Pétition contre « Tiger World », le futur spectacle de tigres du Zoo d’Amnéville !

Michel Louis, le directeur du zoo d’Amnéville, en Moselle (57), a eu une idée bien étrange : celle de dresser les tigres de son zoo en animaux de cirque. Au nom du « bien-être des animaux » et de la sacro-sainte « mission éducative », il va transformer ses pensionnaires en saltimbanques. Nous, on dit STOP !

« Je revendique le fait d’être l’héritier des grands dresseurs de cirque. Avec ce spectacle, je compte bien réhabiliter le cirque traditionnel, attaqué par quelques extrémistes qui passent leur temps à asséner des contre-vérités » a-t-il déclaré au Républicain Lorrain en juillet 2013, le journal ayant consacré plusieurs articles à ce projet loufoque.

Le Zoo d’Amnéville investit 14 M€ pour Tiger World (Le Républicain Lorrain, 21/07/2013)

J’assume le fait d’être l’héritier des grands dresseurs de cirque (Le Républicain Lorrain, 21/07/2013)

Le dressage a commencé (Le Républicain Lorrain, 21/07/2013)

Zoo d’Amnéville : « Tiger World », un gigantesque spectacle de tigres

AVES France, qui est sensible au bien-être des animaux, opposée à leur exploitation et aux spectacles qui les mettent en scène s’insurge contre ce projet et vous invite à signer nombreux cette pétition.

AVES France va saisir les organismes dont le zoo d’Amnéville se vante être adhérent (EAZA, WAZA, AFdPZ, IZE et QC) afin de leur demander s’ils soutiennent ce mélange des genres et si, désormais, les parcs zoologiques vont troquer leur « mission de conservation » en « dressage d’animaux » pour ne plus être des zoos, mais des cirques. De la même façon, nous écrirons au conseil de l’Europe, au Ministère de l’environnement et aux autorités compétentes afin de les alerter contre ce projet.

Bien sûr, vous pouvez écrire au zoo d’Amnéville pour leur dire ce que vous pensez de ce futur spectacle de dressage depuis leur site internet : http://www.zoo-amneville.com

Nous vous invitons également à signer la pétition sur :
http://www.mesopinions.com/petition/animaux/spectacle-tigres-tiger-world/11337

Photo : ©xy by fotolia.com

Posted in Actions, Animaux captifs, Pétitions.

21 Comments

  1. AVES France a envoyé les courriers dont il était question dans cet article et a contacté le zoo. L’AFPZ semble trouver positif les numéros de dressage dans les zoos. Nous attendons les avis du ministère et du WAZA.

    En l’attente, nous sommes en contact avec d’autres associations pour organiser des actions.

    Vous êtes plus de 18.000 à avoir signé la pétition.

  2. Comme le dit « Henrion », tous les moyens sont bons pour se remplir les poches. Les zoos ne devraient pas exister (un animal sauvage enfermé n’a plus rien d’un animal « sauvage »), il devrait être interdit aux cirques de présenter autre chose que des numéros faisant intervenir des Hommes et rien que des Hommes.

  3. Inadmissible scandaleux et honteux ! comment peuvent ils proposer de telles horreurs ?
    Les tigres blancs ou autres animaux n’ont rien à faire dans des spectacles, dans des cirques des numéros pour amuser le public ce n’est que de l’exploitation d’animaux une fois de plus, qui n’ont ni la parole, la force de se défendre contre d’ignobles personnages qui ne portent pas le nom « d’humains » !
    Il faut absolument tous boycotter le zoo d’Amnéville et refusez d’y mettre les pieds, un zoo en temps normal est déjà plus que triste pour tous les animaux qui y sont placés, ils devraient tous bénéficier de grandes réserves naturelles comme lieu de vie et non pas de zoo !
    Si l’humain était plus intelligent plus de réflexion et de respect de toutes vies animales les zoo n’auraient pas lieu d’être .
    Tout cela est monstrueux et il faut l’interdire définitivement.

  4. Bravo pour votre intervention ! Les humains pensent avoir le droit de réduire en esclavage toutes les autres espèces ! Faut-il ne pas avoir de sentiments pour autrui ! Les humains sont en fait l’espèce la plus féroce, la plus dangereuse pour toutes les autres !

  5. Vous n’avez vraiment rien compris… Les zoos sauvent beaucoup d’espèces en voie d’extinction sans les zoos on aurait agrandit la liste !
    Le zoo d’Amnéville est un magnifique parc, les animaux y sont plus que bien traités !! Ce spectacle a pour but de sensibiliser le public, de montrer au gens les prouesse physique d’un tigre, les sauts dont il est capable,… Ces tigres sont mieux soignés que certains humains !
    Le directeur est quelqu’un qui aime les animaux plus que tout, l’argent il s’en fiche totalement, il veut juste que ces animaux soient bien peu importe ce que ça lui coûte !
    Vous êtes vraiment minable à critiquer sans savoir !

    • Quel langage fleurit… Cet article n’a pas pour vocation de débattre sur le pseudo rôle des zoos dans la conservation des espèces. La majorité des espèces menacées ne seront jamais réintroduites dans leur milieu naturel. Par contre, cet article a pour but de dénoncer le dressage de ces mêmes animaux. Les zoos sont-ils devenus des cirques ? Le directeur du zoo d’Amneville est un businessman qui n’a que faire du bien être de ses pensionnaires. C’est un homme craint et auquel personne n’ose s’affronter. Son idée géniale de dresser ses pensionnaires n’est rien de plus qu’une grosse campagne de publicité pour attirer encore plus de visiteurs dans son zoo. Nous continuerons longtemps à tout faire contre ce mélange des genres dangereux et préjudiciable pour les animaux.

    • les zoos sont des mouroirs pour animaux, c est vous qui ne comprenez rien ! si c etait la preservation des des especes, il devrait obligatoirement en relacher dans la nature ! il prefere se remplir les poches ! vous pensez qu enfermer les animaux, c est de l amour ? vous enfermez les personnes que vous aimez ? si oui, vous ne les aimez pas, vous aimez ce qu ils peuvent vous apporter, ici c est le fric !!!!!

  6. je trouve cette idée a la fois très réfléchit et qui peut etre un bon changement pour ces magnifiques tigres que le zoo d’ amneville prend soin et donne beaucoup d’amour.
    Après biensur tout le monde sera d’accord que tout ces animaux seraient bien mieux dans leurs endroit et leur milieu naturel.
    Ces animaux s’ennuie beaucoup je pense dans un zoo ou encore pire dans un cirque 🙁
    C’est pour cela que je trouve cette idée de tigerworld assez bonne pour nos animaux en voix de disparition tant que personne leur font du mal je pense plutot que se sera de la distraction pour nos gros bébés.
    Je suis contre les cirques car je sais ce que c’est…pauvres betes…
    mais les zoos s’occupent vraiment de leurs animaux.
    Je suis en contact avec le dresseur et le maitre de nos 2 tigres de sibérie du zoo de mulhouse et je vois qu’il y tient vraiment beaucoup et quil donne beaucoup d’amour.
    Je pense donc que tant que nos bébés ne se sentent pas en danger et qu’on ne voit pas dans leur regard de la peur on peut bien les distraire un petit peu il faut penser à eux si déjà ils ne sont pas libre 🙁

  7. Je connais le zoo d’Amnéville et c’est un zoo qui respecte les animaux. RIen à voir avec le dressage des cirques (que je ne cesse de dénoncer). Non, les animaux du zoo d’Amnéville sont heureux. Pas forcément autant que dans leur milieu naturel (et encore avec la déforesation ou encore le braconnage intensif ça reste à voir). Honnêtement j’aimerais savoir parmi tous ceux qui critiquent ce zoo combien ont accepté de renoncer à l’huile palme. Pourtant c’est bien ça qui tue des tas d’animaux chaque année et le Zoo d’Amnéville ne cesse d’essayer d’éveiller les consciences. Je n’ai pas encore vu ce spectacle sur les tigres (mais tous ceux qui ont signé cette pétition non plus puisqu’on ne pourra le découvrir qu’ à partir du mois d’avril). J’estime qu’avant de critiquer il faut déjà savoir de quoi on parle. Je jugerai de mes propres yeux le spectacle: si effectivement il ressemble à un ‘vrai’ spectacle de cirque ce sera honteux…mais j’ai confiance au zoo d’Amnéville et je doute que ce sera le cas. Le mot « dressage » peut englober tout et n’importe quoi: quelque part le spectacle d’otaries de ce zoo est aussi du dressage… Pourtant les otaries ne montrent au public que des comportements naturels et on voit que les ‘dresseurs’ et les animaux ont tissé un lien fort. Vous feriez mieux de vous attaquer à la vraie maltraitance animale, à d’autre zoos où les animaux sont loin de vivre aussi bien qu’au zoo d’Amnéville, ainsi qu’à tous ceux qui abandonnent chaque année leur chien/ chat sur le bord de la route. Ca c’est honteux et inadmissible!!! Et s’il-vous-plaît, attendez au moins d’avoir assisté au spectacle pour pouvoir critiquer….

    • L’animal dans un zoo est contraint de survivre dans un milieu parfaitement inadapté à sa nature. Quand bien même les enclos sont aujourd’hui plus vastes et mieux aménagés que par le passé, rien ne remplace l’habitat naturel d’un animal où ce dernier peut arpenter de grandes surfaces et des milieux variés (selon l’espèce), rencontrer des congénères et d’autres animaux. La déforestation et le braconnage sont certes problématiques, mais emprisonner des animaux, même dans une cage dorée, n’est pas une solution pour les aider à survivre.

      Vous mentionnez l’huile de palme dont la production intensive est extrêmement préoccupante, mais quel rapport avec le zoo d’Amnéville ? Savez-vous si les membres d’Aves France sont, ou non, des éco-consommateurs responsables ? Pour rester objectif ne devrait-on pas poser aussi la question au directeur du zoo ou au dresseur ?

      Si un zoo a réellement une mission de sauvegarde des espèces, pourquoi organiser des spectacles ? Que ce soit avec des otaries ou des tigres, peu importe. Durant un spectacle, l’animal est exhibé devant un public, ce qui est déjà contraire à sa nature. Un animal sauvage a besoin de s’isoler, de se soustraire aux yeux des hommes ; son instinct le pousse au camouflage et à la fuite, deux conditions essentielles pour sa survie. En milieu artificiel, ces comportements ne peuvent s’exprimer. Il est dressé à réaliser certaines prouesses sur commande, et non selon son bon plaisir. Où est l’intérêt pédagogique ? Avez-vous déjà vu des otaries jouer avec des ballons dans leur milieu naturel ?

      Le cas du futur spectacle de tigres est particulièrement révélateur des dérives des zoos. Le tigre est un animal solitaire. Ils seront cependant 9 sur scène. Ils seront donc contraints de se côtoyer, ce qu’ils ne feraient absolument pas dans la nature.

      La scène, parlons-en. Un milieu artificiel et bruyant (puisqu’il y aura des effets spéciaux, du bruit) devant à nouveau un public. Le dresseur a élevé ces tigres au biberon ; peut-être a-t-il réussi à tisser un lien avec ces fauves. C’est bien là que le bât blesse. Ces tigres, qui feront un numéro devant la foule, ne sauraient avoir un comportement de tigres sauvages. Là encore, aucun intérêt pédagogique à les présenter. Et si la seule justification est de présenter un film sur les tigres en danger dans le monde, avant le spectacle, c’est bien maigre. C’est même de l’hypocrisie pure et simple.

      La captivité est forcée pour le tigre, il n’a pas le choix. Elle est contraire à son équilibre biologique. Ses besoins naturels ne sont pas respectés. Comment, dans ces conditions, « éveiller les consciences » ?

      Enfin, l’objectif du directeur du zoo est la rentabilité économique de son établissement. Le spectacle du Tiger World est destiné à attirer les foules et remplir les caisses. Le public veut de la nouveauté, de l’exploit, un spectacle hors du commun. C’est tout. Aucun respect de l’animal dans cette démarche.

      Toutes les causes méritent d’être défendues, vous avez raison. Il existe de nombreuses associations qui s’occupent des chiens et des chats. Aves France se soucie, avec d’autres, du sort des animaux sauvages captifs. Aucun problème n’est plus important qu’un autre. La maltraitance animale ne connait pas de frontière ni de répit. Votre remarque est dénuée de fondement. C’est un peu comme si vous disiez : n’allons pas aider les Africains qui meurent de faim, il y a aussi des pauvres en France ! Avec un tel raisonnement, nous n’irions pas bien loin…

      J’espère donc que vous aurez compris que nous contestons toute idée d’utilisation à des fins commerciales d’un animal sauvage, y compris dans le but de divertir les foules pour un motif soi-disant culturel ou pédagogique, que ce soit dans un cirque, un zoo, à l’occasion d’une fête du Moyen-Age ou d’une émission de télévision.

  8. pourquoi pas, ça attire l’attention des gens et pourraient sensibiliser les enfants sur les risques d’extinction de l’espèce. On tends à interdire les cirques, si les zoos suivent, où pourra-t-on admirer des animaux? Il faut arrêter l’extrémisme quel qu’il soit.

    • S’il vous plaît, lisez avant de commenter ! Il n’a JAMAIS été question d’interdire les zoos dans cet article, mais simplement de ne pas les transformer en cirques avec des spectacles de dressage d’animaux !

  9. En réponse à Sylvie:

    Non je ne peux pas comprendre ce « combat » dont vous parlez car vous mettez tous les zoos dans le même panier. Il y a des des zoos qui ne respectent pas les animaux et j’admire certains combats d’ AVES France. Le zoo d’Amnéville ne fait cependant pas partie des zoos à dénoncer. Les conditions de vie des animaux sont loin d’être comme vous les présentez. Vous parlez d’otaries jouant avec un ballon: cela montre bien que vous n’avez jamais mis les pieds au zoo d’Amnéville. On est dans ce zoo très loin des spectacles où l’otarie saute dans un cerceau et jongle avec une balle… En fait, et je suis sûre que tous ceux qui auront vu les animations du zoo d’Amnéville seront d’accord avec moi, les « spectacles » de ce zoo respectent complètement les animaux. On fait connaitre une espèce au spectateur, on montre la complicité entre l’homme et l’animal mais tout cela sans aller faire des animaux des bêtes de cirque. Dans le spectacle d’otaries par exemple on ne montre que ce que ces animaux feraient dans la nature, donc votre exemple avec la ballon est je pense très mal choisi.

    Vous me demandez pourquoi je parle de l’huile de palme ? Tout simplement car je n’en avais jamais entendu parler avant ma visite dans ce zoo. C’est en rencontrant une soigneuse formidable qui a pris une bonne demi-heure pour m’expliquer les dégâts de la consommation de l’huile de palme dans l’environnement que j’ai découvert ce scandale… Alors honnêtement mon problème n’est pas de savoir ce que le directeur du zoo mange le matin avec ses tartines mais plutôt de voir que le Zoo d’Amnéville éveille les consciences, informe et transmet un message de lutte pour le combat des animaux.

    Des zoos comme celui- ci crée des vocations. Un enfant qui le visite ne pourra qu’être ému par la complicité entre l’homme et l’animal… Vous contestez toute utilisation à des fins commerciales des animaux sauvages ? En fait vous contestez donc bien tous les zoos qui existent sur cette planète (car évidemment on ne se mentira pas personne ne crée un zoo à titre de charité pour héberger le rhinocéros qui habite au coin de la rue). Si aujourd’hui les animaux sont malheureusement contraints d’être montrés dans les zoos c’est justement pour essayer de faire prendre conscience aux gens de ce que l’on est en train de perdre, de la beauté de la création, de la nature et de sa perfection. Alors oui, je suis d’accord avec vous sur un point: c’est toujours triste de voir un gorille ou un ours enfermé en se disant que celui-là ne verra jamais la liberté mais si on gagne en échange une prise de conscience des dégâts que l’Homme a causé à la planète, alors je pense que cela vaut le coup! Annoncer aux enfants qu’ils ont peut-être devant eux les derniers ours blancs va forcément les faire réagir… Or ce sont ces enfants qui ont les destin de tous les animaux entre leur main!

    Il est donc nécessaire d’avoir des animaux en captivité (et cela à cause de l’Homme bien entendu). Il faut évidemment que les conditions de vie de l’animal soient bonnes et que son enclos ne soit pas une simple cage… Mais encore une fois le Zoo d’Amnéville n’a, à mon avis, pas grand chose à se reprocher sur ce point !

    • Je me permets de m’immiscer dans la discussion car j’ai écrit les articles sur le zoo d’Amneville. C’est TigerWorld qui est visé. C’est vous qui faites dériver la discussion sur autre chose. Permettez-nous encore de nous indigner d’un type qui transforme son zoo en cirque en présentant des spectacles d’animaux dressés.

  10. J’ai effectivement dérivé sur autre chose à cause de certains commentaires qui revendiquaient carrément la fermeture de tous les zoos. Si j’ai évoqué le spectacle des otaries c’est parce que j’ai du mal à croire qu’un zoo qui jusque là s’est montré exemplaire pourrait du jour au lendemain basculer dans un numéro de cirque.
    Comprenez que j’ai grandi avec ce zoo, je suis née à peu de chose près au moment où ce zoo a ouvert ses portes, je m’y suis rendu depuis chaque année, je l’ai vu évolué, s’agrandir et s’améliorer… Et du jour au lendemain le zoo met en place Tiger World, qui à écouter la presse, est d’une indigne cruauté.

    Tiger World n’est pas forcément un numéro de cirque (encore une fois je ne l’ai pas encore vu et ne suis donc pas en mesure de juger). J’espère de tout coeur ne pas voir des tigres sauter à travers des cerceaux enflammés et autres dérives, qui, je suis d’accord n’ont rien de naturel et n’ont pas leur place dans les zoos.

    La présence de plusieurs tigres en même temps ne me choque pas réellement, même s’il est évident qu’on est loin de leur comportement naturel. D’après ce que j’ai entendu les animaux ont de grands espaces après le spectacle et ne sont pas obligés de participer quand ils n’en ont pas envie. Maintenant peut-être avez-vous d’autres informations au sujet de Tiger World, et notamment sur le contenu du spectacle? Encore une fois je défends la cause animale et je changerais immédiatement mon avis sur le zoo d’Amnéville si je venais à me rendre compte que Tiger World était malheureusement un numéro de cirque.

    • Je maintiens : TigerWorld EST un numéro de cirque. Les animaux travaillent, ils ont été dressés, ils doivent rejoindre des positions, faire des sauts… La sensibilisation n’est qu’un faire-valoir pour faire accepter un numéro de dressage au sein d’un établissement zoologique.

      Je ne sais pas de quels médias vous parlez lorsque vous dites qu’ils sont tous contre le zoo, car pour ma part je n’ai vu que des reportages pro-zoo à heure de grande écoute, et qui ne faisaient JAMAIS écho des critiques contre Tiger World.

      Autre chose : Michel Louis a affirmé qu’il souhaitait poursuivre dans cette voix avec la création dans les 3 ans d’un delphinarium. Un delphinarium !!! Vous cautionnez toujours ? Des dauphins dans une piscine, ça ne vous choque pas non plus ?

      Si c’est votre conception de la protection animale, alors je n’ai rien d’autre à ajouter…

Laisser un commentaire