoire tragique de l’ours Bruno, qui a passé 40 ans de sa vie en captivité. Aujourd’hui Bruno est âgé, mais les bénévoles de l’association LEAL s’occupent bien de lui, pour que sa fin de vie se passe le mieux possible. Grâce à vos dons, LEAL peut gâter Bruno en lui achetant des fruits et des légumes frais. Nous avons envoyé 2300€ en 2015 et nous venons d’envoyer 250€ supplémentaires, le 14 avril 2016.
L’histoire de Bruno ici : http://www.aves.asso.fr/2015/03/lours-bruno-40-ans-de-vie-au-parc-de-cavriglia-en-italie/ et faire vos dons sur HelloAsso (précisez Ours Bruno dans la case commentaires).


500€ pour les ours à lunettes et Andean Bear Foundation :

Nous soutenons le travail d’Andean Bear Foundation depuis longtemps et nous avons eu le plaisir de passer une semaine dans les Andes Equatoriennes avec Armando en janvier 2016, et ainsi d’observer son travail en faveur des tapirs de montagne et des ours à lunettes. Il y a quelques jours, Armando a obtenu l’autorisation de planter des panneaux sur la route pour inciter les conducteurs à ralentir dans les zones fréquentées par les ours. Armando a besoin de notre soutien et c’est pourquoi nous vous invitons à faire un don pour ANDEAN BEAR FOUNDATION pour l’aider dans sa mission. Vous pouvez aussi acheter un bracelet Bearz ours à lunettes ou des porte-clefs ours à lunettes. Si vous avez la condition physique requise et du temps, vous pouvez partir quelques jours à la rencontre des ours à lunettes et des tapirs avec Armando.


500€ pour le projet mares de Hwange 

Chaque année nous essayons de soutenir modestement ce beau projet. Le but ? Eviter l’hécatombe de 2005, année de sécheresse qui avait conduit à l’assèchement des mares du parc, provoquant la mort de milliers d’animaux.
Grand comme deux départements français, l’immense parc de 14000 km2 héberge quatre espèces de mammifères en danger de disparition sur la liste rouge de l’UICN (Rhinocéros noir, Lycaon, Guépard et Lion) ainsi qu’au moins 30000 éléphants. C’est un magnifique sanctuaire de biodiversité pour la faune d’Afrique australe, un des plus riches d’Afrique. Au total 107 espèces de mammifères et 433 espèces d’oiseaux y sont présentes dont certaines parmi ces dernières sont endémiques des biomes régionaux.
Pendant la saison sèche, les mares naturelles du parc doivent-être approvisionnées par pompage de la nappe aquifère pour abreuver les animaux.
Plus d’infos ici : http://michel.buenerd.pagesperso-orange.fr/Hwange/projet/Hwange_phase_2.html


11807404_1195487700468784_6019384669952351453_o750€ pour les ours malais du Borneo Sun Bear Conservation Centre

Wong Siew Te fait un formidable travail et a actuellement 38 ours sous son aile. Il a reçu dernièrement un nouvel ourson, l’occasion pour nous de réaffirmer notre soutien.
Plus d’informations sur son site : http://www.bsbcc.org.my
Visitez aussi sa page Facebook pour voir les dernières publications et de nombreuses photos : https://www.facebook.com/sunbear.bsbcc


750€ pour les ours malais de Patrick Rouxel (Aider les ours)

Patrick travaille désormais avec le refuge de BOS Samboja Lestari où il y a 46 ours. Dans l’ensemble, ils proviennent du trafic et ont été confisqués par les autorités ou abandonnés par leurs propriétaires. Certains sont arrivés encore bébés des lieux de déforestation. Sur les 46 ours de Samboja, 26 ont accès à des enclos et 20 ne sortent jamais à cause de leur tempérament fugueur ou bagarreur. Certains sont donc dans des cages minuscules depuis des années, faute de mieux. Aucun de ces ours ne pourrait retourner à la vie sauvage car ils ont tous passé trop de temps en captivité et en contact des hommes. Ils sont donc condamnés à la captivité à vie. Evidemment, il faudrait que tous les ours puissent avoir accès à des enclos forestiers.
En attendant que ces ours puissent éventuellement être transférés dans des enclos forestiers ou des sanctuaires, Patrick leur construit des cages… ces cages ont pour but de rendre l’attente plus supportable pour les ours.
Vous trouverez plus d’informations récentes sur le blog d’Aider les ours : http://aiderlesours.org/category/blog/
Pour aider Patrick, vous pouvez faire un don ou acheter un bracelet Bearz Ours malais.

Manifestation pour les loups le 12 mars 2016 à Paris

AVES France relaie bien volontiers cet appel à manifester issu d’une mobilisation citoyenne.

Après la manif du 16 janvier à Lyon, du 17 janvier à Nice et juste avant celle du 13 mars à Madrid (nos voisins espagnols descendront dans la rue pour sauver « leurs » loups), ce sera le tour  de Paris le 12 mars prochain. Partout en Europe, les citoyens se mobilisent pour sauver les loups, et ce mouvement prend de l’ampleur.

Des membres d’Aves France seront présents. Venez nombreux pour demander au gouvernement de cesser les abattages de loup.

Pour plus de renseignements, voici la page facebook des organisateurs de la manif :

https://www.facebook.com/events/733070626820848/

paris manif

Coup de projecteur : projet mares de Hwange

Pour la deuxième fois, AVES France a décidé de soutenir le projet mares de Hwange, porté par Michel Buenerd.

Le but ? Eviter l’hécatombe de 2005, année de sécheresse qui avait conduit à l’assèchement des mares du parc, provoquant la mort de milliers d’animaux.

Grand comme deux départements français, l’immense parc de 14000 km2 héberge quatre espèces de mammifères en danger de disparition sur la liste rouge de l’UICN (Rhinocéros noir, Lycaon, Guépard et Lion) ainsi qu’au moins 30000 éléphants. C’est un magnifique sanctuaire de biodiversité pour la faune d’Afrique australe, un des plus riches d’Afrique. Au total 107 espèces de mammifères et 433 espèces d’oiseaux y sont présentes dont certaines parmi ces dernières sont endémiques des biomes régionaux.

Pendant la saison sèche, les mares naturelles du parc doivent-être approvisionnées par pompage de la nappe aquifère pour abreuver les animaux.

Ce projet, lancé en 2010, nous tient à coeur et c’est pourquoi nous lui avons attribué cette année un soutien symbolique de 500€. Nous vous invitons à en apprendre plus sur le site qui lui est consacré : http://michel.buenerd.pagesperso-orange.fr/Hwange/projet/Hwange_phase_2.html

male African elephant drinking in a waterhole Hwange National Park, Zimbabwe

male African elephant drinking in a waterhole Hwange National Park, Zimbabwe

© photo : vladislav333222 – Fotolia

Plus de 1500€ collectés pour l’ours Bruno en Italie !

### Ajout du 24 avril 2015 ###

Bonne nouvelle ! Nous venons de recevoir le chèque de Clic Animaux. Nous avions déjà envoyé 1000€ pour Bruno et ce sont 1000€ supplémentaires qui lui seront alloués ! Merci à tous !

##############

Vous avez été nombreux à être émus par l’histoire de l’ours Bruno et a avoir souhaité lui apporter un peu de soutien. Grâce à la générosité de nos donateurs et à ceux du site Clic-Animaux, plus de 1500€ ont déjà été collectés !

Beaucoup d’entre vous nous ont demandé pourquoi on ne demandait pas de l’aide à d’autres associations pour sortir Bruno de l’endroit dans lequel il vit. La réponse est simple : Bruno a 40 ans. C’est un très vieil ours et personne ne souhaite prendre le risque de le transférer dans un autre parc. Un ours est un animal solitaire. Ce vieil ours est habitué à son enclos, à son environnement. Il y a vécu très longtemps et, comme nous le disions dans notre premier article L’OURS BRUNO, 40 ANS DE VIE EN CAPTIVITÉ AU PARC DE CAVRIGLIA EN ITALIE, sa fosse bétonnée a été ouverte en 2007 sur un enclos forestier.

C’est vrai qu’un ours qui a passé toute sa vie en captivité a besoin de soins, a besoin de la présence de soigneurs pour le stimuler. Les bénévoles de l’association LEAL s’en chargent désormais. Ils assurent une présence régulière, ils enrichissent son milieu en disposant des fruits, des légumes et du miel pour occuper leur protégé. Le parc de Cavriglia, même s’il a été abandonné, n’est pas un mouroir pour animaux. C’est un site naturel magnifique. Aujourd’hui, les bénévoles le sécurisent pour que les animaux n’y soient pas dérangés. Tout est fait pour que Bruno et les animaux encore sur place soient bien, rassurez-vous !

Dans l’attente des sommes collectées sur Clic-Animaux, AVES France a effectué un premier virement de 1000€ à l’association LEAL. Dès que Clic-Animaux nous enverra le fruit de la collecte, nous réaliserons un second virement… et d’autres si les dons continuent sur HelloAsso (précisez Ours Bruno dans la case commentaires).

Je vous invite à visionner cette vidéo du parc et de Bruno. Vous verrez que l’ours se déplace lentement, c’est lié à son âge. Vous verrez aussi que les bénévoles de LEAL sont aux petits soins avec lui !

Je vous invite également à suivre la page facebook Iostoconbruno.

Encore merci à tous pour vos dons.

Plus de 7500 € pour les ours !

Depuis le début de l’année 2014, AVES France réaffirme son soutien aux projets en faveur de la conservation des espèces menacées dans le monde.

Grâce à votre générosité et à celle des cosmétiques Lush, nous avons déjà versé 5500€ à Andean Bear Foundation, qui travaille activement pour sauver les ours à lunettes (et aussi les tapirs) en Equateur.

Nous avons également versé 1200€ à Patrick Rouxel pour son projet d’enclos en milieu naturel pour les ours malais. Le projet avance et ce don sera bientôt complété par 1000€ supplémentaires, collectés en partenariat avec Clic-Animaux.

Dans les mois à venir, nous espérons aussi pouvoir soutenir le refuge Amazoonico, qui a réhabilité 33 animaux dans leur milieu naturel en 2013.

Aidez-nous à en faire toujours plus. Les espèces menacées ont toujours besoin de vous et de votre générosité.

© Photo : murphy81 – Fotolia.com

500€ pour la lutte contre les gaz de schiste en Roumanie

logo

Vous connaissez sans doute l’histoire du pot de terre contre le pot de fer, ou celle de David contre Goliath. La lutte dans laquelle s’est lancée l’association VIRA, en Roumanie, est de celles-ci : une petite association qui essaye d’empêcher l’américain CHEVRON & co. de s’installer dans leur pays pour y exploiter les gaz de schistes.

La lutte est forcément inégale. Face au rouleau compresseur qu’est l’entreprise américaine et à ses nombreux soutiens politiques, il n’est pas facile de lutter.

AVES France a donc décidé d’envoyer 500 euros à l’association VIRA et de poursuivre la campagne google adwords afin de faire connaître leur combat. Car malgré des milliers de personnes mobilisées, le gouvernement ne semble pas vouloir reculer.

L’hiver approchant, l’association a besoin de fonds pour poursuivre le mouvement :

  • des tentes, des vêtements imperméables, du combustible pour le groupe électrogène…
  • des bannières, des pancartes, des drapeaux pour être visibles
  • assurer l’alimentation pour les bénévoles
  • organisation de réunions publiques sur le thème de l’agriculture durable et les alternatives économiques à l’exploitation des gaz de schiste
  • organisation d’ateliers pour aider les communautés à s’organiser pour lutter efficacement contre les gaz de schiste
  • information des localités voisines (dépliants, matériel d’information).

Nous savons que notre modeste contribution ne suffira pas et c’est pourquoi nous vous invitons à faire un don à AVES France afin que nous puissions leur apporter notre soutien, une nouvelle fois, dans les semaines ou les mois à venir.

 

Lire aussi : Chevron débarque en Roumanie : il y a de l’eau dans le gaz… de schiste !

AVES France parraine la clinique vétérinaire de Kalaweit

Comme nous, vous avez peut-être lu l’appel de l’association Kalaweit qui a besoin de 35.000 euros pour construire une clinique vétérinaire pour ses animaux.

L’association a besoin de locaux et de matériel pour les ours, les gibbons, loris…

-une salle pour de la petite chirurgie, toute équipée.
-une salle d’examen équipée (microscope, kit-test Hépatites, TB, centrifuges, etc)
-3 cages de contention, dont une avec accès à l’extérieur.
-2 incubateurs fixes.
-une salle d’autopsie équipée.
-une salle de garde équipée (lit, etc).
-Sanitaires.
-Installation électrique solaire complète (éclairage).
– 8 cages de quarantaines (3 x 4m)
-2 volières d’observation (12x6x6m)

Pour cela, Kalaweit recherche 100 parrains s’engageant à verser 350 euros. AVES France a bien entendu répondu à cet appel en envoyant un don de 350 euros, mais nous vous proposons de faire plus. Vos dons et adhésions (jusqu’au 16 décembre 2012) seront ainsi reversés à Kalaweit.
C’est donc le moment d’adhérer, de renouveler votre adhésion ou de faire un don !

On compte sur vous !

AVES France envoie 1500 euros pour soutenir 3 projets de protection animale

Grâce à vos dons, l’association AVES France a pu une nouvelle fois soutenir 3 projets de protection animale qui nous tenaient à coeur, qui nous semble prioritaires et en lesquels nous avons une grande confiance.

Le premier, vous le connaissez déjà, puisqu’il s’agit de l’Andean Bear Foundation qui fait du très bon travail pour la conservation des ours à lunettes en Amérique du Sud. Bubu, un ourson orphelin, mascotte de la fondation a d’ailleurs été réintroduit dans son milieu naturel en juillet 2012. AVES France, qui soutient depuis plusieurs années ce projet renouvelle sa confiance en envoyant un don de 500 euros.

 

La deuxième association ne vous sera pas non plus inconnue, puisqu’il s’agit du Bornean Sun Bear Conservation Centre, qui s’occupe des ours malais. Nous vous parlons également de ce centre de conservation depuis quelques années et nous sommes heureux de pouvoir également leur envoyer un don de 500 euros pour les aider à poursuivre leurs missions.

Peut-être ne connaissez-vous pas la troisième association. Je dois avouer que je n’en avais pas entendu parler avant que Sylvie Cardona, co-fondatrice d’AVES France ne m’en parle et prêche pour cette cause. Et elle a eu raison. Il s’agit de l’association Le Pic Vert, qui vient en aide avec un collectif d’associations à la faune sauvage menacée au Zimbabwé. Rhinocéros noir, lycaon, guépard, lion et des milliers d’éléphants ont besoin d’eau pour survivre à l’intérieur d’un parc de 14000 km2.

« C’est un magnifique sanctuaire de biodiversité pour la faune d’Afrique australe, un des plus riches d’Afrique. Au total 107 espèces de mammifères et 433 espèces d’oiseaux y sont présentes dont certaines parmi ces dernières sont endémiques des biomes régionaux. Mais pendant la saison sèche les mares naturelles du parc doivent être approvisionnées par pompage de la nappe aquifère pour abreuver les animaux. L’assèchement total des mares pendant l’année 2005 a été une tragédie au cours de laquelle des milliers d’animaux sont morts de soif. »

Le collectif propose ainsi de parrainer des mares pour qu’ils puissent installer des forages et les entretenir pour éviter les assèchements. Ce projet nous a semblé important et a également reçu la somme de 500 euros. 

Nous vous invitons à en découvrir plus sur ce site : http://michel.buenerd.pagesperso-orange.fr/Hwange/projet/Hwange_phase_2.html

Encore une fois, ces dons n’auraient pas été possibles sans votre soutien. Merci à tous !

500 euros pour le refuge de l’Arche

AVES France a décidé de verser un don de 500 euros au refuge de l’Arche.

Nous souhaitons par ce don montrer au refuge de l’Arche notre soutien et notre reconnaissance, puisqu’il a accueilli hier l’ourse Martha du parc zoologique des Bois de Saint-Pierre et qu’il avait déjà accueilli l’ours Miljen en 2008.

Vous pouvez retrouver une vidéo sur le transfert de Martha sur le site centre-presse.fr et vous tenir informés sur la nouvelle vie de l’ourse au refuge de l’Arche.